Aller au contenu

Elacatinus … Ou Les Aventures D’Un Repris De Justesse…


chris64

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Pour fêter la phase II du site, j’ai envie de vous raconter une petite aventure qui m’est arrivé début mai.

 

Je me suis attaqué à la réfection d’un 200 litres (dans ma cave) pour accueillir les quelques pierres et coraux mous d’un 300 litres et ainsi me débarrasser de ce dernier.

Le 200 litres était devenu pratiquement quasi mono spécifique, à dominance Aiptasia, Valonia et vers de feu (inoffensifs Pareurythoe). Il servait de refuge à deux A. ocellaris « Darwini » made in Olivier26 et transférés là suite au décollement d’une vitre du 450 litres où ils étaient précédemment, avec une anémone H.crispa. L’anémone étant morte entre temps, les petits clowns noirs ont été montés à l’étage, dans un de mes bacs du salon ou un champ d’Euphyllia leur sert de nouveau terrain de jeu et de refuge.

 

A l’aide de l’ami Dédé, nous avons donc vidé le 200 litres (70 x 55 x 45), sorti les dernières pierres bonnes à jeter et fait un grand nettoyage : vitres, pompes de brassage, décantation avec pompe de remontée, écumeur, osmolateur, chauffage, etc. Puis vider toute l’eau pour la remplacer par 200 litres d’eau neuve (naturelle).

 

Or, en entamant le siphonnage de l’eau, j’ai demandé à mon camarade de commencer par assécher la colonne de débordement pendant qu’à l’autre bout du tuyau j’aspirais pour l’amorcer.

Colonne d’environ 12 x 12 cm avec une hauteur d’eau d’à peu près autant.

Soudain il m’annonce : « Tiens, je crois que tu as un petit poisson dans le fond »… Impossible, pensais-je, cela fait longtemps que les derniers habitants avaient rendu l’âme.

En l’occurrence un couple de Stonogobiops nematodes associés à une Alpheus randalli, un Nemateleotris decora et des Trimma rubromaculatus.

 

« Si si, il est vert »… J’étais tenté de m’écrier que je n’avais jamais acheté de poisson vert lorsque je me souvins de mon daltonisme, et décidais de ne rien dire… et de m’en aller chercher l’épuisette du plus petit modèle que j’avais…

Incroyable…

 

IMG_2289_5.jpg

 

Bien sûr, tout m’est revenu d’un coup.

J’avais bien acheté ce poisson, qui avait disparu très peu de temps après l’avoir lâché dans ce bac. A l’époque il se nommait Gobiosoma multifasciatum.

J’ai souvent constaté que suite à leur introduction, dans les jours qui suivent, des poissons disparaissaient définitivement. Je passe cet événement à la rubrique « profit et pertes » en général et j’ai accepté cet échec depuis longtemps.

Mais impossible de me rappeler quand j’avais fait cet achat. C’était au Grand Bleu… mais quand ?...

 

Novembre 2010, alors que les S.nematodes + Alpheus, N.decora et Trimma avaient été acheté en mai 2010 et que je les avais perdu au cours de l’automne 2012.

Comme un gosse au matin de Noël devant ses cadeaux au pied du sapin, je suis allé plonger le miraculé dans le nano de 30 litres de la cuisine.

 

IMG_2285_4.jpg

 

Le Trimma cana qui y habitait avait disparu la semaine d’avant et l’Eviota pelucida, qui y régnait maintenant en maître, sembla ravi d’avoir de nouveau un compagnon.

 

Quand je dis miraculé, il faut réaliser que ce poisson vivait depuis au moins 2 ans dans environ 1.5 litres d’eau, ne partageant son minuscule refuge qu’avec quelques vers et n’étant nourri que par ce qui passait par-dessus le débordement, surplus de la nourriture des clowns.

Ce poisson à donc plus de 2.5 ans de captivité et quand je l’ai ramené à la maison, il devait avoir déjà plusieurs mois d’existence. J’estime qu’il ne doit pas être loin des 3 ans.

J’ai entrepris quelques recherches pour essayer de connaître leur longévité et malheureusement, les nouvelles que j’ai trouvées parlaient de 1 an à 1 an et demi… Je sais déjà que c’est faux ! Mais cela ne coupe un peu l'envie d'essayer de lui adjoindre un congénère...

 

IMG_2287_5.jpg

 

L’ex Gobiosoma est devenu entre temps un Elacatinus multifasciatus.

Le voir se jeter sur la nourriture est un vrai plaisir et au début, s’il avait une grosse tête d’adulte avec un corps maigrichon, il a rattrapé le temps perdu et commence à être bien rondelet.

Il a subrepticement creusé une sorte de petit terrier, ce qui me donne l’envie de trouver une Alpheus randalli, pour voir s’il y a une association possible. En fait, je suis quasiment persuadé que ce gobie profitera des travaux de terrassement de la crevette avec ou sans son consentement !

 

Bref, j’avais envie de vous faire partager mon plaisir et je finirai par cette photo aux couleurs saturées, volontairement soit, mais qui ressemble à mon état d’âme en ce moment !

 

IMG_2306_7.jpg

 

 

Bonne soirée !

 

 

 

 

 

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La photo est certes saturée mais l'histoire ne nous sature pas. je me régale de ce genre d'anecdotes.

 

Merci pour le rappel sur le nom de l'espèce. Un petit copain pour ton Elacatinus, qu'il se sente encore moins seul ;)

 

IMG_6778.JPG

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un peut dans le même style.

 

La semaine dernière quand j'ai vidé mon bac, j'ai trouvé 3 Eviotas, et un Yasha que je croyais disparus depuis des mois.

Le pire c'est que je les ai retrouvés 2 heures après avoir viré les pierres du bac dans une bassine de rinçage à l'eau douce et un passage au karcher ...

 

Les 4 poissons sont bien vivants dans un petit bac avec les coraux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici