Aller au contenu

Conception d'un aquarium de 1500 litres d'eau douce convertible en eau de mer


Messages recommandés

Bonjour,

Je me présente à vous,

Passionné d'aquariophilie depuis mon plus jeune âge, et souhaitant m'y "replonger" après 16 ans d'abstinence, je me suis mis à "surfer" sur le net afin de me "remettre dans le bain" 😁. J'ai ensuite cherché quelques clubs autour de chez moi, à Toulon, ce qui ne court pas les rues! Puis, je suis tombé par hasard sur Cap Récifal grâce à son calculateur d'épaisseur de verre d'aquariums. J'y ai d'ailleurs envoyé un premier post (https://www.cap-recifal.com/forums/topic/4756-les-cuves-daquariums-en-verre/page/6/#comment-161368) auquel Denisio et Emmanuel ont répondu et j'en profite pour les remercier 😉

Dans un premier temps, le bac aura pour vocation d'héberger des poissons du Tanganyika (les Tropheus m'avaient toujours fait rêver autrefois). Mais je souhaite qu'il puisse également héberger des poissons marins par la suite! (pour la petite histoire, le lac Tanganyika est considérée aussi comme une mer intérieure, avec éponges, méduses et crabes, etc...! :) )

Mon projet consiste en un aquarium traversant entre notre chambre (et là, je crois que certains commencent à comprendre la complication qui découle de l'adjectif notre 🙋‍♀️) et la salle à manger. Pour ce faire, un maçon viendra ouvrir partiellement le mur "porteur" (parpaing de 15 cm seulement) en laissant le bas du mur, et posera une poutrelle en acier (HEA) au plafond pour soutenir le grenier. Pour un choix d'esthétique la poutrelle restera visible côté SAM.

J'ai fais le choix d'un aquarium ouvert sur le dessus, la surface de l'eau sera du coup à environ 80 cm la poutrelle. Un simple vernis suffira-t-il pour éviter toute corrosion? Je compte également poser une VMC au plafond au-dessus de l'aquarium pour réduire l'humidité générée par l'évaporation, à moins que la climatisation déjà existante (elle est située dans l'axe de la cuve à un mètre de la surface théorique du petit côté de l'aquarium) de la salle à manger soit suffisante si elle fonctionne en mode Dry?

Au début, je souhaitais faire tenir l'aquarium centré en "équilibre" sur le restant du mur porteur, avec un support en tube carré soutenant toute la surface du fond de l'aquarium, support fixé au mur porteur et contre le mur maître sur le petit côté (côté fenêtre). En effet, le maçon faisant un chaînage sur le bout de mur porteur restant, je comptais fixer le support avec des chevilles chimiques dessus et au mur maître... L'idée était de suggérer une légèreté à l'ensemble qui somme toute doit peser dans les deux tonnes! En effet, l'aquarium désiré ferait 215 x 100 x 75 ( L x l x h). Une photo (côté SAM) de l'endroit en question avant travaux permet de mieux se projeter:

 

IMG_20211118_122223.thumb.jpg.66b0241a574721cdfe7937db8f163019.jpg

 

L'autre but étant de garder le meuble en teck auquel ma chère et tendre tient tant ... 😚 et de l'espace entre le meuble et le dessous de l'aquarium...

Mais selon un ami de mon ferronnier (un ingénieur en bâtiment...), les deux porte-à-faux (côté chambre et côté SAM), malgré le support en tube carré scellé, rendrait l'ensemble trop instable, en cas de mouvement d'eau, et trop lourd à être supporter uniquement par le bas du mur porteur et par le mur maître sur le côté,malgré le chaînage et le fait que la maison soit construite sur une dalle (construction années cinquante sans vide sanitaire)... Et vous, qu'en pensez-vous?

A défaut, je me réorienterais alors à poser l'aquarium sur le bas du mur porteur ET le meuble de Madame, en conservant toujours une structure en tube carré pour rigidifier le fond du bac. Il n'y aura alors plus d'espace entre le fond de l'aquarium et le meuble, mais du coup l'aquarium sera supporté sur les deux tiers de sa largeur. Est-ce qu'un tel appui sur les deux tiers suffit? Dans ce cas, quelles section (40, 50 mm?) et épaisseur (1,2,3 mm) de tube carré faut-il? Et de combien de "traverses" doit-il être composé?

Le meuble en teck me paraît très costaud dans sa conception, il est supporté par 4 pieds en acier de surface 5 cm x 10 cm (et 10 cm de haut) avec un revêtement en plastique rigide pour le contact au sol. Pour répartir davantage la partie du poids porté par le meuble, je pense augmenter la surface de contact au sol sur presque toute sa longueur à l'arrière (par exemple avec un tasseau, et récupérer les deux pieds de l'arrière pour renforcer les deux de l'avant, et garder ainsi une continuité dans l'esthétique du meuble). Le sol côté SAM est constitué de carrelage grès cérame de 12 mm d'épaisseur, donc stable à priori. N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires sur ce point également!

Le jour où je passerai à l'eau de mer le meuble sera remplacé par une structure en tube carré afin de pouvoir y installer la décantation. L'étape préalable "eau douce" me permettra aussi de me "remplumer" financièrement avant l'investissement pour le passage à l'eau mer et permettra à Madame de se faire à l'idée de voir son meuble "modifié" un jour prochain ☺️

Je dois donc aussi prévoir la partie filtration en amont. Pour l'aquarium en mode eau douce, comme je garde le meuble en teck, j'ai la chance de pouvoir bénéficier de ses deux compartiments portes de droite et de gauche, (merci qui?! 🥰 Et j'ai même le droit de percer l'arrière des compartiments pour y faire passer les tuyaux de filtration 😉) pour y installer deux filtres extérieurs (des FX6 de chez Fluval). Ils seront reliés chacun à la cuve par des tubes en PVC souple renforcé que le maçon scellera lors des travaux pour qu'ils sortent aux bons endroits du mur pour les filtres et au niveau de la cuve dans l'épaisseur du mur porteur vers les perçages des deux petits côtés de la cuve. Il y aura donc deux perçages à gauche et deux perçages à droite, le but étant encore de cacher le plus possible la partie technique (pas de tuyau qui dépasse...). Les 4 PVC, s'ils sont en 40 mm, suffiront-ils pour une décantation d'un tel bac eau de mer le jour où? Si oui, quel serait le positionnement idéal des trous? Selon https://www.cap-recifal.com/articles.html/materiel/aquarium-en-verre-partie-2-conception-réalisation-r92/  au §1.6.5., si on choisit 2 passe-parois pour PVC de 40 mm, alors : perçage de 54 mm (collerette de 72mm) et espacement des centres de perçage de 162 mm (= 54 (D1) + 54 (D2) + 54 (2x1/2 D1)) et à  54 mm du bord (ou 81 mm quand centré). L'espacement des centres de perçage trouvé ne convient pas à l'épaisseur du mur (même si on compte 18 cm avec l'enduit...). Il faudrait 4 x 54 =21, 6 cm sans compter la collerette! A moins que je puisse les rapprocher en tenant compte du fait que la vitre fasse 12 mm d'épais et qu'il y aura un raidisseur haut collé, en 15 mm d'épais sur 65 mm de large (obtenu selon le calculateur de Denisio pour un "grand" côté de 100 cm avec hauteur d'eau de 70 cm et un "petit" côté de 215 cm)? Ou bien en perçant les trous dans la diagonale?

D'autre part, je n'aurai pas beaucoup d'espace entre la cuve et le mur maître côté fenêtre (cf. photo): environ 5 cm... Pour raccorder un coude court PVC 90° en 40 mm (le rayon est de # 50 mm et l'épaisseur du passe-paroi à l'extérieur de la cuve fait au moins 10 mm). Il faut donc que je fasse glisser la cuve de l'autre côté pour brancher le coude entre le passe-paroi et le PVC souple renforcé...

De l'autre côté (côté climatisation), je ne suis pas limité par l'espace entre le mur porteur et la cuve (j'habillerai l'espace libre et l'isolerait phoniquement par la suite) pour pouvoir faire mes branchements (20 cm doivent suffire?!). Je pourrai raccorder mon PVC avec un coude long.

Je profiterai des travaux de maçonnerie pour tirer une gaine d'eau de conduite (via le grenier) et ainsi pouvoir alimenter la future partie technique, et tirer une gaine électrique dédiée à l'aquarium reliée au tableau général de la maison.

Je vous remercie par avance de l'attention que vous allez porter à mon projet et comme il se fait tard pour moi, je vous dis à très vite pour vous narrer la suite de mes questions sur les autres parties techniques à prévoir...

Ci-joint un croquis de mon idée de départ d'aquarium suspendu 🙂

Sébastien (Pseudo Conspicillum)

1941888478_idededpartdelaquariumsuspendu.thumb.jpg.517d4df2771bb57810da26a26fe2a26c.jpg

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bon sang ! Merci le schéma. En fin de lecture ne visionnais pas du tout ça. 

Il faudra reprendre les points un à un. 

Sur la question du meuble. Il pourrait tenir. Tout dépend de sa conception et de sa rigidité. Toi seul peut juger.

C'est ce que j'avais choisi sur un précédent bac de 1000L soutenu pour 2/3 par un meuble en chêne , chevillé, mais costaud sur 6 pieds de 70x70mm. 

Pas besoin de mettre un tasseau,il suffit de rajouter une pièce de bois ou autre qui répartisse la portée sur une surface plus grande. Mais les pieds de 50x50 plus plaque plastique me paraît déjà pas mal. 

Concernant le soutien du bac. Je tenterais l'option sans meuble, qui me paraît jouable. Donc tu peux t'appuyer sur toute la longueur sur le mur porteur centré. Tu peux donc réaliser une dalle béton armé qui serait ancrée dans les murs extrêmes. J'oublierais les chevilles chimiques pour cette application. Possible ? 

À propos des réservations pour tubes et tuyaux. J'imagine que tu ne vas pas noyer les tuyaux dans le ciment, mais que tu vas réserver des tubes PVC dans le ciment à l'intérieur desquels tu pourras faire passer tes tuyaux souples. Dans ce cas, prévois un passage pour du dia 50 en descente. Mon petit doigt me dit... 

Coudes de sortie : essaie de réaliser un système démontable, l'aquarium étant en eau. Alors réduire la longueur de la cuve ou bien laisser plus d'espace côté fenêtre. Ou bien dégager un espace (une saignée) dans le mur.

Tu ne peux pas envisager un local technique, même petit ? J'ai vu dernièrement un petit algeco pour la technique, à l' extérieur. Un ami a rajouté un module en dur au mur de sa maison, il me dira merci pour le conseil plus tard. 

Réponses un peu pèle mêle 😏

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour ces débuts réponses Denisio 🙂

Pour rebondir sur l'idée du support en dalle béton, elle m'a été aussi suggérée par sur le forum du site Gtroph et cette possibilité me séduisait bien avec un côté esthétiquement plus à mon goût. Le maçon quand à lui n'est pas du même avis. Selon lui, la rigidité d'une dalle n'est pas supérieure à celle d'un cadre métal scellé chimiquement au chaînage (selon lui, ce qui fait la rigidité n'est pas le béton mais le fer qui arme le béton), la dalle béton oblige à démonter davantage le bas du mur porteur pour bien l'y encrer, sans compter le surpoids engendré par le béton nécessaire pour couler la dalle, ni le risque de ne pas avoir une planéité adéquate à cause du retrait du béton lors du séchage (je pense que la plaque de polystyrène pourrait combler cet éventuel défaut), et enfin le surcoût à comparer versus le coût de fabrication du cadre par le ferronnier qui serait scellé... Une autre objection m'a été faite sur la hauteur de l'aquarium dans ce cas: en respectant grossièrement mon schéma, le bas de la cuve serait à environ 1 m 20- 1 m 25 (le meuble fait 87 cm, si je laisse +/-25 cm d'espace avec le meuble et une dalle de 10 ou 12 cm et 2 cm de polystyrène) et donc le haut de l'aquarium à 1 m 95 - 2 m. N'est-ce pas trop haut pour en profiter?

Pour les tuyaux PVC souples, je comptais les sceller dans le béton directement: si je ne me trompe pas, leur durée de vie doit être bien supérieure à la celle du bac? Mais il est bien plus judicieux de faire comme tu le proposes avec une réservation de calibre plus élevé. Je prendrai 50 effectivement pour la descente 😉. J'espère seulement que techniquement cela ne posera pas de problème au maçon, comme le mur ne fait que 15 cm d'épais...

Pour le local technique à l'extérieur, impossible malheureusement. L'accès de la maison se fait le long de ce mur, avec un passage d'environ 1 m 50 de large, et exposé plein Sud (c'est la fournaise en plein été!). L'espace sous l'aquarium côté salle à manger, 215 x 45 x 87 (la hauteur pourra varier éventuellement), serait insuffisant pour la partie technique en mode eau de mer?

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut Sébastien,

on avait évoqué la dalle béton ensemble, c'est quand même un bon moyen d'avoir un support à toute épreuve si elle est bien pensée (un maçon sait faire quand même). Sa planéité demande une bonne préparation du coffrage (je ne suis pas un pro et je me suis débrouillé, avec conseils de quelqu'un de la partie, mais c'est moi qui l'ait fait ! 😁) ainsi qu'un "lissage" (plutôt ponçage) quand le béton est encore humide et tendre en surface.

Pour la hauteur du bac, là aussi cela me semble bien haut.

Pour la partie technique cela te ferait par exemple une cuve de 200X40X40. Le point limitant est l'encombrement de l'écumeur : emprise au sol de la cuve et possibilité de le sortir complètement pour le nettoyer. A bien cogiter donc.

à bientôt

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut Emmanuel,

Content d'avoir ton retour 😉

Je ne m'y connais pas en modèle d'écumeur. Je suppose qu'il dépend plus ou moins directement de la biomasse de l'aquarium? Y a-t-il cependant une règle générale qui s'applique en fonction du volume de l'aquarium pour son choix? En existe-t-il un qui correspondrait à l'espace disponible?

Ci-joints d'autres croquis (de profil et côté chambre) pour se rendre une petite idée du rendu du projet 🙂

croquis profil.jpg

croquis côté chambre.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour avoir un 1600L en place depuis peu aux dimensions à peu près identiques, je me permets quelques remarques

- Fais faire une dalle en béton ferraillée de quelques cm d'épaisseur, surtout si tu as un maçon de confiance. Evite de faire supporter le bois par le meuble. Un jour, ton CAF voudra peut-être s'en séparer du meuble ! Avec en dessous quelques barres métalliques en I dont le nom m'échappe et tu es tranquille ! 

- Pour les descentes, sors-les de l'alignement de ton mur. Ca rajoute deux coudes et ca complexifie le tout. Deux (ou plus) dans un angle au niveau de ta salle à manger seront moins sources d'emmerdements pour l'avenir 

- Ca ne reste que mon avis, mais passe directement en eau de mer ! Investir dans un biotope que tu comptes changer dans quelques années (et ca sera sans doute plus court qu'escompté de base) reviendra à encore plus cher. Tu as déjà de l'expérience en aquariophilie, et même si elle date, tu reprendras tes réflexes directement. Et niveau CAF, récifal >>>>> Tanga 

- Fais attention à la hauteur pour la future décante. J'ai mis mon bac un peu bas (85) et je m'en mords les doigts à chaque opération technique. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Tibo pour tes conseils 😏. Encore un de plus en faveur de la dalle béton alors.

Pour les PVC, en effet, en prenant du rigide, je me retrouverais avec un coude supplémentaire par PVC, mais avec du PVC souple armé, ce n'est plus vraimant le cas, non?

En ayant surfé 10 minutes sur le Net, je tombe -par exemple- sur ce modèle: https://www.aqua-store.fr/ecumeurs/4987-tunze-9430001-doc-skimmer-9430-dc-ecumeur-aquarium-jusqu-a-3500l--4025167620003.html. Ses dimensions et son efficience vous semblent adéquates ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je connais le Tunze, je suis parti sur le Nyos 300 et j'en suis ravi ! Mais ce Tunze a bonne réputation en effet. 

Pour le PVC, dans la théorie tu as raison. 

Dans la pratique, je suis plutôt partisan de réduire au max tout ce qui pourra potentiellement merder, mais ca ne reste qu'une réduction des risques possibles (déformation professionnelle) 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le maçon quand à lui n'est pas du même avis. Selon lui, la rigidité d'une dalle n'est pas supérieure à celle d'un cadre métal scellé chimiquement au chaînage (selon lui, ce qui fait la rigidité n'est pas le béton mais le fer qui arme le béton) .
je m'insurge. la flexion d'un cadre sera toujours supérieur à un poutre béton, pour autant que le ferraillage soit près du bas, de la face qui travaille en tension. De plus, pour minimiser la flexion il te faudra un bonne section en carré. un peu mieux avec IPN, mais ca se calcule.

 Une autre objection m'a été faite sur la hauteur de l'aquarium dans ce cas: en respectant grossièrement mon schéma, le bas de la cuve serait à environ 1 m 20- 1 m 25 (le meuble fait 87 cm, si je laisse +/-25 cm d'espace avec le meuble et une dalle de 10 ou 12 cm et 2 cm de polystyrène) et donc le haut de l'aquarium à 1 m 95 - 2 m. N'est-ce pas trop haut pour en profiter?
Il n'y a pas de règle, bien sûr c'est plus haut que la moyenne, mais c'est très personnel selon ton besoin, la pièce... Tu es seul juge.

Pour les tuyaux PVC souples, je comptais les sceller dans le béton directement: si je ne me trompe pas, leur durée de vie doit être bien supérieure à la celle du bac?
Le PVC souple se détériore bien plus vite que le rigide. Il te faut pouvoir le vérifier et surtout le remplacer facilement.

L'espace sous l'aquarium côté salle à manger, 215 x 45 x 87 (la hauteur pourra varier éventuellement), serait insuffisant pour la partie technique en mode eau de mer?
Je ne pensais pas à un manque d'espace mais plutôt au bruit, et l'âge aidant, à l'accès plus facile

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 22 heures, Conspicillum a dit :

Pour les PVC, en effet, en prenant du rigide, je me retrouverais avec un coude supplémentaire par PVC, mais avec du PVC souple armé, ce n'est plus vraiment le cas, non?

Certes, mais la priorité est de pouvoir accéder à TOUTES tes tuyauteries et de TOUTES pouvoir les remplacer, même si on souhaite ne jamais avoir à le faire. Tu compenseras plus facilement la perte de charge d'un coude supplémentaire qu'un système indémontable.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mes cours en physique mécanique ne sont plus que de lointains souvenirs: calculer les caractéristiques de la dalle béton et/ou du support métallique en tenant comptes des paramètres de mon projet pourrait être intéressant!

Question hauteur, avec 1m25 pour le fond de l'aquarium, j'aurais alors sa mi-hauteur à hauteur d'yeux pour moi (debout), ce qui me semble pas mal pour le côté SAM. Côté chambre, ce sera peut-être trop haut si je veux en profiter de mon lit... Mais la perfection n'existe pas! Si d'autres personnes possèdent des aquariums situés à 1m20-1m25, j'aimerai bien connaître leur ressenti ☺️.

Le bruit de l'aquarium en fonctionnement est aussi un paramètre important sur lequel je souhaite travailler dans mon projet. Il s'agit surtout du côté chambre où l'aquarium doit être "inaudible". Pour l'accès au-dessus de l'aquarium côté chambre, pourriez-vous me conseiller un système d'isolation phonique? En première idée, j'imaginais comme une porte PVC qui s'ouvrirait à l'horizontale comme indiqué sur mon dessin (j'en ai déja une pour un cafouch qui isole bien du bruit, il faudrait juste que la menuiserie soit plus esthétique et avec un système d'ouverture adapté, genre verrin?...) Et pour les côtés, des finitions en placo doublé de polystryrène?... Si vous avez d'autres conseils pour la partie isolation, ce serait volontiers! ☺️.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hello,

Donc on voit la chambre depuis le salon... perso c'est niet, même a travers le bac.

Je trouve ton projet tellement "pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué".

Comment bien aménager le décor ? Comment éclairer correctement ? Impossible que cela soit totalement silencieux. Difficultés d'interventions, etc...

Déjà avec tous les problèmes que pose un bac standard et la loi de Murphy je ne me lancerais pas dans un tel chantier.

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 1/17/2022 à 4:46 PM, Conspicillum a dit :

En ayant surfé 10 minutes sur le Net, je tombe -par exemple- sur ce modèle: https://www.aqua-store.fr/ecumeurs/4987-tunze-9430001-doc-skimmer-9430-dc-ecumeur-aquarium-jusqu-a-3500l--4025167620003.html. Ses dimensions et son efficience vous semblent adéquates ?

Pour 1500L ?

J'ai le même (enfin la version d'avant) mais avec une pompe en plus, sur 1800L... Bon je trouve toujours que c'est compliqué de juger de l'efficacité d'un écumeur, mais j'aurais tendance à dire que je suis à peu près dans les clous. Par contre, avec une seule pompe ? Même pour 1500L ça me parait très juste.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, Aries a dit :

Hello,

Donc on voit la chambre depuis le salon... perso c'est niet, même a travers le bac.

Je trouve ton projet tellement "pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué".

Comment bien aménager le décor ? Comment éclairer correctement ? Impossible que cela soit totalement silencieux. Difficultés d'interventions, etc...

Déjà avec tous les problèmes que pose un bac standard et la loi de Murphy je ne me lancerais pas dans un tel chantier.

 

 

Oui je suis sceptique aussi !

Déjà pour le meuble, jamais je ne tenterais, mais bon je n'y connais rien :D 

Ensuite pour le bruit, un récifal qui ne fait pas de bruit, c'est rare quand même. Le mien, il est dans une pièce à part, je fais attention à ce qu'il fasse le moins de bruit possible, et pourtant la nuit j'entends un certain ronronnement de l'autre bout de la maison... Alors direct dans le mur de la chambre ? 😮 Eau douce ça se tente, ou alors un petit récifal avec du matériel limité pourquoi pas, mais 1500L avec tout le matériel que ça impose...

Enfin le passage d'eau douce à récifal. Ca rallonge, ça complique, ça coûte... Et si tu déménages ? Et si un truc arrive dans ta vie ? Et si tu perds la passion ? Tout ce que tu auras préparé pour le récifal n'aura servi à rien...

Et +1 avec Tibo sur la hauteur sous le bac. Perso j'ai mis le bac haut (quasiment 1m10) pour avoir l'aquarium à hauteur des yeux, j'imagine pas si j'avais 20cm de moins en-dessous pour la maintenance :horreur

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai un 500 litres dans ma chambre avec la décante derrière dans un recoin dans laquelle vient toute l'eau du système (3 bacs) . 2 ecumeurs et l'artillerie lourde qui va avec. 

.... C'est vivable... 

 

MAIS

Je n'ai pas de Caf... 😅😁

 

ET

Je mange recifal, je respire recifal, je vis recifal et évidemment je dors recifal... 

 

C'est un choix de vie... 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Sébastien,

à la lecture des posts des compères, je pense en effet que tu dois encore bien prendre les temps de la réflexion.

L'emplacement et le support doivent être parfaitement au point sinon tu n'auras que des déconvenues et un installation de cette taille n'est plus vraiment modifiable ensuite. Surtout si tu conserves les deux faces visibles dans deux pièces d'usages très différents... Le bruit est un point crucial, et là attention : un récifal en effet ça bruisse ! ☹️

Les commodités d'entretien sont un autre aspect fondamental : toute manip qui n'est pas bien anticipée, dans un espace trop exigu, ne tiendra pas dans le temps. Cela prend en compte l'encombrement du matos mais aussi le tien : accès, longueur des bras, contorsions diverses de moins en moins faciles avec le temps (l'âge quoi ! 😁)

Tu dois pouvoir intervenir facilement au-dessus du bac et autour, si le moindre seau qui déborde est un problème, si les tuyaux divers sont peu voire pas accessibles ou vérifiables, tu vas dans le mur à moyen terme.

Et bien d'accord aussi avec Sam,  je pense que tu dois trancher : Tanga ou marin. L'un et l'autre sont quand même très différents. SI tu réfléchis au Tanganyika tu vas forcément laisser de côté, oublier, des finesses liées au récifal (l'inverse serait moins vrai). Mais c'est ce qui fera la différence ensuite. Loin de moi l''envie de te décourager, mais un bac marin de plus de 2000 litres ça coûte les deux bras mini, donc attention? Et ça peut vite tourner à la grosse galère si c'est mal pensé. Ainsi pour l'écumeur, je pense que tu vois trop juste. Un Nyos 300 ou le Tunze au-dessus seraient plus adaptés, tu vois que tu double déjà presque le budget...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 1/18/2022 à 3:14 PM, Denisio a dit :

L'espace sous l'aquarium côté salle à manger, 215 x 45 x 87 (la hauteur pourra varier éventuellement),

Il y a 4 heures, Emmanuel a dit :

Ainsi pour l'écumeur, je pense que tu vois trop juste. Un Nyos 300 ou le Tunze au-dessus seraient plus adaptés,

Attention également à la largeur de la cuve technique. L'écumeur doit pouvoir s'y loger et en sortir. Et laisser passer le débit du turn-over sur les côtés. 

 

Modifié par Bubule
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos avis et vos remarques pertinentes. Je vais en tenir compte et revoir ma copie. Pour simplifier la maintenance (et faire un pied de nez à Murphy 😊), je vais réduire les dimensions de la cuve: 205 x 85 x 75. En réduisant la longueur, je laisse assez de place côté fenêtre (vue de la salle à manger) pour faire passer un PVC de 50. Celui-ci ne sera plus intégré au mur mais aura sa place contre les #40 cm de profondeur de la cuve de ce côté. Le porte-à-faux ne sera plus que de 20 cm côté chambre, et la cuve reposera sur toute sa surface, sur une tôle acier (idée première) qui sera en appui sur le mur et le meuble, soit un "pseudo" porte-à-faux sur le 1/4 et non plus le 1/3 du bac. Le jour où je passerai à l'eau de mer, le meuble sera remplacé par une structure en tube carré plus haute (#100 cm) et plus large(#55 cm), capable d'accueillir plus facilement la partie technique.

Je réduirais aussi le nombre de perçage à seulement un, celui nécessaire au PVC de 50, le rejet se faisant comme chez Emmanuel par dessus (je trouverai bien une façon de dissimuler la/les sortie/s 😉). Que me conseillez-vous comme surverse dans mon cas? Peut-être une surverse de ce type (photo trouvée sur une petite annonce du CR)21.JPG est-elle envisageable, placée sur le petit côté d'environ 45 cm côté fenêtre (vue de la SAM)?

Sans transition, je trouve assez innovante cette façon de chauffer l'eau de l'aquarium: https://aquarift.fr/produit/film-chauffant-pour-aquarium-base-consommation. Qu'en pensez-vous?

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 10 heures, Conspicillum a dit :

Sans transition, je trouve assez innovante cette façon de chauffer l'eau de l'aquarium: https://aquarift.fr/produit/film-chauffant-pour-aquarium-base-consommation. Qu'en pensez-vous?

Cela ressemble fortement à ce qui est utilisé en terrarium.

Je ne pense pas que cela soit adapté au récifal :
Le transfert de chaleur va s'effectuer par la vitre inférieure, avec des variations de quelques degrés en fonction des marche-arrêts de la régulation et de son inertie (la sonde 'externe' est à positionner dans le volume d'eau).
Les animaux que nous hébergeons (sauf animaux de surface) sont plutôt habitués à une stabilité des paramètres, dont la température. Je doute que les animaux qui vont fréquenter la vitre de fond vont apprécier ces variations (escargots, BH, coraux tapissants, peuple du sable, ...).

Enfin, pas mal de remarques concernant le coté marketing 'basse consommation'.

991273626_filmchauffant.thumb.jpg.664103ef28d9dd446fa1e1b07cc44a94.jpg

Cela laisserait sous-entendre un coté économique de la formule. Avec en premier point 60 à 70 % d'économie par rapport à un thermoplongeur classique :siffle
Hors, il n'y a qu'une face du circuit de chauffe qui est en contact avec le bac. L'autre face est en contact avec le polystyrène, qui n'est pas 100% réflectant. Il y aura donc une perte par le coté inférieur (et latéraux). Ce qui n'est pas le cas avec les thermoplongeurs 100% immergés qui diffusent 100% de leurs calories dans le volume d'eau.

50 à 60 % plus économique qu'ils disent 🤣

 

Seulement 110 W / mètre (mètre quoi ? linéaire ?)


Quant à la fiabilité 50 à 80 ans. Ont-ils le retour d'expérience pour l'affirmer ? En tous cas, en cas de panne, pas d'autre solution que d'enlever le bac pour y accéder. Alors qu'avec un thermoplongeur ...


Et pour finir, il disent qu'au delà de 1 500 litres, il faut compenser par des thermoplongeur ...
 

Pour moi, à fuir !

Modifié par Bubule
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 9 heures, Aries a dit :

Une descente de sécurité tu mettras

Bien d'accord avec Aries, et pour ton volume autour de 1300 litres avec un turn over d'au moins 3 ou 4 il est préférable d'avoir deux perçages pour du 50mm (si c'est bien le diamètre du passe-paroi et pas du trou). Avec 4 perçages pour du 32 (passe-paroi et descente en 40mm) je suis pas si loin de la surface d'écoulement de deux descentes en 50mm réels (autour de 3200mm2 de surface contre près de 4000 avec deux fois 50mm) et j'en suis satisfait. Je ne prendrais certainement pas moins. En gravitaire on ne passe pas des débits énormes, il faut toujours jouer la sécurité et avoir de la marge.

Et aussi bien d'accord avec Bubule : cela ressemble à un gadget peu convaincant, et ce vieil argument de favoriser la pousse des plantes... Hmmmmm.... surtout en marin, mais même en eau douce : les substarts sont chauffants en milieu naturel ? 🤭

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 21 heures, Conspicillum a dit :

Peut-être une surverse de ce type (photo trouvée sur une petite annonce du CR)

Pour la surverse, plus elle est large mieux c'est pour l'élimination du film de surface. Celle de la photo m'interroge : on dirait qu'elle est placée contre la vitre arrière du bac avec seulement 3 perçages pour la prise d'eau, ce qui me semble une mauvaise idée. Si tu la places sur un côté, pas de souci à condition qu'elle prenne une lame d'eau de largeur suffisante : 40 cm me semble un minimum. Plus on aspire large mieux c'est.

C4'est là aussi qu'on retrouve la question du... BRUIT ! Côté chambre va falloir bien penser le truc, car un bac marin c'est BRUYANT... , pardon, c'est un peu bruyant 🤫

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 11 heures, Emmanuel a dit :

Pour la surverse, plus elle est large mieux c'est pour l'élimination du film de surface. Celle de la photo m'interroge : on dirait qu'elle est placée contre la vitre arrière du bac avec seulement 3 perçages pour la prise d'eau, ce qui me semble une mauvaise idée. Si tu la places sur un côté, pas de souci à condition qu'elle prenne une lame d'eau de largeur suffisante : 40 cm me semble un minimum. Plus on aspire large mieux c'est.

C4'est là aussi qu'on retrouve la question du... BRUIT ! Côté chambre va falloir bien penser le truc, car un bac marin c'est BRUYANT... , pardon, c'est un peu bruyant 🤫

Mais non c'est pas bruyant... Ça berce le bruit de l'eau 😅😂😂😁... Et ce doux bruit des bulles qui éclatent dans l'ecumeur... 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Donc bof pour le film chauffant et tout particulièrement en récifal...

Pour la surverse, Emmanuel tu parles de gravitaire, Denisio avait fait un topo sur une descente noyée, c'est différent, n'est-ce-pas ? Dans mon cas la surverse peut avoir "une ligne d'eau" maxi de 65 cm (petit côté de 50 maxi + 15 de largeur -si suffisant pour l'accès sachant qu'il y a un raidisseur haut sur le côté de 6 cm). 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
 Share

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici