Aller au contenu

Le futur bac à Bubule


Bubule
 Share

Messages recommandés

Bonjour,

Après avoir bien avancé sur la partie technique déportée au sous-sol, il serait temps de se pencher sur ce qui devrait être le plus important : Le bac principal.
Il prendra la place de mon bon vieux 450 litres, le long du mur, au centre de la pièce de vie. Entre la cheminée et le canapé.
Les dimensions envisagées de ce bac sont de 200 x 80 cm, pour une hauteur de 60 ou 65 cm. Soit un volume de plus de 900 litres.

La technique ayant été déportée, le support du bac fera office de meuble d'appoint. Je pense le réaliser à partir de blocs de béton cellulaire, ou de parpaings minces. 4 compartiments, 4 portes, 5 rangées supports.

J'écris et vous fais part au fil de mes réflexions. Sans doute aurez-vous d'autres idées pour faire évoluer le projet...

La réflexion actuelle porte sur la meilleure façon de raccorder les tuyauteries sur le bac.

Sur le bac actuel, un 450L de 150 cm de long, le peigne de surverse est en surplomb d'un compartiment en angle, créé par une vitre collée dans le coin arrière/latéral. La tuyauterie de sortie débouche au travers de la vitre de fond, dans ce compartiment. La conduite d'arrivée passe par dessus la vitre arrière en Ø 25 mm, du coté opposé à la surverse.
Le bac est écarté du mur arrière de 5 cm, ce qui permet de passer les tuyauteries, potence de la rampe, et câblages de pompes.

Sur le futur bac, je souhaite éviter les traverses que je trouve gênantes au quotidien, au profit de raidisseurs. Les dimensions envisagées sont à peu de choses prêt les mêmes que celles du bac de Denisio.
Les raidisseurs AV et AR pour un bac en épaisseur 12 mm font 100 mm de large en 19 mm. Ce n'est pas rien ! Cela réduit l'ouverture de 100 mm sur le pourtour, mais surtout, cela laisse peu d'accès à une surverse, à moins qu'elle dépasse d'autant. Beurk !

Quelles solutions ?
Denisio a réduit la longueur du raidisseur pour y loger le déversoir. Mais sa triste expérience me laisse penser qu'un raidisseur complet aurait été moins problématique.
Olivier a judicieusement utilisé le raidisseur pour l'intégrer à l'arrière dans la surverse. Il a collé le renfort à l'extérieur, et l'a cloisonné pour créer une boite de récupération.
Mais il l'a fait sur le raidisseur latéral qui est moins contraint (130 cm). Cette idée est ingénieuse, mais sans doute moins adaptée à une vitre arrière de 200 mm.
    * L'accès au centre arrière (pour nettoyage par exemple) commence à être compliqué sur une telle longueur, avec une largeur de 80.
    * Les passes-cloison de sorties d'eau en Ø 50 avec trous de Ø63 vont fragiliser le raidisseur.
    * Le raidisseur fait la longueur totale de la vitre arrière. Où passer les deux conduites de remontée ? En dessous ? Olivier a fait ses retours par la vitre de fond en close-loop. Je ne l'envisage pas. En cas d'arrêt pompes, c'est la totalité de l'eau du bac qui descend au sous-sol.
 

Une idée intermédiaire.
Mettre le raidisseur à l'extérieur et réduire la hauteur de la vitre arrière pour en faire la surverse. De combien ? 40 mm ?
Coller une bande de verre de la différence de hauteur (40 mm) sur les 3/4 de la longueur. Le 1/4 restant (50 cm), devenant la surverse sur laquelle il me faudra positionner un peigne.
Percer le raidisseur au plus près des extrémités, car j'imagine que c'est la partie la moins contrainte) pour les 4 Ø 63 (2 de chaque coté : 2 arrivées et deux retours en Ø50 mm)

Cela devrait donner ceci
1604461681_Bac200A.thumb.png.df15d4e91964e2b018e7c7d1fdb06d65.png
 
1133212130_Bac200B.thumb.png.44cc1dd27ab14aa8a44f96ca111e956b.png
Gros plan de la surverse
Surverse.thumb.png.f0b6107655c6581a15924a72fdc27def.png
 
Maintenant se posent les questions :
Que pensez-vous de l'idée ? Le principe fragilise-t-il de trop le renfort (et le bac) ?
La position du raidisseur est légèrement abaissée par rapport aux 3 autres. Cela a -t-il un impact sur la solidité de l'ensemble ?
Est-ce que je surestime mes capacités en voulant percer 4 Ø63 dans la bande de 19 mm d'épaisseur ?
Est-ce que quelque chose m'échappe ?
 
Franck
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'était la première idée. Celle que je pensais appliquer. A l'identique de ce qu'a fait Olivier sur la largeur de son bac.

Mais comme je l'expliquais, après réflexions, cela a quelques inconvénients sur la vitre arrière :

Le 10/14/2022 à 3:33 PM, Bubule a dit :

Cette idée est ingénieuse, mais sans doute moins adaptée à une vitre arrière de 200 cm.
    * L'accès au centre arrière (pour nettoyage par exemple) commence à être compliqué sur une telle longueur, avec une largeur de 80.
    * Les passes-cloison de sorties d'eau en Ø 50 avec trous de Ø63 vont fragiliser le raidisseur.
    * Le raidisseur fait la longueur totale de la vitre arrière. Où passer les deux conduites de remontée ?

 

Et puis 4 à 500 mm de long, c'est déjà pas mal non ?

Modifié par Bubule
Correction unité mm > cm
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

Sur ce que tu veux faire il n'y a pas croisement des raidisseurs ce qui pour moi était un point fondamental afin d'éviter que la vitre de coté (contrairement à toi la vitre de derrière) ne se décolle car le silicone résiste moins bien au cisaillement (poids de la surverse).

Normalement la vitre du fond englobe les vites de coté, et si c'est bien collé le risque d'arrachement sur la vitre du fond est moindre mais dans ce cas le renfort ne sert à rien, il ne sert que pour éviter que la vitre du fond se bombe.

Cela va être compliqué de percer 4 diamètre sur une vitre aussi peu large : 10 cm .... voir impossible.

De, plus dans cette configuration tu perds de la profondeur dans ton bac, tu pourrais aller jusqu'à 90 cm.

Du coup, coté cheminée tu pourrais mettre une surverse externe comme dans mon cas, plus simple à mettre en oeuvre, il me semble. C'est ce qu'a fait un collègue et rien ne t’empêche de faire sur la partie avant de la surverse une zone refuge à caulerpe en séparant la surverse avec une grille optique (par exemple). Tu mets tes trous au fond des 80 cm, Tu peux même agrémenter cette surverse avec des coraux particuliers à nourrir comme un champ de Tubastrea, ou des Cérianthes etc...

Le close loop chez moi ne passe pas par la remontée ni par la zone technique, c'est un circuit fermé dans le bac lui même et dans la surverse. En cas de coupure l'eau stagne dans les tuyaux du cloose loop.

 

olivier

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Helllo ! :)

Je pense saisir ce que tu veux dire, mais confirme ou corrige moi si je me trompe. :???

Il y a 7 heures, olivier26 a dit :

Sur ce que tu veux faire il n'y a pas croisement des raidisseurs ce qui pour moi était un point fondamental afin d'éviter que la vitre de coté (contrairement à toi la vitre de derrière) ne se décolle car le silicone résiste moins bien au cisaillement (poids de la surverse).

Voici comment j’interprète les deux effets du positionnement extérieur :
    - Le poids de la surverse aurait tendance à faire basculer et s'arracher celle-ci.
        > Sans doute aurais-je intérêt à ajouter 2 ou 3 coins/équerres (en 6mm) sous le raidisseur extérieur AR afin de supporter une éventuelle charge.
    - La fixation du raidisseur arrière aux autres raidisseurs (lorsqu'il est intégré à l'intérieur du bac comme habituellement) augmente la résistance globale à l'arrachement des vitres.
 

Il y a 7 heures, olivier26 a dit :

Normalement la vitre du fond englobe les vites de coté, et si c'est bien collé le risque d'arrachement sur la vitre du fond est moindre mais dans ce cas le renfort ne sert à rien, il ne sert que pour éviter que la vitre du fond se bombe.

Dans mon projet, les raidisseurs latéraux sont collés, sur la vitre avant, et à l'arrière sur le morceau en rouge, rapporté pour compenser la hauteur. Crains-tu que cela soit moins résistant ? Normalement, en haut, il n'y a plus de pression (la pression max est en bas).raidisseur.thumb.png.ed21b43f9825214e43b4632185f188ba.png

(Ne pas tenir compte des trous carrés. Mon logiciel (Magicavoxel) ne permet pas de faire des ronds à cette taille).

Il y a 7 heures, olivier26 a dit :

Cela va être compliqué de percer 4 diamètre sur une vitre aussi peu large : 10 cm .... voir impossible.

Tu ajoutes à ma crainte de ne pas réussir à percer correctement cette lamelle.
Quand tu dis 'voir impossible'. Tu penses qu'elle va casser lors du perçage avec la scie diamant ?
Pour mémoire, le raidisseur devrait faire une section de 100 x 19 mm. Trous en Ø65 mm. Soit 17.5 mm de chaque coté (si bien centré).

 

Il y a 7 heures, olivier26 a dit :

Du coup, coté cheminée tu pourrais mettre une surverse externe comme dans mon cas, plus simple à mettre en oeuvre, il me semble. C'est ce qu'a fait un collègue et rien ne t’empêche de faire sur la partie avant de la surverse une zone refuge à caulerpe en séparant la surverse avec une grille optique (par exemple). Tu mets tes trous au fond des 80 cm, Tu peux même agrémenter cette surverse avec des coraux particuliers à nourrir comme un champ de Tubastrea, ou des Cérianthes etc...

Là, je pense ne pas avoir pigé.
Tu proposes d'élargir le bac à 90 cm et de cloisonner à 80. Et remettre le raidisseur à l'intérieur. C'est çà ?
Il ne me resterait plus de place entre la vitre de fond et le mur arrière pour passer les conduites et câbleries diverses. Ou alors passer les 4 conduites par le fond.

Ou alors, tu me proposes de basculer la surverse sur un coté du bac (comme chez toi). Dans ma configuration (arrière collé au mur), cela réduirait d'autant la longueur visible du bac. :(

 


J'ai déjà tenté de faire pousser des algues supérieures dans le compartiment de descente du bac actuel. Je n'ai jamais réussi à les faire pousser correctement.
J'ai toujours pensé que l'éclairage n'était pas adapté dans cette zone. Ce qui serait de même pour celle du nouveau bac.
Et puis, j'ai prévu d'installer une zone de culture d'environ 200L en bas dans la technique. Juste avant la remontée. Ce devrait être un petit refuge. Je pourrais l'éclairer avec une lampe adaptée (plus de rouge)

 
Modifié par Bubule
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 10/14/2022 à 3:33 PM, Bubule a dit :

Sur le futur bac, je souhaite éviter les traverses que je trouve gênantes au quotidien, au profit de raidisseurs. Les dimensions envisagées sont à peu de choses prêt les mêmes que celles du bac de Denisio.
Les raidisseurs AV et AR pour un bac en épaisseur 12 mm font 100 mm de large en 19 mm. Ce n'est pas rien ! Cela réduit l'ouverture de 100 mm sur le pourtour, Finalement ça ne me pose pas de problème à l'usage mais surtout, cela laisse peu d'accès à une surverse, à moins qu'elle dépasse d'autant. Beurk ! Dans mon cas la boite peigne ne dépasse que de 2 cm. Sauf qu'elle est facilement amiovible, clipsée sur la tuyauterie, pour accéder au tuyau d'évacuation (qui fait surverse aussi)

Quelles solutions ?
Denisio a réduit la longueur du raidisseur pour y loger le déversoir Pas sur le nouveau raidisseur après la casse de la vitre arrière, C'est moins accessible, mais moins moche . Mais sa triste expérience me laisse penser qu'un raidisseur complet aurait été moins problématique Le problème n'était pas cette echancrure mais la mauvaise finition du raidisseur (champ voilé et non poli.
Olivier a judicieusement utilisé le raidisseur pour l'intégrer à l'arrière dans la surverse. Il a collé le renfort à l'extérieur, et l'a cloisonné pour créer une boite de récupération. Une autre option serait de déporter TOUTE la surverse dà l'arière dans le local technique, du coup zéro bruit, zéro peigne visible... Mais dans ton cas, c'est pas possible 
 

Une idée intermédiaire.
Mettre le raidisseur à l'extérieur et réduire la hauteur de la vitre arrière pour en faire la surverse. De combien ? 40 mm ? 40mm ça me semble insuffisant  pour pouvoir régler la hauteur de l'eau. epaisseur raidisseur 19 mm plus niveau eau  20mm plus nappe d'eau 20 mm soit total 59mm depuis le bord supérieur. il te faudrait au moins 4 cm de réglage soit au total 80 mm depuis le bord supérieur.
Coller une bande de verre de la différence de hauteur (40 mm) J'insiste, c'est pas assez, ou alors je n'ai rien compris  sur les 3/4 de la longueur. Le 1/4 restant (50 cm), devenant la surverse sur laquelle il me faudra positionner un peigne.
Percer le raidisseur au plus près des extrémités, car j'imagine que c'est la partie la moins contrainte) Oui pour les 4 Ø 63 (2 de chaque coté : 2 arrivées et deux retours en Ø50 mm)
 
 
Maintenant se posent les questions :
Que pensez-vous de l'idée ? Le principe fragilise-t-il de trop le renfort (et le bac) ? En théorie, chaque fois qu'il y a découpe il y a fragilisation et plus si ces découpes sont à angle droit (Coment vas-tu  découper la vitre ? ). Dans la pratique, c'est en effet dans la zone moins contrainte, mais il ne faut pas découper trop en se rapprochant du centre. 40 cm me parait un  max, sinon il faut faire comme Olivier, sur toute la longueur.
La position du raidisseur est légèrement abaissée par rapport aux 3 autres. Cela a -t-il un impact sur la solidité de l'ensemble ? Dans le calcul de flexion des plaques (Timoshenko), la flèche maxi ne se trouve pas en hauit de lavitre comme on pourrait le penser, mais environ à 1/3 du bord supérieur. MAIS, les contraintes maxi sont en bas de la vitre. Donc, en effet cette zone n'est pas la plus sollicitée et mettre le raidisseur un peu plus bas n'est pas pénalisant, au contraire. 
Est-ce que je surestime mes capacités en voulant percer 4 Ø63 dans la bande de 19 mm d'épaisseur ? Si l'échancrure est déporéte vers l'extérieur : non, si elle avait été au centre, ce serait aller au casse-pipe, le raidisseur n'aurait servi à rien.

Est-ce que quelque chose m'échappe ?
Je ne comprends pas pourquoi tu fais des remontées en 50 et de plus doublées. En l'occurence, ce n'est pas ceinture ET bretelles, mais plutôt ceinture avec un gros trou et bretelles prédécoupées :D  Je ne suiis pas cvonvaincu que ta startégie de doubler les pompes de remontée soit la bonne en considérant : le risque de panne, et le gain. Un bac dont la remontée ne fonctionne plus n'est pas un bac mort, dans la mesure où tu as doublé brassage. Il te reste quelques jours pour réagir. Au pire, tu peux avoir une pompe de remplacement qui ne s'usera pas durant ce temps.
 
Franck Denis

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 10/17/2022 à 10:46 AM, olivier26 a dit :

Salut,

Sur ce que tu veux faire il n'y a pas croisement des raidisseurs ce qui pour moi était un point fondamental afin d'éviter que la vitre de coté (contrairement à toi la vitre de derrière) ne se décolle car le silicone résiste moins bien au cisaillement (poids de la surverse).
C'est une fausse idée Olivier. Certes croiser des renforts améliore leur rigidité. Mais en bout de raidisseur les contraintes sont si faibles, zéro en bout, cette augmentation de rigidité n'apporte rien. Un peu comme si tu choisis un Ferrari pour aller plus vite, mais quand tu roules dans un chemin forestier... :D 

Normalement la vitre du fond englobe les vites de coté, et si c'est bien collé le risque d'arrachement sur la vitre du fond est moindre mais dans ce cas le renfort ne sert à rien, il ne sert que pour éviter que la vitre du fond se bombe. Oui, c'est le seul rôle demandé à un raidisseur d'une part pour alléger les contraintes sur la vitre et d'autre part pour limiter la flexion et les problemes d'effets optique que cela génère.

olivier Denis

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 10/17/2022 à 6:39 PM, Bubule a dit :

Voici comment j’interprète les deux effets du positionnement extérieur :
    - Le poids de la surverse aurait tendance à faire basculer et s'arracher celle-ci. De manière si négligeable,  
        > Sans doute aurais-je intérêt à ajouter 2 ou 3 coins/équerres (en 6mm) sous le raidisseur extérieur AR afin de supporter une éventuelle charge. Pas nécessaire à mon avis, les côtés de ta surverse font déjà des équerres.

 

Tu ajoutes à ma crainte de ne pas réussir à percer correctement cette lamelle.
Quand tu dis 'voir impossible'. Tu penses qu'elle va casser lors du perçage avec la scie diamant ?
Pour mémoire, le raidisseur devrait faire une section de 100 x 19 mm. Trous en Ø65 mm. Soit 17.5 mm de chaque coté (si bien centré). Ce serait très chaud sur un vitrage. Ici il s'agit d'un fond de boite, tu a droit à quelques dégâts collatéraux, quitte à recommencer.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup de me rassurer Denis

Il y a 6 heures, Denisio a dit :

Mettre le raidisseur à l'extérieur et réduire la hauteur de la vitre arrière pour en faire la surverse. De combien ? 40 mm ? 40mm ça me semble insuffisant  pour pouvoir régler la hauteur de l'eau. epaisseur raidisseur 19 mm plus niveau eau  20mm plus nappe d'eau 20 mm soit total 59mm depuis le bord supérieur. il te faudrait au moins 4 cm de réglage soit au total 80 mm depuis le bord supérieur.
Coller une bande de verre de la différence de hauteur (40 mm) J'insiste, c'est pas assez, ou alors je n'ai rien compris  sur les 3/4 de la longueur. Le 1/4 restant (50 cm), devenant la surverse sur laquelle il me faudra positionner un peigne.

J'ai refait un petit croquis pour être sûr qu'on se comprenne.

Surverse.thumb.jpg.7957abd120f3ae95bb1f443757b1f585.jpg

 

 Si j'ai bien compris, c'est le 40 mm que tu penses plus sérieux de passer à 80 mm ?

 

 

Il y a 6 heures, Denisio a dit :

En théorie, chaque fois qu'il y a découpe il y a fragilisation et plus si ces découpes sont à angle droit (Comment vas-tu  découper la vitre ? ).

La vitre arrière ne sera pas découpée. Elle sera commandée moins haute (de 80 mm du coup).

Et comme je ne pense laisser que 50 cm de surverse sur les 200 cm de longueur du bac, je recollerai des bandes de verre, en rouge sur le schéma, sur le champ de la vitre, pour compléter la hauteur (sur 150 cm de long).

 

Je ne sais pas encore quelle va être la hauteur du peigne (que j'espère trouver tout fait dans le commerce).

Quelle distance mettriez-vous entre le raidisseur et le haut de la vitre ? (X)

 

 

Modifié par Bubule
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 18 heures, Bubule a dit :

1 - Si j'ai bien compris, c'est le 40 mm que tu penses plus sérieux de passer à 80 mm ?

Personnellement, je mets les raidisseur quasiment à fleur du bord haut. Disons 1  mm pour éviter que de l'eau dégouline sur la moquette. Les raidisseurs collés à 2 cm du haut, c'était l'époque des bacs d'eau douce quand ils servaient à retenir les tubes néons. 
D'autre part, comme je l'ai expliqué plus haut le fait de croiser les raidisseurs n'apporte rien de déterminant à la rigidité des vitrages. Donc je les mets tous les 4 dans le même plan. Esthétiquement c'est un peu mieux (bien qu'un raidisseur ce n'est jamais esthétique).

Nouvelle image (4).png

Selon mon schéma, la découpe du déversoir devrait être à environ 60mm. Ca ne t'engage pas ) le faire un plus bas puisque c'est le peigne qui va régler le débit avec la hauteur, la largeur de ses dentures et inter dentures.

Comment prévois tu de régler le niveau d'eau ? En ajustant les dents, en l'ajustant en hauteur ... ?

Dans ma lecture je pensais que c'était le raidisseur AR que tu mettais à 40 mm, et c'était incompréhensible. 

 

Il y a 18 heures, Bubule a dit :

La vitre arrière ne sera pas découpée. Elle sera commandée moins haute (de 80 mm du coup).

Et comme je ne pense laisser que 50 cm de surverse sur les 200 cm de longueur du bac, je recollerai des bandes de verre, en rouge sur le schéma, sur le champ de la vitre, pour compléter la hauteur (sur 150 cm de long).

Pas simple !

 

Il y a 18 heures, Bubule a dit :

Quelle distance mettriez-vous entre le raidisseur et le haut de la vitre ? (X)

Nouvelle image (4).png

Je mettrais 100 à 120 mm , ne serait-ce que pour disposer d'une liberté de réglage et de rajouter un manchon (ou le tube d'évacuation) qui te permettra de réduire la hauteur de chute et ainsi, le bruit.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Denis d'avoir pris le temps de travailler sur mon schéma.

Un dessin vaut mieux qu'un long discours dit-on. C'est encore validé :pouce

Il y a 3 heures, Denisio a dit :

la découpe du déversoir devrait être à environ 60mm. Ca ne t'engage pas ) le faire un plus bas puisque c'est le peigne qui va régler le débit avec la hauteur, la largeur de ses dentures et inter dentures.

Au regard de ton expérience, je pense prévoir un retrait de la vitre arrière de 70 mm (ce que tu appelles la découpe du déversoir).

Le collage de la bande de verre de fermeture (en rouge sur les différentes vues) se trouvera 30 mm sous la lame d'eau. Mais vu que c'est à l'arrière, cela ne devrait pas se voir.

 

Il y a 3 heures, Denisio a dit :

Comment prévois tu de régler le niveau d'eau ? En ajustant les dents, en l'ajustant en hauteur ... ?

Pour le niveau de la lame, je ne pense pas trop pouvoir jouer. A part la mettre à une hauteur maxi au départ, et poncer son embase si la lame d'eau se retrouve trop haute. Je pense faire sa fixation par des bandes de verre collées en feuillure en L.

 

Il y a 3 heures, Denisio a dit :

Je mettrais 100 à 120 mm , ne serait-ce que pour disposer d'une liberté de réglage et de rajouter un manchon (ou le tube d'évacuation) qui te permettra de réduire la hauteur de chute et ainsi, le bruit.

 A vrai dire, je pensais ne rien mettre. La conduite étant noyée grâce à la vanne en bas, je pensais cela suffisant.

Mais rien ne m'empêche d'augmenter la profondeur à 120 mm comme tu l'as indiqué, au cas où il soit nécessaire d'ajouter quelque chose.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
 Share

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici