Aller au contenu

Zebrazomag


kleb72
 Share

Messages recommandés

Bonjour,

La revue Zebrasomag que nous connaissions tous à fusioné en 2023 avec la revue Aquamag pour devenir la revue Aquarium's plus généraliste regroupant l'eau douce et l'eau de mer.

Avez vous quelques nouvelles de cette revue dont la publication semble interrompue après le premier numéro ?

C'est juste pour assouvir ma curiosité du devenir des abonnements en cours.

Je pense que là comme ailleurs, le numérique en ligne scelle l'essort de toutes les publications sur support physique.

Dompail en sait quelque chose ! ! !

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Animalia edition sont en liquidation. On attend toujours que le liquidateur contact les clients mais comme on sera les dernier remboursés , je pense que nos abonnement seront perdu. J'ai contact animalia edition pour en savoir où en sont les remboursements mais silence radio. On attend depuis février une info.....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Eh oui, c'est bel et bien terminé ! J'avais prévu de renouveler mon abonnement... J'ai traîné et j'ai bien fait :(

C'est bien dommage, mais l'édition papier est en effet moribonde, les lecteurs sont moins nombreux et le renouvellement des sujets traités est un défi bien difficile à relever dans la durée. Les "historiques" Aquarama et Aquarium Magazine en avaient déjà fait les frais (puis Aqua Plaisir, ou le fugace Reef Magazine, etc.).

Sur le web (Reef Hobbyist magazine) ou dans l'édition  papier (Ultramarine par exemple) il est bien compliqué de sortir des sentiers battus : profusion d'exemples de bac chez les particuliers, essai de matériel, "publi-communiqué", etc. Cela évite d'avoir recours à des auteurs qui traitent de sujets spécifiques, toujours difficiles à trouver (qualité de l'information, qualités rédactionnelles, angles nouveaux pour traiter tel ou tel aspect).

Finalement ces publications rejoignent bien souvent ce que l'on trouve sur le net : le bac de Bidule ou de Machin, l'unboxing de la pompe Truc, la visite du magasin L'eau qui coule... C'est parfois intéressant, mais personnellement cela ne m'apprend en général pas grand chose et les aspects "commerciaux" de la chose m'agacent bien souvent. Sans parler de la tendance de certains à promouvoir des trucs douteux et à favoriser l'hyperconsommation.

C'est ainsi : les expériences éditoriales sont des entreprises de longue haleine qui peinent à se maintenir très longtemps. Animalia éditions a "tenu" 25 ans je crois, c'est déjà très bien. Merci beaucoup à eux d'avoir diffusé une info de qualité la plupart du temps (même si je trouve que certains sujets devenaient un peu redondants depuis un moment dans Zebrasomag ) 😉.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 9 heures, kleb72 a dit :

Je pense que là comme ailleurs, le numérique en ligne scelle l'essort de toutes les publications sur support physique.

Je ne pense pas que le support soit le responsable ou tout du moins l'unique responsable. Ce sont plutôt les modèles économiques qui sont allés de pair avec la dématérialisation des supports qui ont saboté la ou les presses spécialisés (et même celles dites d'opinion !).

Un modèle vertueux voudrait que ce soient les "lecteurs" (ou spectateurs/visionneurs en vidéo) qui payent la totalité du contenu éditorial via leurs abonnements, la publicité faisant office de beurre dans les épinards. Mais quand la publicité paye le beurre, les épinards, les cuisiniers et la cuisine, les "lecteurs" ne sont plus qu'un élément du système et non son précieux moteur. Autrement dit, si le plat qu'on vous sert au restaurant vous semble fade et froid, vous pourrez légitimement vous en plaindre mais quand vous êtes entrés dans ce restaurant uniquement parce qu'on y mange gratuitement, vos remarques risquent fort de rester inutiles (voire déplacées).

Dans ces conditions, face à cette permanente concurrence des "gratuits", des publireportages, des "déballages de cartons sponsorisés", les éditeurs de tous domaines confondus peinent à financer des médias payants et même en ayant recours à la publicité (les annonceurs préfèrent certainement investir sur un publireportage ou des "dons" de matériel à des influenceurs).

C'est d'autant plus dommage que cette dématérialisation des supports permet de s'affranchir des messageries de presse pour l'écrit et des télévisions pour l'audiovisuel...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Depuis 2010 j'ai pu voir un déclin pour l'engouement de l'aquariophilie récifale.

La jeunesse veut du tactile et se retrousser les manches n'est plus d'actualité.

Le bilan dans le département moselle est 4 magasins aqua eau de mer fermés. Dans la foulée les revus d'aquariophilies ne se vendent pas. Les bourses attire des gens, le matin, mais c'est  des amateurs marins avec de petits bacs.

Avant les vacances, eau de mer en magasin, les bacs reste pleins, les emballages matos sont couverts de poussière, de quoi inquiéter les commerçants.

Il reste des intrépides et passionnés car c'est un sujet très vaste et intéressant de cultiver la vie marine dans une cuve.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il semblerait que cette analyse s applique également a l eau douce malheureusement....la mode est au nano cubique " eau mer ou eau douce " , quelques boutures de coraux flashy avec un couple de clown sélectionnés et c est parti pour deux ans ! 

En même temps l aquariophile est une passion, un loisir ... Après le COVID, guerre , etc la hausse du coup de la vie et de l énergie ils restent les mordus du bocal et les nouveaux adeptes y réfléchissent a deux fois avant de ce lancer et investir dans un passe temps .

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
 Share

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici