Aller au contenu

Méthode vodka


Messages recommandés

Bonjour à Tous, 

 

on voit un peu partout et sur tous les forums les gens parlaient de la méthode vodka. Je parle bien uniquement de vodka, pas de vodka-sucre-vinaigre, le tout sans RAB.

Mais peu, voir personne ne parle des conséquences d'un arrêt brutal de cette méthode ou de ce qu'il se passerait si un oubli de quelques jours (3-4) se produisait.

Quelqu'un a t'il une théorie, une expérience à ce sujet ?

 

Merci de vos réponses

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sans avoir pratiqué la méthode "Vodka only" j'ai utilisé pas mal d'autres méthodes basées sur le même principe : booster les populations de bactéries pour éliminer les NO3 et PO4.

Zeovit, AZNO3, RAB sur charbon actif boosté au VSV, ou au NO3x-PO4-x de Red Sea...

 

Quand tu arrêtes ces ajouts de carbone, les populations de bactéries diminuent lentement et finissent par ne plus être en nombre suffisant, ou assez diversifiées, pour assumer une surpopulation piscicoles ou un sur nourrissage. Et petit à petit, si tu n'as pas trouvé le bon rythme de croisière de ton bac, les nutriments remontent peu à peu.

Il y a quand même une certain inertie et ces nutriments ne remontent pas vite ou même, pas forcément.

En tous cas, le bac ne "s'écroule" pas si c'est ce que tu crains.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai trouvé ça sur un post sur les RAB :

 

 

Citation

Car voila comment je vois les choses: Si les bactéries du RAB consomment les NH4, les fameuse Nirosomonas et Nitrobacter qui les transforme en NO2 et NO3 vont diminuer en biomasse, jusqu'à quel point je n'en sais rien mais diminuer c'est sur, je pense que l'on est d'accord.

tout à fait
c'est pourquoi entre autre il ne faut pas arrêter brusquement l'apport en carbone organique sinon on peut se retrouver avec une montée de nitrite car les nitrobacter n'ont pas un métabolisme très virulent comparativement à la plupart des bactéries hétérotrophes et mettent beaucoup plus de temps pour se reproduire.

 

 

 

Est ce qu'il n'est pas impossible que l'arrêt de la vodka only puisse faire le même effet..? et de ce fait initier une montée de nitrite importante ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Difficile toutefois de se prononcer dans l'absolu, tout dépendant des spécificités induites par chaque utilisateur et des objectifs recherchés !

Si ta population d'hétérotrophes est pléthorique, que la dose de vodka que tu utilises est très importante et demeure la dernière et seule béquille avant le crash, l'arrêt brutal peut bien sûr être fatal (ce qui arriverait de toute façon à moyen terme même en continuant de supplémenter avec des sources de carbone)... Mais dans la majorité des cas, pour une utilisation "normale", Christian a bien sûr totalement raison.

D'une manière générale, au même titre qu'il faut démarrer progressivement les supplémentations en carbone, on peut supposer qu'il serait préférable de cesser tout aussi progressivement d'en distribuer.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est là que l'avis de nos éminents biologistes serait intéressant !

 

De toute façon, je pense que lorsque l'on choisit d'utiliser une de ces méthodes, il est bon de prendre certaines précautions : ceinture et bretelles, si tu vois ce que je veux dire !

Il me semble utile de rafraîchir les sources de bactéries sur une base régulière par divers produits comme Biodigest, Zeobak, etc.

Cela ne peut pas faire de mal.

En cas d'arrêt, à moins que cela soit en raison d'un accident de la vie, ne jamais brusquer le sevrage et commencer par diminuer les dosages de carbones. Faire des tests réguliers de NO3 et PO4 et être bien attentif aux réactions qui ont lieu dans le bac.

 

Et si vraiment, l'idée de stopper toute méthodologie nouvelle t'angoisse, ne pas commencer ... 8)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vous remercie pour ces avis, je pense en effet que lorsqu'on ne maitrise pas parfaitement ce genre de chose, il vaut mieux ne pas commencer... :siffle

Pour ce qui est de mon problème initial, pour ne pas les nommer, les nitrates, qui proviennent certainement du fait que j'aime le sable et la surpopulation de nos amis à écailles :-[ , je vais me tourner sur des solutions plus saines comme changer la taille du bac ou diminuer ma population  :(

Après je n'ai eu de montée de nitrates que lors du transfert de mon 250 litres vers le 600 litres avec l'installation d'un refuge qui comporte 20cm de sable fin (80%) et grossier (20%). Le bac quant à lui est couvert d'une couche de sable de 8 cm en moyenne (12cm initial mais avec le brassage, etc) et je n'ai jamais réussi à redescendre en dessous de 25 mg depuis avec des pics à 50mg (je nourrie copieusement)

Le problème vient surement de là donc

  :decante  

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

salut,

ça en fait des no3 tout ça ...question: ;)  pourquoi 8cm de sable si tu tourne avec un ecumeur ,ce n'est pas un dsb....

3 cm suffisent ,ça doit deja etre une source de no3, ensuite tu nourris beaucoup ,est ce que tu filtre mécaniquement genre grille, micron bag,etc...car ça déjà ça va les faire chuter....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

en fait il y avait plus de sable à l'origine, au moins 10 cm et malgré la présence d'un écumeur, je souhaitais cette couche de sable pour son action biologique. Le brassage et divers éléments ont conduit à la réduction de cette couche dans le temps que je compte ramener à 10 cm.

J'ai expérimenté cette méthode sur mon 250 litres et je n'ai pas eu de montée de nitrates malgré plusieurs mois d'existence.

Dès le passage au 600 litres, j'ai eu cette montée progressive dès le 2ème mois d'éxistence et une stabilisation à 50 mg.

La pousse des coraux est bonne voir très bonne pour certains et les couleurs sont au rendez-vous...

Le bac tourne ainsi depuis un an maintenant mais je sais bien que cette valeur de nitrate n'est pas normal

Je suis sur micron bag et je siphonne les sédiments éventuels de ma cuve technique lors du nettoyage mensuel de l'écumeur. une partie de la descente arrive dans un refuge avec un débit réduit et retourne directement de le compartiment de la pompe de remontée. Dans ce refuge, il y a une petite pompe de brassage et 15-20cm de sable remplie de microfaune. au départ il devait y avoir aussi des algues mais c'est plus devenu un bac à morceaux de corail que je récupère dans le principal lorsqu'il y a un peu de casse….

J'ai commencé à y faire pousser 4 palétuviers, les boutures vont donc disparaitre et je vais réintroduire de l'algue.

Le brassage est bon (4 nanostream dont 2 sur oscillateur le tout sur multicontroleur), le turn over aussi, l'écumeur est un masterdoc de chez tunze avec 2 pompes…. je n'ai vraiment pas envie de passer au barebottom…il doit y avoir un autre moyen… j'ai tenté le dénitrateur sur souffre avec les dimensions préconisés mais compliqué à régler avec 50mg en entrée et éviter les NO2 en sortie donc j'ai arrêté...

Je ne cherche pas à avoir 0 en nitrate mais 5-10 me rassurerait plus….

Pour les phosphates, je mets une résine donc….

à suivre….

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tes soucis ne viendrais pas justement de se passage de 250L à 600L ....

 

Rajout de PV ou PM, de Sable, de Poissons (charge organique) etc ... Et donc déséquilibre de ton cycle (Azote et Phosphore) qui a l'heure actuelle n'ont pas leur rendement escompté pour faire face à la charge organique à traiter (grosse population et nourrissage intensif).

 

Je suis partisan de la méthode VSV, qui fonctionne très bien sur mon installation... Et je n'ai plus de sable !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense en effet que c'est ma charge en poisson qui est responsable associé bien sûr à un copieux nourrissage mais je me soigne...

Quant au sable, terrain glissant, je dirais simplement que je ne pourrais pas m'en passer avec mes 2 labres...

Je ne parle pas des milliers de bestioles qui grouillent dedans lorsque je regarde mon bac la nuit..

Pour ta méthode VSV, tu fonctionnes avec un RAB ?

Cette méthode est-elle moins "dangereuse" que la vodka only ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

vodka only et vsv c'est pareil, la seule différence est l'ajout de plusieur "sorte" de carbone donc en théorie plusieurs sorte de bactérie sont nourries. 

lors une grosse épaisseur de sable il faut eviter de le mélanger souvent car il y a des nutriment en cour de décomposition qui ce retrouve dans l'eau (labres qui le remue).

ce qui est coincé dans le micron bag commence a ce décomposer au bout de 72h donc si il n'est pas nettoyer souvent c'est une source de no3-PO4.

a quel taux sont tes po4 car si la résine les fait disparaitres tu ne pourra plus faire descendre les nitrates, l'un a besoin de l'autre pour descendre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense en effet que c'est ma charge en poisson qui est responsable associé bien sûr à un copieux nourrissage mais je me soigne...

Quant au sable, terrain glissant, je dirais simplement que je ne pourrais pas m'en passer avec mes 2 labres...

Je ne parle pas des milliers de bestioles qui grouillent dedans lorsque je regarde mon bac la nuit..

Pour ta méthode VSV, tu fonctionnes avec un RAB ?

Cette méthode est-elle moins "dangereuse" que la vodka only ?

Oui le sable, je dirai que c'est plus un terrain mouvant... Mais depuis que j'en ai plus quel régal de maintenir des paramètres très correctes.

 

Par contre effectivement, j'ai du me séparer de mon couple de Randali en symbiose avec une Bellulus et donc maintenant c'est fini les poissons inféodés au sable.... On peut pas tout avoir !!!

 

Je fonctionne sans RAB, juste une petite injection de VSV le matin

 

Toutes méthode de supplémentation est dangereuse en soit si mal mise en fonctionnement, utilisée ou dosée...

Et avec l'expérience, je me rend compte que l'on maitrise au final pas vraiment grand chose, ce qui marche chez l'un ne fonctionne pas exactement pareil chez l'autre...

 

Je rejoint Chris64 sur le fait d'observer son bac pour agir en fonction.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici