Aller au contenu

Sauver Kiki (Tridacna crocea)


Messages recommandés

Bonjour bonsoir 👻

 

temps maussade chez moi aujourd'hui, pourquoi ne pas faire un tour chez mon poissonnier?

Ni une ni deux, me voilà dans le mag, à contempler un nouveau bac de vente de 1,50m de long rempli de Scolymia à 150€ pièce.

Ca commence bien... me dis-je, tout en glissant un bac plus loin vers les coraux mous.

Et là, que vois-je entre deux jolis Sinularia bien gras?

Un p'tit Tridacna minuscule, à peine ouvert.

Je regarde mon poissonnier qui me dit:

"ouiiii... je ne comprends pas, ils m'ont envoyé ca, normalement ils font au moins 4 cm, celui-là, il faudrait encore le nourrir au phyto"

Derrière mon masque, un petit sourire... il me connait le gars, depuis le temps, il sait faire vibrer mes cordes sensibles.

Donc je me dis, non non et non, ce n'est pas raisonnable, ne t'embarque pas à nouveau dans une galère, m'eeeeenfin!

Je glisse vers le bac des anémones , et là... bien assis sur une Stichodactyla rouge à 490€ prix discount, mon petit diable récifal me fait signe du doigt et me dit:

  "Heyyyyyy, ca fait au moins 15 jours que ton photomètre Po4 ne clignote plus à 200 ppb... time for bullshit! 😁"

Bref... je vous épargne les pourparlers.

Arrivé à la maison, j'installe le kiki sur un petit plot, dans mon cube à anémones et mous, bien sous la lumière mais pas trop malmené par le courant.

Allez savoir... les algues sur la coquille, ou les effluves de la chair... Kiki fait 20cm sur le sable en quelques secondes, trainé par un bernard l'hermite bien curieux.

Je scrute mon placard récifal et hop, 5mn et trois coups de cutter plus tard, voilà un p'tit reef-deck high-tech pour Kiki, enfin à l'abri  😀

 

IMG_1758.thumb.jpg.51127616b33e24d123d3266778af8092.jpg

 

L'est tout p'tit, Kiki! 😍

IMG_1755.thumb.jpg.d9ff0f32a850cee2c6ec2fe2cfe57679.jpg

 

Donc... questions!

Est-ce que certains d'entre-vous ont une expérience avec des spécimens aussi petits?

Sachant que le p'tit bout d'chou fait 2,5cm à tout casser, quel est le meilleur protocole pour qu'il s'en sorte?

Pour l'instant, je l'enveloppe toutes les 4 heures d'un nuage de phyto composé de Tetraselmis, Isochrysis et Pavlova, toutes pompes éteintes.

IMG_1756.thumb.jpg.5c2efff398172c12b680300c04892771.jpg

Difficile de dire s'il apprécie, en tout cas il s'ouvre et se ferme énergiquement.

Peut-être trop de phyto d'un coup?

Le manteau ne s'ouvre pas beaucoup, comparé à un spécimen plus grand.

À vrai dire, je ne vois pas beaucoup de chair.

Est-ce que les petits spécimens s'accrochent à la roche?

J'ai lu qu'ils ont tendance à se déplacer.

Quid de la lumière?

Les photos sont très bleues (téléphone), c'est beaucoup plus blanc en réalité.... enfin... pour l'oeil humain...

J'ai un autre bac avec un éclairage adapté aux algues, typé lumière du jour, serait-ce mieux pour sa croissance?

Je suis preneur de tout conseil 😉

 

 

Modifié par Piquepique
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut être essayer de monter un systéme avec un minicube de 20 ou 30L (brassage + éclairage + chauffage) qui soit en circuit avec un gros bac, avec possibilité d'ouvrir / fermer le circuit.

Ensuite, laisser le minicube en circuit fermé 2 ou 3 heure quand tu nourris (si petit volume à priori pas besoin d'une tonne d'algue pour avoir une concentration correcte) puis reouvrir le circuit pendant 1 ou 2H pour renouveller l'eau du minibac, puis refermer, re nourrir etc...

l'idée est de permettre à ce qu'il baigne la plupart du temps dans une eau avec une charge de phyto correcte, et comme c'est un petit volume, dès que le circuit est réouvert, ca représente une charge de "pollution" gérable par un gros bac ?

L’intérêt étant aussi qu'avec un programmateur et une pompe doseuse, c'est relativement automatisable (aux réserves de la conservation du phyto et de sa distribution par pompe doseuse !).

Pour la mise en pratique, je dirais qu'il faut jouer avec la gravité : minibac au dessus du gros, alimenté par une petite pompe de remontée, déversement par gravité. Quand la pompe de remontée s'arrête le minibac est isolé. et pour l'alimentation, une ou plusieurs pompe doseuse qui pompent directement dans les cultures de phyto appropriées.

Si le volume du minibac est suffisament faible, j'imagine qu'il suffit de quelques mililitres de cultures de phyto pour lui donner une concentration en phyto acceptable pour kiki, et comme le "temps de contact" sera long, il arrivera à se nourrir correctement ?

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Piquepique,

ah ce petit diable qui nous convainc si souvent...

Pour ton kiki je ne saurais vraiment te conseiller n'ayant jamais eu à faire avec un si petit, Pierrot91 propose un truc séduisant.

Pour en avoir vu en Polynésie pas mal déjà fixés de cette taille dans les patates de corail, je ne sais pas s'ils se déplacent encore beaucoup ensuite. Leur masse est beaucoup plus difficile à mouvoir dès cette taille, et s'ils roulent en bas de leur monticule de corail je ne vois pas bien comment ils pourraient ensuite trouver une situation favorable... Les maxima et crocea sont toujours encastrés dans le corail mort ou vivant.

Quoiqu'il en soit, je reste fasciné et disons-le, émerveillé devant l'énergie et les astuces déployées pour maintenir au mieux ces petits joyaux ! 😉

Bon dimanche

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos commentaires 🙂

Effectivement, un bac annexe serait une option très judicieuse, mais c'est malheureusement irréalisable dans ma config en ce moment.

L'idée d'un circuit fermé/ouvert est cependant très bonne, Pierrot!

Aujourd'hui, j'ai déplacé Kiki dans un autre bac sans BH (mais beaucoup de vers polychètes...), dont l'éclairage est plus blanc, et qui profite quotidiennement d'un petite heure de soleil au travers de la fenêtre.

Il me semble que le Tridacna s'ouvre un peu plus aujourd'hui, il me donne l'impression d'être en bonne santé, en tout cas, il ne saute plus de son support comme il le faisait hier.

Désolé, la photo n'est pas super super 😀

IMG_1775.thumb.jpg.c447e2a6d4523051f718956af9c14975.jpg

 

Je l'ai mis dans une coupelle en verre, ca n'arrêtera probablement aucun prédateur, mais bon...

En ce qui concerne le nourrissage, je vais adopter le principe de la cloche, en lui balançant un petit nuage de phyto, et en fermant avec une coupelle au dessus pendant quelques minutes.

Puiiii ensuit', faut touuuut finir Kiki 👆 sinon Papa il ouvr' pas la cloche! :D

Voilà, je croise les doigts... qui vivra verra! :fete

Modifié par Piquepique
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si bac annexe impossible, à voir si c'est jouable dans ta config, il y a la solution "bain marie", ca te permet de t'épargner la plomberie, et le chauffage autonome, il il suffit ensuite d'une petite pompe de remontée, et d'un petite pompe de brassage.

Sur le principe, il te faut un récipient de quelques litres et il faut qu'il flotte bien (lui accrocher un flotteur quelconque si besoin), ou qu'il repose sur le fond ou un décors, et si possible que le niveau d'eau interne soit à 1 ou 2 cm du bord du récipient. Il faut aussi que s'il est plein d'eau, il flotte toujours !

une fois ces conditions réunies, tu met ca dans un gros bac, il sera maintenu à température en mode bain marie, et bénéficiera de l'éclairage du bac. il sera donc rempli, et devra contenir une petite pompe pour assurer un brassage.

Une seconde petit pompe permettra de pomper de l'eau du bac principal dans ce récipient flottant et ca se videra simplement par débordement (eventuellement faire une encoche pour régler le niveau de débordement). la pompe peut simplement etre fixée sur le coté du récipient, il n'y aura quasi pas de colonne d'eau, donc n'importe quelle pompe qui peu sortir quelques centaines de litres sera suffisante.

de cette facon avec une minuterie tu passe le systéme  d'isolé à ouvert avec renouvellement de l'eau. accessoirement ça devrait être assez isolé des indésirables en plus.

et pareil, minuterie, pompe doseuse etc... et tu peux automatiser pas mal le systéme.

Si j'imagine un truc qui soit raisonnablement automatisé, c'est parce que j'imagine qu'il y en a pour pas mal de mois avant qu'il ait la taille critique où il sera viable sans phyto, et si ca passe par des nourrissage à réaliser toutes les 3 ou 4H à la main, ca me parait compliqué à gérer sur du moyen terme !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Maxima!

Merci, je n'étais pas certain.

Concernant le nourrissage, je ne sais effectivement pas trop quoi en penser, j'ai toutefois lu plusieurs fois que les petits spécimens n'avaient pas encore un manteau assez grand pour que la lumière suffise à leurs besoins, d'où l'absorption de phytoplancton jusqu'à une taille d'environ 4cm, ainsi que de substances dissoutes dans l'eau, ce qu'ils continuent certainement à faire par la suite.

Des parasites dans le byssus... si oui, comment le savoir?

J'ai ausculté la coquille à la loupe, sans trouver de ces petits coquillages (Pyramidellidae) dont les Tridacna sont souvent la proie, c'est déjà ca.

Je pense que je vais en rester à ma méthode décrite dans mon post précédent, vu que mon bac est trop petit pour accueillir un "bac flottant", et que je nourris de toutes façons quotidiennement au phyto, avec ou sans Kiki. 😉

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici