Aller au contenu

another chance


Messages recommandés

Pour faire cet aquarium du baliste, j'ai démonté l'écumeur H&S du grand bac. 

Je l'ai remplacé sur le grand bac de 3 m par un Deltec 3070s avec nettoyage auto. matériel d'occasion à 800€.

Un écumeur de haut rendement à été bénéfique sur le bac récifal du hall d'entrée. 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'éclairage du bac de 3 m 

Au début il y avait 3 projecteurs HQI de 400w 12.000K, c'est bien pour démarrer un bac, il n'y a pas de risque de prolifération d'algues indésirables.

Les éclairages ont évolués selon les besoins des coraux et des zones d'ombres. La photo du bac 10/08/2015 ; on peut voir à droite une zone d'ombre (seriatopora), j'ai ajouté par la suite une 400w et cela a fait la différence sur la pousse du corail et sur les ombres. Au regard cela est très plaisant. 

Trois projecteurs espacés forment un cône de lumière a chaque lampe, les effets sont des ombres très présentes et des endroits ou le corail n'est pas inondé de lumière.

Un ensemble de projecteurs bien répartis, forme un véritable halo complet de lumière. Sur le récif l'effet est ainsi car l'amplitude du soleil est sans limite. 

Un descriptif complet de l'éclairage et des puissances est joint avec le détail de mon étude.

Il est possible qu'il y ait des erreurs, mais j'ai beaucoup travaillé le sujet et passé un temps énorme à étudier pour bien comprendre les possibilités d'un éclairage très puissant en termes de rayonnement.

Un petit croquis pour situer les lampes au dessus du bac de 3m. La droite est côté soigneur, local technique. L'espace entre les raidisseurs et les traverses est de 85 X 85 cm. A droite il y a encore un espace à côté du 400w, j'ai ajouté une 250w après la date de la photo jointe. 

Chaque bac a son histoire, sa raison, son résultat. 

Armand 

 

Numérisation_20240326.jpg

Numérisation_20240326 (2).jpg

10.8.2015.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Fonctionnement du bac de 3.000 l 

L'eau déversée passe au travers de 2 écumeurs surpuissants ; un BBK 250 super marin et un Deltec 3070s avec nettoyage auto. Au total le passage des écumeurs est d'environ 6.000 l/heure, l'eau ne peut passer autre part.

L'eau écumée est dirigée vers une chicane emplie de bioballes colonisées par les bactéries différentes. Ensuite elle passe dans le refuge 90 X 70 X 50 cm, une autre chicane avec des mousses bleues (sédiments) et les 2 pompes de remontées avec variateur. 

Des pompes doseuses, méthode (balling façon Prof chimie) et autres ajouts ciblés. Ajout d'hydroxyde de calcium et retour au bac. En début 2015 le CA était à 280/260 mg/l. Je me suis vu obligé de refaire un RAC avec les matériaux en réserve. 

Après installation du RAC, le CA à remonté à 390 mg/l là c'était super. Le KH toujours bas 5,5 et 5,2 mais je m'en inquiétais pas de trop cela est normal sur une telle concentration de coraux. 

Les changements d'eau 

Tous les vendredi (après le job) je venais nourrir et préparer l'eau neuve. L'osmoseur en fonction, un tonneau de 200 litres, 1 heure après ajout de 8 kg de reef crystals, une pompe de 2.500 l/h brasse le mélange. Après 2 heures le tonneau est plein.

Je débranche un filtre Eheim extérieur de 20 l de la décante et le rebranche sur le tonneau d'eau salée. Les masses filtrantes sont colonisées de longue date dans ce filtre. Le lendemain matin (samedi) je vide de l'eau du bac dans un tonneau de 200 l posé sur un support à roulettes. 

Cette eau servira de changement du bac de 400 l dans la salle du club. Une pompe de 4.000 l fixe dans le tonneau d'eau neuve est raccordée avec des tuyaux souples (3 m) avec vanne de d25. Le renvoie d'eau se fait par le compartiment de remontée de la décante.

Les pompes de brassages 

2 pompes jebao de 20.000 l de chaque côté du bac, avec contrôleur waves.

6 pompes Tunze de 12.000 l et une de 20.000 l de part et d'autre, avec deux multicontrôleurs 7095 Tunze.

Le refroidissement du bac de 3.000 l

Le local technique étant fermé à clé, l'évaporation de la cuve de 3.000 l était "cata". Ce local attenant au local électrique était traversé au plafond par une multitude de faisceaux de câble électriques.

Les câbles était recouverts de condensation, il a donc été impératif de refroidir le local. J'ai installé une clim mobile en hauteur (2 m) en dirigeant le flux froid vers la surface du bac. Sortie de la manche dans l'extracteur vmc.

Une entreprise spécialisée est venue installer un climatiseur adapté à la situation avec garantie et contrat d'entretien. Le côut étant reporté sur le budget construction de la salle.

DSCI0031.jpg

DSCI0018 (2015_08_23 07_38_31 UTC).jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Effets néfastes du soleil rayonnant dans la cuve 

Le hall d'accueil de la salle de spectacle est de 40 m de large et de 8 m de haut. Le hall en façade des baies; vitrées sur deux étages. L'orientation de l'entrée est à l'ouest et le soleil rayonne dans le bac par la vitre de face à partir de 14h. 

Pour ne pas subir le soleil (effet néfaste) un rideau électrique occultant de 3 m à été installé, une télécommande réglable permet de faire descendre automatiquement le rideau protecteur bleu microperforé. De 13h a 18h le rideau est baissé et remonte ensuite sans intervention. Problème résolut, une photo avec 2 guignoles ou l'on vois ce rideau remonté. 

Horaires de fonctionnement des éclairages 

Les horaires d'éclairement heures d'été : tubes bleus de 9h30 à 23h. hqi de 11h30 à 22h30.

En hiver : tubes bleus ; 10h00 à 23h00. hqi de 11h30 à 22h30.

Comportement des gens qui exposait, installais leurs panneaux publicitaires

Un phénomène simple; le hall de 40 m et un bac de 3 m !

A cet endroit la lumière brille et c'est vivant. Ainsi les gens s'installe devant le bac avec leurs produits mercantiles. La lumière attire les mouches à ... Je n'est droit qu'à des critiques, le business est profitable !

Les articles du journal, page de la ville de Marly 

Un homme retraité (passionné) est le représentant du journal pour faire des articles sur la ville, activités municipales et culturelles. Cet homme (humain) avait fait dans le passé des articles sur le club aqua. On se connait et participé a ses articles et photos dans la page association culturel. 

Depuis des mois il veut faire un article sur le grand bac coralien de Marly. Je ne suis pas favorable car j'ai mes problèmes de maintenance du bac et des médisances plein le dos (jalousies de tous bords).

J'ai préparé un texte avec photo du bac (j'ai interdit de me photographier). Fin aout 2015 on a rdv au local technique. Evidement cet homme avec le directeur de la culture étaient en grandes bafouilles avec des gens.

Le bac étant soigné, je quitte le lieu, les cocos me courent après et me disent ; l'article du journal est programmé, on en a besoin. J'ai donné mon texte (joint). Vous pouvez vous en inspirer, vous écrivez ce que vous voulez. 

Le 12/09/2015 un article dans le journal, avec photo du bac est publié. Je suis content mais avec un sentiment bizarre.  Je vais après quelques jours faire l'entretient du bac d'eau douce a la mairie, une habitude depuis + de 12 ans.

Une cheffe de service vient vers moi et me dit "l'article dans le journal, le maire est fâché, vous n'avez pas fait les remerciements d'usages". 

J'ai parlé de la passion qui m'anime, du rêve que le bac procure aux visiteurs. Je ne suis pas partisan, les aquariums sont mes passions. 

Par cet attitude indépendante, j'ai acté l'arrêt des rêves aqua. Pour moi les eaux pauvres sont pures, les eaux chargées sont polluées. Il en va de même pour le genre humain et inhumain. Je n'est pas la destinée du monde entre les mains. 

 

Numérisation_20240327.jpg

Numérisation_20240324.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Parallel Realities 

Les années 2014/2015 ont été un cru exceptionnel pour mon existence. Le grand bac de 3 m et mon travail aux Jardins Fruitiers de Laquenexy. 

A 58/59 ans ont peut croire pantoufler au boulot. Et bien NON. Il a fallu que je me surpasse car il m'incombait de travailler sur les expos, réceptions, fêtes culturelles, colloques botaniques. Réaliser matériellement les idées des chefs et satisfaire leurs exigences démesurées (grosse tête, melon).

En parallèle du bac récifal, pendant 2 années, j'ai servi de chauffeur pour transporter des chefs, des élus, des personnels à l'aéroport de Francfort. Les couloirs de sortie de parking étaient recouverts en grand nombres de panneaux autocollants avec en photo des récifs coraliens. Quelle surprise ! Malgré toute la richesse du terminal et les aquariophiles passionnés en Allemagne, aucun grand bac marin est visible dans cet immense vaisseaux moderne. 

Je me suis tué à la tache pour les expos, remise en état des mobiliers de jardins. Une énergie sans limite sauf pour les crampes aux mains) J'enchainais les travaux sans discontinuer. A l'égal du bac de 3 m j'ai eu la chance de réaliser des travaux extraordinaires. Merci la vie. 

Pour votre plus grand plaisir, vous pouvez regarder le film "L'homme qui plantait des arbres " d'après un texte de Jean Giono. De 1987 , libre sur You Tube, sublime 30 mn des rêves. 

Aller au bout de ses rêves 

Le dimanche 13/09/2015 était une journée à la salle de spectacle, j'étais présent toute la journée pour la visite du bac récifal de 3.000 l. Les personnes défilaient devant le bac, peu de gens intéressés par le local technique (tant mieux). Des aquariophiles d'un autre club me montrent leurs photos (bof), me demande des boutures cadeaux ? Que Nada !

Le responsable du club récifal de Metz, je fréquentais ce club 2005/2006, une personne humaine intéressante, son bac marin est simple, il a 20 ans. Il a été émerveillé à la vue du grand bac. L'animateur passionné du club récifal était le prof de chimie. 

Le botaniste Jean-Marie Pelt est passé devant le bac avec bien sur des élus locaux. Il était en chaise roulante, il a dit "c'est bien de montrer la beauté du monde coralien". J'ai été écarté par les gens accompagnant cet homme célèbre. Il nous a quittés le Noël suivant . 

Une journée fatigante par les gesticulations et le parlé fort (speaking low) m'a éprouvé. Une foule de gens qui cherches sans trouver ! 

Pommes_grand_format.jpg

Intro_grand_format.jpg

Epicurien1.jpg

JCV-010.jpg

Henri-Leconte-et-Julien-Boutter1.jpg

jus-de-pomme-aout-2012-retouche.jpg

grenouille_blanc-retouche.jpg

Ahmed-Djoghlaf1.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Des chercheurs qui cherchent ; on en trouve. Des chercheurs qui trouvent ; on en cherche ! 

Après la journée portes ouverte, la période suivante était difficile avec des employés municipaux critiques, des réceptions somptueuses, des concerts, des personnes de ma collectivité départementale, supérieurs hiérarchiques qui me toisait sans m'affronter (I was born for trouble). 

Les responsables du club ; fin 2014, lors de la réunion annuelle plénière, présentation des activités, des comptes, des projets futurs. Un ingénieur en retraite membre du bureau, il était directeur des services techniques à la mairie et on se connaissait depuis + de 10 ans. Je lui dit "je ne pas supporter les frais du grand bac sur mon salaire d'ouvrier" .

Cet homme a été catégorique "c'est au club de financer les produits d'entretient du bac" ! J'ai obtenu un budget annuel de 1.000€. Lors de la présentation des comptes, près de 4.000€ était en fond de réserve, en janvier vient la nouvelle subvention de 3.000€. Après les cocos du club disaient "tu nous coute 1000 boulles. Des pingres qui ont la mainmise sur tout. Selon eux, je devrais vendre du corail pour financer le bac. 

Une disjonction électrique du bac, tout est éteint à 16h30 à mon arrivée ! Je vois le régisseur de la salle, il me dit "oui c'est éteint et je m'en fous de ton aqua". Je remet en fonction les pompes et écumeurs. Je fais brasser fort dans le bac avec des bulles pour aérer. Pas de perte, mais une désolation intérieure. 

Lorsque j'avais accepté de m'occuper du bac en octobre 2013, je m'étais fixé 4 ans et je passe la main. C'était un pacte avec le diable connaissant les cocos. Fin novembre 2015, un soir je suis passé devant la salle sans m'arrêter, c'était fini pour moi, j'étais épuisé par l'adversité. 

Après deux ans de sacrifices, j'ai choisi d'arrêter ; je ne pouvais affronter en permanence des gens qui me méprise. Cette phrase ; Être Humain ; le plus difficile est de Rester Humain ! Je ne suis jamais retourné à la salle ni à la mairie. 

J'avais tout de même réussi ça en 18 mois !!!!

DSCI0094.jpg

DSCI0095.jpg

DSCI0096.jpg

DSCI0097.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mois de 3 mois après, j'ai reçu un mail ; "tu n'est plu venu, les machines et les coraux ont brûlés". Les beaux coraux ont été très vite vendus (des gens on parlé ), argent facile dans leur poches. Grand bien leur fassent ! Je me suis adressé à une avocate pour une mise en demeure de restitution de mon matériel. Le vivant restant étant donné à l'aquarium public. 

Accomplir mes rêves, cela à duré 2 ans, La Vie m'a accordé des forces mais j'étais épuisé. Si c'était a refaire je n'hésiterais pas "on y vas OK". Après 18 années de culture du corail, j'en sortais ! 

Fin d'année 2015, même période, aux jardins fruitiers on est également sortis de cette effervescence, du bouillonnement et des expos démesurées. Les élus: " fini les voyages en chine, singapour, aukland, tokyo vous êtes Fous !!!" Les dépenses sans limites terminées !" Vous nous coutez trop cher !" .. Budget serré et demande officielle obligatoire pour la moindre activité culturelle. 

Croire en ses rêves,  j'ai motivé bien des personnes et jeunes gens à l'aquariophilie ! 

Aujourd'hui j'ai la chance d'avoir chez moi, sous mes yeux doux, un bac de corail. Avec ma compagne chérie nous allons offrir une nouvelle chance aux coquilles de bénitiers que j'ai récupérées. En retraite on a du temps pour faire de belles choses, sublimer la nature. 

L'aventure continue, à suivre ...

Photos ; une éponge rose mon bac actuel.  Les coquilles de bénitiers propres . Une feuille tombée au sol d'une grille couverte de dessins d'enfants ; tellement vrai 2008 !!!! un diplôme impromptu de récif france 2007. Les photos de mes bacs n'ont jamais été publiées avant ce post.

Je remercie les Administrateurs de Cap Récifal de m'avoir laissé m'exprimé librement. Merci Armand 

DSCI0310.jpg

DSCI0267.JPG

Numérisation_20240329.jpg

Numérisation_20240329 (2).jpg

lc 130.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Histoire de boutures d'acroporas efflorescens sauvages 2002 

Je vais chez poissons exotiques a St Julien lès Metz, je vois dans un bac de présentation des coraux en plateaux. Connais pas, jamais vu. Le patron me dit " c'est des boutures de sauvages, qui ont été cultivés dans le lagon en Australie". 

Je regarde de près, 8 pièces ; 3 petites, 3 moyennes, 2 grandes et c'est incroyable la beauté. La forme ronde/ovale, des petits dômes dessus et beaucoup en bordure. La couleur est légèrement jaune claire et les boutons sont violets léger.  Ce qui est le plus incroyable, c'est l'aspect nacré des plateaux. Avec insistance je regarde et je vois des reflets colorés en surface comme certain coquillages. Des couleurs arcs en ciel émane de ces coraux et je comprend l'appellation Efflorescens  

Prix ; 90€ - 135€ - 180€ comme une prune pour mauvaise conduite. 

L'espace d'un instant je réalise et comprend : la nature fait des vies très pures et rayonnantes. Face a cette pureté je me sens un peu sale intérieurement. But not for me ! Je comprends, dans un instant fugace de clarté, mon bac a cette époque (400l) : des poipois, des mous mous, des durs et surtout des urticants; sympilia, favia, hydnophora. Le plus flagrant face a ces beautées efflorescens pures, c'est mentalement la couleur de mes coraux ! Non c'est pas pastel chez moi. (chiotte)

J'en conclus " Je ne suis a la petite école du récifal " Sans appel, la vérité abrute !

Un mois après je retourne voir ces acroporas incroyables, bien sur il en reste 3, mais le mirage a disparu. Les belles couleurs pastels et les reflets nacrés disparus !

Je pense a ceux qui ont achetés ces coraux, je ne crois pas qu'il y ait des aquariophiles ayant un niveau élevé pour maintenir des acros efflorescens de cette beauté. 

La vrai chance c'est la vie qui me rattrape et me colle a évoluer. 

 

Acropora-efflorescens-2.jpg

0827_C04_05.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mon bac récifal a 3 mois ...

Mise en eau le 01/01/2024 venant d'une cuve d'essais. Après 3 mois ça pousse bien. Les acros ; 2 souches grandissent, les autres sont lentes mais belles. Les pocillos sont de bonne croissance, toutefois les parties moins éclairées ne sont pas pastel. 

Pour obtenir des couleurs très claires  je ne peux pas faire + oligotrophe. Je me reporte sur l'éclairage. La lampe d'origine est de 1,25 m avec 2 X 250w hqi et 4 X T5 54w. 

Je l'ai coupée à 75 cm, installé une ampoule E40 400w et 4 T5 de 28w. La deuxième partie de 50 cm, je l'ai réassemblé avec une ampoule FC2 de 250w pas de tube.

Deux journée d'activité intense ; c'est installé, ça brille.  52.000 lux pour 0,80 m2. 

L'électricité : le trimestre dernier, j'ai consommé pour le logement 1176 KW pour 90 jours. Entre 2007/2009 je consommais entre 3600 KW et 3900 KW par trimestre. J'ai de la marge, c'est compulsif : il faut du Soleil sur le récif. 

Photos ; bac au 01/01/2024 -- rampe d éclairage --- bac a ce jour-- éclairage bleu -- hqi 400w -- hqi 400w + 250w !

L'Homme évolué au 18ème siècle pensait a la vitesse de la lumière : le Siècle des Lumières. 

L'Homme évolué au 21ème siècle ; le Siècle de la Pensée Quantique. 

                        Bright Size Life 

lc 46.jpg

lc 86.jpg

DSCI0271.jpg

DSCI0280.jpg

DSCI0282.jpg

DSCI0285.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Analyses d'eau d'aquarium 

Je revient au passé, en 2002, le club que je pratiquais fait chaque année une bourse. J'ai eu l'idée de faire des analyses d'eau gratuites pour les visiteurs de la bourse. 

Il fallait une solution pour avoir de l'aide bénévole pour réaliser les analyses sans faire poiroter les gens et être réactif. Le prix des tests n'était pas un problème pour moi. Le club bien gras de subventions, mais les membres du bureau ont dit "on va contacter des fabricants d'aquariophilie, des marques connues. 

Un membre qui travaillais à l'école d'infirmières de l'hôpital a dit "je connais bien une prof de labo à l'école des laborantins". "Je vais lui demander de l'aide avec ses étudiants" ; quelle idée ?? 

Peu de temps après, j'avais rdv au labo avec la prof et des étudiants ! Ho angoisse, je ne suis pas orateur, je n'est pas d'assurance en moi et de prestance. 

Comme un sous neuf, je suis allé au rdv, c'était ma passion les aqua, donc en avant !! Dans une salle du labo les étudiants volontaires m'ont reçu avec leur prof, je leur ai expliqué en quoi consistait les tests et la pratique des différentes analyses : GH, KH, NO2, NO3, PO4, PH, autres... Les valeurs a reporter sur le feuillet. Quelques jours après ; 2 étudiantes et 2 étudiants étaient volontaires. 

Le bureau du club a reçu des réponses pour une remise de prix des tests. C'était beaucoup d'échantillons cadeaux !! 2 marques connues. Ils nous ont offert aussi des portes documents, des stylo, des t shirts ect ... 

La bonne nouvelle, un autre employé de l'hôpital, a fait imprimer deux carnets de feuillets à analyses à l'imprimerie des services techniques. On avait définis au club les tests nécessaires et la méthode pour écrire les résultats ; rendre compréhensif la lecture aux aquariophiles. 

J'ai acheté une botte de lattes de couvreurs et après avoir choisi les deux tables de 3 m X 1 m, j'ai construit deux encadrements de 2,5 m de haut et de 3 m le long. La partie basse j'ai fixé un panneau à chaque table, peint en bleu avec écrit en grand " Les étudiants laborantins du centre hospitalier". En haut deux panneau de 20 cm sur 3 m peint en bleu et écrit en grand "analyses d'eau gratuites". 

Le jour de la bourse, j'ai bichonné mes étudiants ; cafés, chocolats, gâteaux, boissons, repas de midi offert par le club. Avec un un panneau sur pied, une flèche indiquant "déposez vos échantillons d'eau". Le premier étudiant écris les renseignements, le suivant écrit les résultats des tests NO2,NO3, le suivant analyse DGH,DKH.

Le feuillet arrive en bout de table et debout au coin du comptoir je lis la liste et écrit la conductivité, le PH, j'écris une lecture de l'analyse et les remèdes et soins. Je rend le feuillet à chaque personne revenue du tour des bacs, une simple explication orale selon le contenu du bac. Nous avons fait plus de 170 analyses (c'était annoncé dans l'article de la bourse par le journal régional).Deux échantillons d'eau de mer ont été testés, les aquariophiles marins préfère leurs résultats selon leur convenance. 

Une belle aventure aquariophile... 

Armand 

Numérisation_20240314.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Phytoplancton mars 2022 

Deux ans déjà, ma nouvelle cuve d'essais, j'ai introduit des moules vivantes du commerce. Histoire de voir la résistance de ces bestioles. Pour les nourrir, j'ai acheté du phyto nano oculata de la marque colombo. 

Chaque soir une distribution de 50 ml de ce phyto, le samedi je contrôle (routine) NO,PO4. Des PO4 c'est bleu, je ne nourris pas, ça vient d'où ?

 J'analyse le phyto acheté, les cellules sont floculées, mais l'eau claire est bleue. Un produit qui empoisonne ma cuve d'essais. Vexé, je commande chez Teramer deux souches de phyto et les met en culture. J'ai déjà produit des quantités et c'est la troisième période de culture du phyto. 

En mars 2022 me voila de nouveau sur le sujet. Je développe progressivement mon installation, je sais quand ça commence mais ou se limiter. Dans la foulée, je reprend d'élever des artémias adultes de grandes tailles. C'est ma troisième période d'élevage d'artémias.

Souvenir de 1999 dans un rêve ; "je me vois donner des grandes artémias dans une pièce liquide bleue et un xanthurum fonce les picorer" !  Beating Heart !! 

C'est maladif mais je m'engouffre dans cette ouverture de travaux pratiques, la passion ça dévore ! Dès le début mai 2022 j'ai des artémias "maous costauds" . 

Je passe chez poissons exotiques en bas de chez moi. Le fils, je lui montre une bouteille d'eau de 50 cl avec des artémias vivantes. Le papa va être content, le "chef" sort de son bureau et voit la bouteille. Le magasin reçoit chaque semaine une poche d'artémias vivantes de Camargue Pêche. Il me dit " c'est à partir d'oeufs ? oui, je lui explique mon petit élevage. 

Très intéressé, il me dit si tu peut m'en apporter toutes les semaines ce serais bien. Et voila le challenge est lancé. Une porte ouverte vers ou je m'engouffre. La semaine suivante je lui apporte une bouteille de 5 l avec de belles artémias. Il me dit "combien je te dois ? ". Non je ne veux pas de transaction, " vous me donnez une bouture de corail, gorgone , des pièces en mauvais état invendables. 

Chaque jeudi j'allais au magasin avec ma production. J'avais accès aux arrivages, ils sont importateurs de tout horizon. Un jour le père (+ de 80 ans) me dit "viens voir j'ai un Astrospartus vivant et c'est très rare d'en recevoir. 

Un gorgonocéphale !! Je pourrais le nourrir chaque soir avec des artémias vivantes de toutes tailles. Mais je ne cède pas a l'envie, le prix est de 120€ pas excessif pour un animal aussi rare dans les commerces. Trois jours après ; Vendu !!

Le nannochloropsis oculata est très tolérant, l' isochrysis galbana est productif, en polynésie, une souche supporte bien la chaleur. En temps normal les deux souches se maintiennent, lors d'un épisode chaud, c'est la prolifération bactérienne quio entre en concurrence avec le phyto 

A suivre ... 

a11.JPG

a3.JPG

a8.JPG

a10.JPG

a68.JPG

a119.JPG

a128.JPG

a152.JPG

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Green Spirit   Liquide Spirit 

Il peut y avoir un phénomène ; purée de poids, effondrement des cellules, ou stagnation du phyto très clair. La culture du phyto demande des précautions sanitaires. Je conserve la méthode de production en bouteilles verre de 1 litre. C'est astreignant mais sécurisant. 

Je peut perdre 2 bouteilles sur 10, mais j'ai une production exponentielle. Je peux cultiver sans grand risque. J'en suis arrivé à produire en continue entre 40 et 50 litres de phyto de bonne concentration. 

Une telle manne est une aubaine pour l'élevage des artémias adultes. Ces bestioles sont nourris avec du vivant. Parfois j'ai recours a la spiruline en poudre en cas de ralentissement des cultures. 

Théorie sur le vivant : Les eaux vives sont vivifiantes, les eaux minérales sont stagnantes. Dans la chaîne alimentaire les vies se nourrissent d'autres vies, l'énergie vivante est transmise à des êtres vivants qui vont de toutes façon rendre cette énergie a d'autres vies. 

Le nannochloropsis est stable, l'isochrysis est délicat lors des températures élevées, face aux bactéries qui l'envahissent. Un grand soins est apporté à la duplication des souches.

Tout doit être propre, mains, bouteilles, entonnoirs, toile filtrante de 40 µ. La bouteille a dupliquée est complétée par de l'eau osmosée propre avec une seringue de 50 ml. La moitié est vidée dans le tamis sur entonnoir, le reste est agité vigoureusement, il est bon de récupérer les dépôts sur les parois en verre. Des glucides peuvent être déposés et cela contribue à la richesse du phyto.

Le phyto dans la toile filtrante a souvent des difficultés à passer, il est nécessaire de racler doucement la toile. La bouteille complète est divisée dans une deuxième a part égale. La toile recouverte de phyto épais est rincée dans une autre bouteille a l'aide d'une pissette d'eau salée. Le phyto récupéré sera donné aux artémias. 

Les 2 bouteilles emplies de 1/2 l sont additionnée chacune de 1 ml d'engrais préparé (Tridacna), jamais d'excès. Les bouteilles sont complétées avec de l'eau salée a 32 g/l voire 30 g/l. Cette eau est préparée a l'avance avec de l'eau de conduite filtrée sur coton 5 µ et deux cartouches charbons  sans phosphates (USA), avec du sel alimentaire la baleine en 25 kg (10€) soit 40 cts le kg. 

J'ai choisi de mettre sur les bouteilles une gaze coton pliée en quatre tenue par un élastique neuf (non contaminé). Cette gaze a un double avantage : les embruns de sels dus au bullage sont retenus sous la gaze, les poussières et minuscules insectes ne peuvent entrer et souiller le phyto. 

Une marge au goulot est nécessaire pour le bullage. Les deux bouteilles sont recouvertes de gaze coton tendue et percée avec un scalpel pour introduire le tube de bullage, celui-ci est coupé en biseau partie basse et coudé après le col de bouteille. Les tubes sont raccordés avec du tube souple silicone de 3 mm alimenté par deux pompe a air bassin de jardin. Pour le réglage de chaque bouteille des robinets sont alignés. Mon installation est prévus avec 72 robinets au total : phyto et artémias. 

Le phyto a des tubes sorties nettes, les artémias ont des bulleurs en bois de tilleul (finesse des bulles). OK je suis corvéable a souhait mais les résultats .... 

a155.JPG

a177.JPG

a210.JPG

a212.JPG

a220.JPG

a221.JPG

a250.JPG

a288.JPG

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mon bac actuel 400 l

Tant attendu et voila, j'ai 3 ampoules neuves Blau HQI 250w FC2 en 14.000K. 

Le projecteur de 400w ; j'ai 3 ampoules neuves (nepturion) et 2 servies 3 mois (arcadia et nepturion).

J'ai croisé les faisceaux pour mélanger les couleurs et faire un halo complet. Il est vrai que je lorgne les Kessil a500s de 185w, le progrès a du bon, encore faut-il s'adapter. 

L'éclairage ne m'a rien couté ; que nada, que dalle, 0 cts !!! Alors payer de l'électricité pour le plaisir des HQI ; je persiste. Comme les Aqualines d'avant !!! 

J'ai ajouté des AA la semaine dernière (4 gouttes), erreur depuis des filaments brunasses (peu) sur les gorgones et algues. Je brosse pour évacuer cette saleté, cela diminue et la semaine prochaine ce sera fini. Les corallines grandissent bien et les coraux aussi. Mais la Lumière, là  ;   je moureeee  

lc 147.jpg

lc 149.jpg

lc 152.jpg

lc 153.jpg

lc 154.jpg

lc 155.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
 Share


×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici