Aller au contenu

Montipora digitata polypes fermés


Jaycee

Messages recommandés

S'il y a bien quelque chose qui m'interpelle, ce sont tous mes monti digitata qui ont les polypes fermés depuis toujours.

Ils poussent, ne présentent aucune nécrose ni perte de tissus.

Le peu de tissu que l'on voit sont bien colorés mais rien à faire, ils restent fermés.

Quatre souches différentes, même constat.

Je dois les tailler régulièrement car ils poussent vite mais "no polypes".

Les photos ne sont pas terribles mais suffisent pour avoir une idée de leur aspect.

Aucune prédation ou stress de la part des poissons.

43843020150307131555ret.jpg

65567120150307131615ret.jpg

Alors je sollicite vos compétences et expériences dans ce domaine :bonjour  

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Certain de ne pas avoir de nudibranche phestilla minor qui les grignoterait ?

 

J'ai eux il y a quelques temps ma variété de montipora digitata orange qui m'a fait le même coup, sans trop savoir pourquoi, par après ils ont à nouveau ouverts leur polypes sans que je sache trop pourquoi ... Un manque ou un excès de quelque chose ? difficile à dire ... J'ai également changé mes tubes entre temps.

 

Tu fais des ajouts d'iode ? oligo ? AA ? 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Alors ces souches ont deux ans, elles ont connu 3 éclairages différents, les UV, l'o3, les ajouts d'AA (désormais impossible sous réserve de transformer le bac en bloc de cyano), les oligots, elles ont été positionnées en haut en bas, brassage intense, laminaire,sans résultat.

Je suis contraint de les rabattre tous les ans car elles poussent tellement vite que j'obtiens une boule de 30 cm de diamètre pendant cette période.

J'ai procédé ainsi car je ne vois pas l'intérêt d'avoir des géants polypes rentrés  :chepo

C'est une colle je sais mais si je poste, c'est après avoir tenté maintes et maintes chose sans succès.

Le pire c'est que quand je bouture et que je donne à un copain, les polypes sortent dans un autre bac  :tapemur

Coté phestilla minor, j'en doute, j'ai observé et observé pour ne jamais rien voir de suspect, que ce soit au pieds ou en bout de branche ....

 

 

 

Le loriculus n'a jamais même regardé d'un peu trop près les coraux.

Dans l'autre bac, j'ai un Flavissimus de la mort qui tue et les polypes des même souches sont un tantinet plus ouverts malgré le stress du poisson qui tape !!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Du même avis que Calypso ;)

En général, on ne passe pas cinq ou sept heures de suite immobile à regarder attentivement son bac... moi si, pour les raisons que tu connais :D

Et je ne compte plus de nombre de fois où l'on m'a déclaré que tel ou tel poisson pas totalement reef-safe ne touchait à rien... et je ne compte plus de nombre de fois où j'ai vu et même filmé le dit poisson taper dans tels ou tels coraux (souvent les mêmes d'ailleurs ?!) tout au long de la journée avec plus ou moins d'insistance :siffle

Je sais bien que tu as créé avec Filou l'Association Française de Réhabilitation des Centropyge Injustement Accusés (la respectable AFRCIA) et pour projet d'ouvrir un foyer pour jeunes Centropyge végétariens... mais tout de même, le doute subsiste !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aucunes expérience avec les loriculus et autres coralivore, mais comme te le dise dompail et calypso, essaie peut être de l'isoler et voir comment se comportent les coraux ...

 

J'ai toujours pensé aussi que mes poissons étaient sage et ne mangeait pas les coraux, mais j'ai un jour surpris mon hepathus en train de bouffer mes zoanthus, et je soupçonne mon vulpinus et hépathus d'avoir fait un festin de xenia pumping et pachyclavularia ...

 

Le vulpinus je ne le voyais pas clairement manger les coraux, mais souvent en train de gentillement "nettoyé les algues" sur la pierre ou j'avais les xenia ou le pachyclavularia à moitié mort et fermé ... Je me demande plutôt si ce n'était pas plutôt lui le responsable ... Sous son air innocent il m'a bien eu lol

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Alors tout d'abord merci pour vos interventions.

Je ne dirais jamais jamais mais .... plusieurs choses m'ont amené à écarter cette éventualité :

- le Flavissimus tape sur tout ce qui est "velu", les sériato, les accro et il n'est pas nécessaire de passer 10 minutes devant le bac pour le voir faire

- le Loriculus s'attaquerait uniquement aux monti ???? car aucun autre espèce de corail n'est concerné.

- Il s'attaquerait au monti la nuit ou les rares fois ou je ne suis pas là ?

- Quand j'ai parlé du bac d'un copain chez qui il s'ouvrait .... Loriculus il y a .... et il ne touche à rien

- J'ai constaté le même phénomène ou seuls les monti digitata étaient touchés dans mon précédent bac, sans loriculus, de ces bac que l'on appelle communément "angel free" (corrige moi Dominique si je me trompe  ;) )

Enfin, et même si la simplicité et la logique permet souvent d'analyser une situation, après deux ans d'observation, j'ai tout de même du mal à prendre un raccourci mais je me trompe souvent .... :requin

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Par ailleurs, si la piste du poisson gourmand devait être écartée, je crois me souvenir que tu es adepte des RAB.

Ce n'est vraiment qu'une simple (et probablement vaseuse) supposition de ma part mais on pourrait aussi supposer que les Montipora soient plus sensibles que d'autres SPS à un taux moindre d'ammonium ou d'autres éléments que les bactéries du RAB prélèvent prioritairement avant eux (et surtout au détriment des bactéries contenues dans leur mucus) ?

Le fait d'en mettre un "en cage" devrait vite confirmer ou infirmer l'hypothèse de la prédation d'un poisson...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Du même avis que mes camarades : C. loriculus.

 

C'est un classique chez les Anges-nains : on ne les voit jamais taper, ou si peu et pas ce que l'on croit. Des as de l'illusion ! En plus, ils font mine de ne pas être concernés par toute suspicion.

 

Pas vu, pas pris :siffle

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bien que nous n'en ayons encore jamais parlé sur aucun fil de discussion (ou alors par de fines et discrètes allusions sur le topique de Filou), force est d'admettre que... le Centropyge est fourbe, Monsieur !

Se parant de couleurs chatoyantes ou bien tentant hypocritement de se camoufler en sandwich-club tout juste sorti d'un grille-pain, comme le loriculus, le Centropyge guette sa proie dans les animaleries où CAF, CAM, CAC et enfants ne manquent pas de s'exclamer : "oui, oui, prends-le, regarde comme il est beau et comme il sera bien dans ton bac !".

A peine rejoint le havre de paix, d'harmonie et d'équilibre de votre portion de récif, l'animal n'aura de cesse de torturer cruellement vos coraux à la faveur de la moindre micro-seconde d'inattention, allant même jusqu'à faire accuser ses congénères de ses forfaits en pointant une nageoire pectorale vers un innocent, semblant vous dire "moi, je ne ferais jamais une chose pareille mais je ne pourrais pas en dire autant de l'autre, là-bas !". Parce qu'en plus, le Centropyge est mouchard, Monsieur !

Alors qu'un Balistoides conspicillum de 40 cm lui au moins aura le courage de ses actes, n'hésitant pas à te bouffer les doigts faute de pouvoir te sauter à la gorge quand il aura achevé de becqueter tes coraux et une partie de tes poissons après avoir retourné le décor !

Qu'on en finisse une bonne fois avec les Centropyge, que nous puissions enfin réhabiliter les Balistidae dont la franchise n'est plus à prouver !

(sur ce, je retourne me coucher !)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici