Aller au contenu
xellou

Votre avis sur résine anti PO4

Messages recommandés

bonjour

j' espère que vos congés ce sont bien passés .

j'aurais besoin de votre avis sur une résine anti po4 à mettre en lit fluidisé .

j'utilise actuellement la " ROWA phos " quand pensez vous ?

connaissez vous un autre produit .

merci d'avance pour le retour d' expérience.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je l'utilise deja comme decris par denisio , mais il en existe tellement que voila la quelle prendre ?????

pour le RAB j' ai essayé mais certain po4 ne sont pas extrait , le rab c'est bien mais quand ça pars en sucette c'est une bombe a retardement .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La RowaPhos est une bonne résine qui se délite tout de même bien moins facilement que la JBL, par exemple.

J'abonde dans le sens de mon Compère Denisio (pas le choix de toute manière, c'est une brute !). Mieux vaut en mettre une petite quantité, opter pour un débit très faible et en changer plus souvent que l'inverse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

alors je l'utilise en la mettant dans un bas à l’intérieur d' un filtre, avec une pompe de 900l/h ,la sortie du filtre sur la bouche d'aspiration de l’écumeur

pour mon 1500L je mes environ 500gr ,mais je devrais peux être mettre que 250gr .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Déjà le fait de placer la résine dans un bas retire en bonne part l'intérêt du FLF ;)

Mieux vaudrait peut-être oublier le bas, charger juste 150 ou 200 grammes de résine dans le réacteur, mettre une pompe beaucoup moins puissante (moitié moins, voire moins) et faire un filtre avec du perlon en sortie de réacteur pour récupérer tout ou partie des poussières d'oxyde de fer avant qu'elles ne se répandent dans le bac.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ok je ne savais pas qu'il ne fallai pas l'utilisé dans un bas , pour quelle raisons tu peux m'en dire un peux plus s'il te plait sur ce sujet  

Quand la résine est confinée dans une poche, un bas, l'eau ne circule plus aussi facilement autour de chaque grain, la surface de contact est de facto moins importante et il peut également se former des passages préférentiels au sein du "tas" de granulés. D'ailleurs, cela fait tout de même perdre un peu de l'intérêt d'un réacteur à lit fluidisé (dont l'objectif est justement de "fluidiser"). Dans ce cas, quitte à utiliser une poche autant se servir de la résine "en passif" (ou pas si "passif" d'ailleurs si la poche est placée dans un passage forcé, une chicane, du bac technique).

Bref, rien de dramatique mais probablement moins d'efficacité.

Dans le même esprit, comme cela a souvent été précisé, un très faible débit au sein du réacteur limite bien sûr l'abrasion des grains mais permet surtout un temps de passage beaucoup plus lent de l'eau et donc un temps de contact plus élevé de cette dernière avec la résine.

 

plus de résine pour moi, poussière, coût de revient, efficacité décroissante...

 pâssage au  réacteur a lanthane de puis deux mois, le top en tout points.

Toujours un peu redouté que les précipitations de PO4 s'effectuent dans tout le bac avec potentiellement des soucis à moyen terme. Mais ce n'est peut-être qu'un mauvais préjugé de ma part...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 les précipitations  se font a 99,5 % dans le réacteur

en mettant la sortie du réacteur  dirigée vers l'entrée de l'écumeur , 0% dans le bac.

 

la résine, il y a toujours de la poussière qui finie de partout,  que devient  cette accumulation avec le temps ????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je l'utilise deja comme decris par denisio , mais il en existe tellement que voila la quelle prendre ?????

pour le RAB j' ai essayé mais certain po4 ne sont pas extrait , le rab c'est bien mais quand ça pars en sucette c'est une bombe a retardement .

Je n'ai jamais bien aimé ces résines PO4 sur le long terme, notamment du fait du brunissement général du décor. Par contre j'aimais bien le produit salifer Phosphate eliminator, qui flocule les PO4, les flocons étant éliminés par l'écumeur sans incidence néfaste.

 

Actuellement j'elimine les PO4 avec une composition VSV dosée avec plus de sucre, comme évoqué sur un autre topique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu l'as essayé ?

 

J'ai utilisé plusieurs fois Salifert Phosphate Eliminator. Les taux sont rapidement descendus de 0.15 à environ 0.05 - 0.08 mg/l entre 24 et 48h, dans une cuve de 1000 litres. je ne sais pas si on peut pousser le taux plus bas. Mais ça me suffisait et je n'ai pas tenté. Ca n'a pas empêché les PO4 de remonter doucement par la suite, comme avec TOUS les autres produits testés  (base fer ou silicate, résines, paille de fer...). C'est un mal spécifique à ma maintenance, résolu, seulement avec mon dosage VSV.

 

Je ne connais pas Dispophos, je ne peux donc pas en parler. Il me semble que Chris64 l'a utilisé plusieurs fois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

entre  la résine qui met de  la poussière de partout ( qui s'accumule au fil du temps ) et  les liquides qui floculent les Po4 , lequel des ces deux et le meilleur ???

reste la " boostage " des bactéries, mais apparemment  le carbone que l'ont retrouve dans ces boosters, n'est pas bon non plus sur le long terme

 

il y a bien les RAB, réacteur a BP , mais  faut pas que  ca déconne

 

 la meilleure solution est  d'avoir un taux  correct naturellement , mais ca c'est loin d'etre gagner ,surtout avec le vieillissement du bac.

 

 

j'ai un collègue qui test une grosse quantité de " nouilles céramiques ", celles utilisée  fréquemment en eau douce.

après 6 mois  son taux reste stable a 0,04 et 0,08 de No3

 il as en mis  10 Kg, quant meme ...

 

 

 

bon ,la solution miracle anti Po4 est loin d'etre découverte  :pleure

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

entre  la résine qui met de  la poussière de partout ( qui s'accumule au fil du temps ) et  les liquides qui floculent les Po4 , lequel des ces deux et le meilleur ???

 

...  j'aimais bien le produit salifer Phosphate eliminator, qui flocule les PO4, les flocons étant éliminés par l'écumeur sans incidence néfaste.

---- 

 

reste la " boostage " des bactéries, mais apparemment le carbone que l'ont retrouve dans ces boosters, n'est pas bon non plus sur le long terme

 

 Le carbone que l'on trouve n'est autre que celui qui est introduit d'une manière ou d'une autre, dans la cuve ou dans le RAB, directement ou par le biais de nourritures... Je ne comprends donc pas ce que tu veux dire.

 

 

... il y a bien les RAB, réacteur a BP , mais faut pas que ca déconne

 

Réacteur ou pas, il faut que rien ne déconne. Je pense que tu veux dire qu'un RAB peut "déconner" plus vite. A vrai dire, je ne sais pas ce qui est préférable : une dérive rapide que l'on peut identifier ou une autre, lente, sur plusieurs mois que l'on ne cerne pas et qui pourrit le bac inexorablement avec des coraux qui blanchissent et nos yeux pour pleurer.

 

la meilleure solution est d'avoir un taux correct naturellement , mais ca c'est loin d'être gagné ,surtout avec le vieillissement du bac.

 

j'ai un collègue qui test une grosse quantité de " nouilles céramiques "...

Tout à fait d'accord. La question qui suit est de savoir "qu'est ce qui est naturel dans un aquarium" ?

Que l'on augmente la surface de colonisation via un réacteur, du sable, des nouilles ou des PV, il me semble que la démarche est la même. Que l'on augmente les nutriments assimilables par les bactéries que ce soit par des apport directs de carbone ou la nourriture, ou les fèces... la démarche est similaire (encore que mieux maitrisée dans un réacteur). Qu'est ce qui est plus naturel dans tout ça ?

 

Je ne comprends pas bien cette idée répandue autour des réacteurs qui seraient plus moins bien que sans réacteur ! Comme tu le soulignes, tout est équilibre et on ne peut pas jouer avec un réacteur, tout comme on ne peut pas jouer avec la densité ou la qualité des PV, tout come on ne peut pas jouer avec une sur ou sous alimentation...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour un peu de news

donc je suis toujours en galère avec mes po4 .

dernier test au photomètre hanna (les vieux appareils) 0.25 .

il reste a cette hauteur malgré le produit salifert et mon filtre a lit fluidisé que j'ai installé comme vous me l'avez prescris .

j'ai changé aujourd’hui' hui la résine je verrais bien sinon est ce que pensé que le VSV peux être efficace sans trop de risque .

sinon quel est la posologie par /100L et la fréquence .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

...est ce que pensé que le VSV peux être efficace sans trop de risque .

sinon quel est la posologie par /100L et la fréquence .

 

Comme je l'ai déjà dit, dans mon casle VSV est le plus efficace pour réduire les PO4, notamment avec une proportion supérieure de sucre. Le dosage habituel recommandé est : Vodka : 200 ml, Vinaigre 50 ml, sucre 1,5 CAC. Pour voir diminuer les PO4 mes proportions sont : Vodka : 200 ml, Vinaigre 50 ml, sucre 50 g.

 

Il n'y a pas de posologie préétablie. S'agissant d'activité biologique, le dosage doit être adapté à chaque installation ; les tests NO3 et PO4 étant les seuls juges. L'important est de débuter bas et de progresser sur plusieurs jours pour se stabiliser à un dosage spécifique quand les objectifs NO3 et PO4 sont atteints,  comme l'explique la méthode (ou ICI).

 

Les risques ? C'est d'une part de surdoser et d'autre part, si le dosage est poussé pour une forte oligotrophie (NO3 et PO4 très faibles), c'est d'arrêter trop rapidement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, c'est très faible comme taux et il répond à un critère de sécurité ...très prudent !

 

J'ai tourné longtemps (plusieurs années) avec ce mélange : 200ml V + 50ml Vinaigre et 50 grammes de sucre en poudre. Associé à un RAB avec du charbon Tridacna S et cela m'a donné d'excellents résultats.

Mais je tournais à 1ml/100L.

 

Cette méthode VSV + RAB agit efficacement contre NO3 et PO4 mais n'a aucun rapport avec une résine où tu veux abaisser les PO4 rapidement.

Cela demande du temps pour être mis en route et comme c'est un chamboulement dans le métabolisme du bac, il faut y aller doucement pour commencer. Ne serait-ce que pour laisser les populations bactériennes le temps de se développer pour qu'elles consomment cet excédent de nutriment.

Cela dit, je commencerai quand même avec une dose plus élevée, genre 0.5ml/100L.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

  • Récemment ici   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici