Aller au contenu
EnzoMolinari

EnzoMolinari (..?), projet 1460L + DSB déporté 735L

Messages recommandés

il y a 22 minutes, capei a dit :

De l'eau salée , de la lumière, du brassage...du sable....la vie 😉👍

Tous ces bons ingrédients pour notre cuisine récifale ! Le tout c est de trouver le bon dosage...🙂

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Bubule a dit :

Bonjour,

C'est vraiment très joli ces petits ilots espacés gorgés de coraux et de vie, posés sur cette belle couche de sable (enfin c'est à mon goût).

Après, je m'interroge sur la longévité. Que deviendront les sédiments ?

A terme, ne crains tu pas une montée des Po4 ?

Honnêtement si! Dans la théorie j aspire à trouver un équilibre entre population piscicole et capacité biologique d épuration. Dans la pratique on verra (j avoue, je viens de lire l article sur le RAB🤫

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je relisais quelques pages précédentes. Je n'arrive pas à déterminer si tu as choisi DSB / Jaubert OU/ET écumeur.

Dans tous les cas, à ta place (je ne le suis pas mais bon...), dès que je noterais une montée des taux, je retirerais le sable sur une 1/2 longueur de bac pour procéder à son nettoyage (plus efficace qu'un clochage), et je ferais de même pour la seconde partie une quinzaine de jours plus tard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Bubule a dit :

Je relisais quelques pages précédentes. Je n'arrive pas à déterminer si tu as choisi DSB / Jaubert OU/ET écumeur.

Dans tous les cas, à ta place (je ne le suis pas mais bon...), dès que je noterais une montée des taux, je retirerais le sable sur une 1/2 longueur de bac pour procéder à son nettoyage (plus efficace qu'un clochage), et je ferais de même pour la seconde partie une quinzaine de jours plus tard.

oui, il va falloir prévenir l'accumulation des phosphates

donc aussi charger en fouisseurs, creuseurs en tout genre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Re Enzo 😉

 

Je ne suis pas certain que les fouisseurs et autres creuseurs soient bienvenus dans ce genre de configuration (dsb/jaubert). Cest un vaste débat qui a fait couler beaucoup d'encre depuis des années sur nombres de forums. 

Mais de ce que j'ai compris ces organismes sont des prédateurs qui nuisent à la faune qui est chargée de maintenir le dsb en bon état et en vie. 

Toujours selon ma compréhension (pour ne pas être catégorique et formel, je parle avec mes filtres 😉) nos lits de sable épais fonctionnent par "strates" et les fouisseurs creuseurs auraient tendance à mélanger ces strates trop brutalement et profondément desequilibrant ainsi le système   

 

Je vois donc les choses ainsi: les gros déchets/sédiments se posent sur le sable et sont pris en charge par la population ad hoc qui s'occupe de les transformer en plus petits déchets (Bernard l'hermites , escargots  et autres) ensuite ces petits déchets descendent et sont pris en charges par la population des premiers cm de sable (vers etc...) pour devenir de plus petits et ainsi de suite jusqu'au fond ou il deviennent des nitrates pris en charge par les bactéries anaérobies. 

Si tu mets des bulldozers pour entretenir le sable toutes cette "hiérarchie " va se retrouver sans dessus dessous. De même si tu interviens manuellement dans les profondeurs du sable. 

Je pense que seule la surface (les 2 ou 3 premiers cm) doivent être en "mouvement"   

 

 

Après il est vrai que les Po4 restent un problème préoccupant surtout avec les lits de sable. J'y suis confronté actuellement après seulement quelques mois de mise en route. Et je cherche tranquillement à y remédier. 

J'ai donc fait comme toi (encore une fois) et me suis de nouveau penché sur les discussions et articles au sujet du rab. 

Mais pas pour en mettre un en route puisque cela irait à l'encontre de la philosophie que je défend et que tu connais. Mais en considérant qu' un lit de sable épais pourrait  être une sorte de rab intégré. Mon idée est donc d'ajouter une source de carbone (vsv) comme pour un rab mais directement dans le bac afin de booster la population bactérienne aérobie en surface de ce dernier (les 2 3 cm dont je parlais plus haut) et qui me semble doit être en léger mouvement (brassage et autres bestioles qui triturent la surface et seulement la surface ) 

 

Je ne sais pas si je suis clair dans mon explication ?( et ma grippe ne m'y aide peut être pas 😊)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Autre point qui me vient à l'esprit et quil ne faut pas négliger (toujours selon ma compréhension)  est le brassage et l'éclairage. Je pense que l'éclairage joue un rôle prépondérant dans la réussite dun lit de sable épais ( à vérifier par l expérience)  et quil ne faut pas hésiter à "tabasser" la surface du sable avec un éclairage puissant 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

  • Récemment ici   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici