Aller au contenu

Help, tout mes anciens poissons y sont passés et perte des nouveaux ...


malcolmyoung
 Share

Messages recommandés

Bonsoir, je viens vers vous afin d'avoir un peu d'aide et de conseils sur mes soucis avec les poissons 😕

 

Je vous fais un résumé de la situation.

 

Mon bac tourne depuis 5 ans après un transfert, le bac principal fait environ 400l (système total: environ 900 litres avec la décante, un bac secondaire et un bac à bouture), la population initiale était:


1 Flav de plus de 10 ans

1 couple de clown d'une dizaine d'année

1 amblygobius

1 gobie cryptocentrus leptocephalus 

2 vieilles chromis viridis de plus de 10 ans

1 pseudanthias squamipinnis d'une bonne dizaine d'année aussi.

 

Tout ce petit monde vivait en harmonie depuis des années.

Difficile de situer avec exactitude la date du début des problèmes et d'incriminer l'un ou l'autre poissons, mais voici un petit historique:

 

Il y a quelques mois, je ne me rappel plus exactement,  (entre 6 à 10 mois), j'ai perdu l'amblygobius, j'en ai réintroduit 1. Il est toujours la aujourd'hui,

Mais dans les mois qui ont suivis j'ai commencé à perdre 1 à 1 mes poissons, ça a commencé par un de mes Clowns qui se sont retrouvés presque sdf suite à la perte de mes euphy il y a quelques mois également (autre mystère non résolu).

Par manque de nutriments, j'ai décidé de repeuplé avec un Siganus Vulpinus et deux kaudernis achetés chez mon poissonnier habituel. 

S'en est suivi la perte de mes anciens poissons pour commencer: les 2 chromis, le Pseudanthias, ensuite les Kaudernis se sont évaporés l'un après l'autre et s'en est suivi le Vulpinus dans le mois suivant l'achat, ils n'ont jamais accepté de se nourrir, ensuite on suivis mon Flav qui était la depuis plus de 10 ans et en parfaite santé, mais à commencé à s'amaigrir jusqu'a ne plus manger et mourrir, le dernier clown survivant à suivis ...

Il ne me restait plus que l'amblygobius et le gobie cryptocentrus, qui eux semblent en super forme et mange toujours.
 

Au niveau des symptômes: perte d'appétit, refus de se nourrir, respiration rapide, les yeux vitreux, affaiblissements, je n'ai jamais vu la moindre trace de mousse ou de point blanc.

 

J'ai ensuite eu la "mauvaise idée" il y a 2 semaines de réintroduire 1 couple de clown déjà formé, et ce lundi en voyant que les clowns étaient toujours vivants et semblaient bien se porter, j'ai réintroduit un Vulpinus qui semblait en pleine forme au magasin et bien dodu. Le premier jour, bien que restant caché dans le décor, il a mangé, le deuxième jour il m'a semblé un peu affaibli et avait un comportement étrange a faire des aller retour le long de la vitre de l'aquarium et ne mangeait plus, aujourd'hui début d'après midi, le poisson respirait très rapidement, affaibli, j'ai réussi à l'attraper avec une épuisette, à le mettre dans un seau, j'ai été chercher rapidement un cuve d'une centaine de litre pour tenter un sauvetage et le traiter a l'oodinex dans un bac hôpital, je l'y ai placé, avec chauffage et léger brassage, mais 1h30 après, il était mort ...

 

Je me retrouve donc avec des morts en séries sans trop savoir ce que cela pourrait être, Oodinium ? Cryptocarion ? Autres ?  Je pense à l'oodinium.

 

Il me reste à l'heure actuel, le dernier couple de clown acheter, 1 amblygobius et 1 gobie cryptocentrus
 

J'ai ajouté un UV de 36 watts sur le bac

Selon vous, y a t'il d'autres pistes que l'oodinium ? 

 

J'ai également eu des pertes d'euphy que je maintenaient depuis plus de 15 ans sans trop connaitre les causes de ces pertes ...

Dans les mois qui ont précédés ces pertes j'ai commencé à utiliser le ATI Essential Pro, le sel Fauna marin et commencé des ajouts quotidien de KNO3 et PO4 pour augmenter et maintenir un certains niveau de nutriment, sinon mon bac tombe à zéro. J'ai également hébergé des coraux pour une connaissance (auraient ils apportés une bactéries ??)

Je ne sais pas si il peut y avoir un impact sur les poissons, je ne pense pas, mais dans le doute, je préfère explorer toutes les pistes ...

Que faire maintenant ? J'espère que les deux clowns dernièrement acheter vont resister et que les deux plus anciens gobie et amblygobius vont resister.

Mais comment me débarrasser de l'Oodinium ? Si j'ai bien compris, tant qu'il y a des poissons dans le bac, l'oodinium peut trouver un hôte et resister pendant des mois. Est ce possible que certains poissons y soient plus résistants ou n'y soient pas sensibles ? Mis a part le traitement par UV et attendre, je ne vois pas ce que je pourrais faire d'autres. Pas de traitement possible dans le bac avec les coraux, et je ne tenterai pas le Trimazin, j'ai déjà craché un bac par le passé et perdu tout mes acros a cause de ce médicament ... 

 

Modifié par malcolmyoung
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • malcolmyoung changed the title to Help, tout mes anciens poissons y sont passés et perte des nouveaux ...

Mais quel cauchemar...

As-tu procédé à un ICP qui permettrait de voir où en sont certains métaux ?

Oodinium, il me semble que ça se voit ?  est-ce que tu as vu ce post :


 

Un autre post où tu trouveras peut-être des pistes :

Bactéries, j'y connais que couic... mais au cas où, j'avais trouvé ce site, où tu peux avoir une sorte de consultation (payante)  : https://bassleer.com/vissen/aide_pour_poissons_malades/?lang=fr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Malcolmyoung, ton problème ressemble au mien. Sauf que la perte des poissons commence environ 2 semaines après l'introduction et s'étale sur une bonne semaine. Les poissons sont en pleine forme dès l'acclimatation pendant une bonne semaine. Je n'ai pas encore mis en route mon bac hôpital, nécessité d'une longue surveillance.. Je pars 15 jours chez ma fille qui est enseignante à Cuba. J'espère voir de beaux poissons.:requinEt dès mon retour, je m'occupe du bac hôpital.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Juste en passant, pour éliminer le plus simple : N02 ? Ammoniaque ?

Parasites internes peut-être ? Ail en complément alimentaire... Sinon traitement en bac-hôpital comme Dunand.

Il y a 5 heures, dunand a dit :

Je pars 15 jours chez ma fille qui est enseignante à Cuba. J'espère voir de beaux poissons

Petit veinard ! Il y a je pense quelques coins sympas à Cuba où les récifs caraïbes ont été plus préservés qu'ailleurs. Mais sans doute sont-ils peu faciles d'accès, et Cuba, c'est grand !😉

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos conseils et les liens, difficile de savoir si il s'agit des mêmes maladies ...

 

Pour répondre aux précédentes questions:

J'ai envoyé un ICP début de semaine, j'ai testé une analyse Oceamo, on verra ce que ça donne, j'attends les résultats.

Pour ce qui est nitrites et Amoniaque, j'ai fais les tests, ils indiquent: 0 

 

Je viens de penser à une autre petite chose, j'ai pendant plusieurs mois complémenter avec de l'eau de chaux + le ATI Essential Pro, ce qui a fait monter mon PH assez haut, entre 8,5 et 8,6 au maximum. Je ne pense pas que ça puisse être mauvais pour les poissons ...

J'ai depuis 3 mois arrêter ce système et utilise uniquement l'ATI Essential Pro qui me maintient mon PH à 8,4 en fin de période d'éclairage et entre 8 et 8,1 au matin avant allumage.

 

J'ai réussi à pêcher les deux clowns qui commençaient à montrer des signes de respiration accélérées et à les mettre dans un bac hôpital, traitement à l'Oodinex qui j'espère sera efficace.

Que me conseillez vous d'autres comme traitement en bac hôpital si l'oodinex ne fonctionne pas ? Une connaissance ma proposé du Trimazin ...

J'ai également lu sur les sujets donné en lien plus haut qu'Olivier préconisait du Flagyl ...

Pensez vous que je puisse faire plusieurs traitement de suite si l'Oodinex ne fonctionne pas ? 

Merci ;)

 

Et bonne vacance à Cuba ;)

Modifié par malcolmyoung
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Un peu complexe, mais pas une raison pour tout incriminer. J'ai l'impression que dans ton histoire des événements s'enchaînent de causes à effets. Des maladies pouvant être l'effet d'un affaiblissement qui est l'effet de... et ainsi de suite. 

Dans un premier temps, le bilan chimique ICP permettra d'évaluer le risque d'un taux trop élevé au niveau toxique. 

Il faut parallèlement regarder ce que l'ICP n'analyse pas, comme un taux d'oxygène (c'est rare, mais je ne connais ni ton installation, ni son environnement), tout comme des sources d'ammoniaque ou nitrites qui peuvent être des déclencheurs, invisibles avec des tests tardifs. C'est aussi parfois le cas d'un taux momentané de CO2 qui déclenche des morts en série. 

Les maladies, quelles qu'elles soient, sont toujours la résultante d'un affaiblissement, d'un stress (ex. les yeux vitreux). 

S'il n'est pas apporté par des conditions de vie interspecifiques (j'ai connu des décès de ce type), as tu pensé à la nourriture qui pourrait être avariée (proliférations bactériennes dues à une chaîne du froid rompue) invisible par l'acheteur, ou déséquilibrée (non variée) 

Ce sont juste des idées qu'il ne faut pas prendre à la lettre. Comme tu pratiques depuis longtemps, tu dois pouvoir faire l'inventaire des causes impossibles (en temps normal). Donc potentiellement possibles. 

Désolé, je ne suis pas d'une grande utilité 🙄

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
 Share

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici