Aller au contenu

Chelmon Rostratus : comment booster la microfaune en attendant l'acclimatation aux nourritures inertes ?


Virginie
 Share

Messages recommandés

Bonjour à tous,

Je poste dans "poissons", parce qu'en fait, dans ma petite tête, ma question cible les poissons, mais c'est une question sur la microfaune.
Je cherche à (me rassurer) évaluer si la microfaune de mon bac va être suffisante pour mes poissons.

J'ai dans la décante du 625 (démarré en décembre dernier) une dizaine de kg de roches ensemencées avec pas mal de bestioles qui grouillent dessus/autour (copépodes, mysis et gammares pour ce que j'ai pu identifier, peut-être des cyclopes aussi). Est-ce que ces populations migrent ou participent à maintenir la population de la cuve principale, ou bien le lien (passage par la pompe de remontée) n'est pas efficace entre la décante et la cuve principale ?

Je vois régulièrement des mysis (enfin, des toutes petites crevettes, qui restent à demeure - donc ce ne sont pas des frais de mes Lysmatas : elles en larguent, mais ça ne donne rien) dans le bac principal en plus des habituels gammares et podes.

Je me rends compte que mon 625 est chargé en poissons délicats et consommateurs de petites (très petites) bêtes : il y a déjà 2 Synchi (dont un d'élevage qui a priori se nourrit de congelés et de lyophilisé), et 2 corythoichthys (snif, j'en ai perdu un ; un jour, ils n'étaient plus que 2, on a jamais retrouvé le 3ème) qui commencent au bout de 6 mois à s'intéresser au congelé. Je me dis que ces 4 poissons-là exercent peut-être maintenant une pression moindre sur la petite faune du bac ?

Un petit Chelmon (c'est le "rêve" de Monsieur, après les Synchi) doit arriver sous peu. Je serai dispo pendant les 3 prochaines semaines pour le nourrir souvent et lui trouver du vivant, et donc :
- est-ce que je booste le bac avec les oeufs de Daphbio, ou ça ne changera rien ?
- Est-ce que des nauplies d'artémias (je ne sais pas bien en faire, j'ai un mal de tous les diables à collecter) seraient utiles, ou pas assez riches de toute façon ?
- ceinture et bretelles : je commande les oeufs Daphbio ET je lance des nauplies ?

J'ai pris aussi les calanidae-clip, il paraît que ça peut aider le Chelmon, ou a défaut les autres poissons pour limiter la concurrence : qui connaît ? Ca fonctionne ?

calaniae-clips.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De mémoire Denisio avait un dispositif a base de tube d'aspirine pour le Chelmon.

Après en fonction de ta population en gros poisson / poisson très actif ce n'est pas forcément nécessaire.

 

Les oeufs daphbio je suis très très sceptique sur l'efficacité réel du produit. Si tu veut booster ta microfaune un truc qui marche bien c'est des ajout de phyto. 

 

Artemia c'est très bien mais ce n'est pas vraiment nutritif, la qualité vient de ce que tu "met" dedans. 

 

Pour le Chelmon un truc très nutritifs et sur lequel il se jettent direct c'est des huîtres. Ça va beaucoup aider pour l'acclimatation. Tu met les huitres au congélateur avant pour éviter d'introduire des parasites.  Le chelmon va se jetter dessus.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Publié (modifié)

Merci ! J'avais lu pour les huîtres, mais ne savais pas pour le congélo : je vais voir ce que je trouve !
On les coupe, les huîtres ? Ou on donne entières ?
Après pour en trouver, ça va pas être simple (je vais tenter un supermarché asiatique, il me semble en avoir vues) ; j'aime pas les huîtres, mais je crois savoir qu'il y a une saison, et qu'elle n'est pas en été.

Modifié par Virginie
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 23 heures, Virginie a dit :

On les coupe, les huîtres ? Ou on donne entières ?

Bonjour Virginie,

on donne les bivalves entiers, ouverts dans leur coquille, tu peux d'ailleurs, si tu n'as pas accès aux huîtres (les mois en "r" qu'on dit chez moi...), offrir des moules ou autres (et pour les moules là c'est la saison). 🙂

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Publié (modifié)

Bon, MacFly (butterfly copperband fish) est arrivé. Le voici tout mimi et petit, après son goutte-à-goutte et 1/2h depuis sa libération dans le bac.
Il s'est fait accueillir par le Dimidiatus (Néon), qui l'a picoré sous toutes les coutures (mais ça n'avait pas l'air méchant), accompagné par le jeune Z. Scopas (alias Ferdinand, à  cause du taureau animé Ferdinand) à quelques cm (pas de contact), et vaguement salué (de loin) par les Centropyges (pas de nom, parce que je ne les différencie pas...).
Ca a l'air assez calme comme accueil, je croise les doigts pour que ça n'empire pas.

Après 15 minutes dans un angle sous une pompe, MacFly commence à naviguer sur la roche.

J'ai l'impression qu'il est en bonne santé, mais je n'ai pas l'expérience : puis-je vous demander ce que vous en pensez ?
Chelmon, jour 1

Modifié par Virginie
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Virginie,

à le voir il semble en bonne santé, pas trop amaigri apparemment et surtout actif à la recherche de nourriture. C'est bon signe dans tous les cas avec les papillons. Propose lui des bivalves, un chaque jour et à enlever chaque soir. C'est en tous cas ce que je ferai. Joli petit Chelmon 🤩

Modifié par Emmanuel
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si on m'avait dit qu'un jour (d'août), j'ouvrirai une huître (c'est vraiment un truc que je ne peux pas manger), je ne l'aurais jamais cru !
Pour un poisson, en plus. Je crois qu'il n'y a que vous pour comprendre 😉

Ceci étant, j'ai eu du mal à en trouver, mais la société d'hyper-consommation a parfois quelques avantages :

IMG_8356.JPG

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si ce sont des mini bourriches (à voir le prix tu ne dois pas avoir deux douzaines dans chaque), ça va 🤭

En général le principe est de placer une valve avec l'huître dedans chaque matin, tu vois si il y touche ou pas, mais en général il devrait finir par craquer. Dans tous les cas il faut l'enlever en fin de journée pour éviter une pollution trop importante.

Tous mes papillons ont goûté le stratagème, sauf un ephippium qui a mangé des paillettes bien avant l'huître... allez comprendre 🤪

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci. Ce sont des barquettes avec juste 6-7 huitres. Donc là, j'ai tout juste 2 douzaines.
Il vaut mieux couper des lamelles qui vont se coincer dans les roches, ou laisser la coquille ouverte au sol ? sur la roche ?

Avec ou sans congélation ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Toujours congelés les fruits de mer avant de distribuer dans le bac.

1 huître par jour le temps de l'acclimatation c'est bien surtout qu'il m'a l'air encore en croissance. Après actuellement c'est plutôt 1 huître par semaine pour le miens mais il mange des granulés maintenant.

 

Personnellement je donnais huitre ouverte dans sa coquille pour lester (je retirais la partie supérieure. Maintenant je met juste l'huître sans coquille en une heure il a finit de la manger.

 

Pour la petite histoire il n'y a pas de saison a proprement dit pour des huîtres (même si les producteurs en sortes plus en fin d'année pour suivre la demande). Les mois en r viennent du fait que la période juin/juillet/août correspond à la période de reproduction et les huître sont laiteuse à ce moment là.  

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Emmanuel a dit :

Quant aux mois en R en effet on peut manger des huitres en été mais faut aimer la laitance, ce qui n'est pas mon cas

Ce n'est malheureusement plus le cas du fait de la commercialisation massive d'huitres triploides élevées dans les parcs mais exclusivement issues d'écloseries, de laboratoires (croisement entre huîtres femelles diploïdes et mâles tétraploïdes). Stériles, elles ne seront de facto jamais laiteuses (que du bonheur durant la saison estivale !) et croissent d'autant plus vite qu'elles s'affranchissent de la perte d'énergie induite par la reproduction.

Ce n'est pas l'objet de ce post que je ne vais pas pourrir plus longtemps mais, pour un ensemble de raison, ces huitres fort rentables actuellement pour certains sont potentiellement une catastrophe pour toute la filière (perte d'indépendance des ostréiculteurs qui n'élèvent plus eux-mêmes leurs naissains en mer mais les achètent à des labos) et pour l'environnement (elles ne sont pas toutes stériles, loin s'en faut !!!).

L'ambiance semble d'ailleurs assez tendue sur les bassins ostréicoles entre les partisans majoritaires de cette aubaine financière et les rares ostréiculteurs qui s'y opposent. Ces derniers apposent généralement sur leur devanture un très discret "huitres nées et élevées en mer" et ne vendent pratiquement pas d'huitres en été comme par le passé.

Les autres profitent de l'afflux touristique estival, ventant leurs huitres non-laiteuses, allant même pour certains jusqu'à faire la promo sur leur site des huitres triploides "qui ne sont pas des OGM, etc, etc".

Mais bienvenue à bord à MacFly qui a eu bien de la chance d'amerrir du coté de Grenoble où des soigneurs affectueux prennent soin de lui ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

une chose par contre tu ne pense jamais mettre un bénitier ?? parce que la c'est garantie aussi ,donner des coquillages vivant a un poisson pour qu' il se nourrisse ,quand tu va le mettre il va direct le bouffer il ne fera pas la différence entre une huitre et le bénitier ,après c'est a voir ......

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Dompail a dit :

ces huitres fort rentables actuellement pour certains sont potentiellement une catastrophe pour toute la filière (perte d'indépendance des ostréiculteurs qui n'élèvent plus eux-mêmes leurs naissains en mer mais les achètent à des labos) et pour l'environnement (elles ne sont pas toutes stériles, loin s'en faut !!!).

L'ambiance semble d'ailleurs assez tendue sur les bassins ostréicoles entre les partisans majoritaires de cette aubaine financière et les rares ostréiculteurs qui s'y opposent. Ces derniers apposent généralement sur leur devanture un très discret "huitres nées et élevées en mer" et ne vendent pratiquement pas d'huitres en été comme par le passé.

Les autres profitent de l'afflux touristique estival, ventant leurs huitres non-laiteuses, allant même pour certains jusqu'à faire la promo sur leur site des huitres triploides "qui ne sont pas des OGM, etc, etc".

Mais bienvenue à bord à MacFly qui a eu bien de la chance d'amerrir du coté de Grenoble où des soigneurs affectueux prennent soin de lui ;)


J'espère faire grandir MacFly correctement - et si j'ai des doutes, je sais où trouver des conseils ❤️

Pour les huîtres et les haploïdes, j'ignore ce que sont celles que j'ai trouvées ; c'est triste tout de même de trouver de tout tout le temps (même si là, ça m'a clairement arrangée !!!), et pas que pour les huîtres.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Personnellement mon chelmon à jamais taper dans aucun corail après j'ai pas de Catalaphylia. Mais même les zoanthus il les laisses tranquilles.

Il mange les aiptasia par contre.

Après peut être que s'il manque de nourriture ou de certains nutriment il tape dans certains coraux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je crois que certains poissons, c'est la loterie... Il faut juste en être conscient avant (Chelmon et Sabelles / Benitier, je connaissais le risque - Cataphylla, je l'ignorais, mais me voici prévenue même si ce n'était pas au programme de ce bac)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

en faite pour le catalaphyllia c'est pas évident mais la tu parle de lui donner de la nourriture avec du vivant une huitre se ferme et s'ouvre la ton chelmon va se mettre en chasse pour se nourrir , donc il va être comme dans sont milieu dit  " naturel "

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
 Share

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici