Aller au contenu
Piquepique

Popote "maison" pour non-symbiotiques

Messages recommandés

 

Bonjour,

 

je visionnais hier soir L'OPTR Nr. 5, et ai revu avec grand intérêt l'opus d'Alain à propos de l'alimentation des coraux, notamment des ahermatypiques, puisque le hasard a fait que j'ai récupéré deux gorgones (encore non identifiées) et que je voudrais les nourrir.

Certes, on en a déjà parlé, mais je voudrais éclaircir une chose:

 

A un moment, Alain fait allusion à une préparation fermentée à base de coquillages et de Spiruline...

Il se trouve que j'ai chez moi de la spiruline bio sous forme sèche, et que je l'ai déjà par curiosité fait tremper dans l'eau jusqu'à ce que le cachet se dissolve, et que l'algue se retrouve en suspension comme dans n'importe quelle autre culture.

 

Bien que n'ayant aucune expérience dans la macération de la choucroute, je me demandais s'il ne serait pas possible de concocter soi-même ce genre de produit.

Je ne me rends pas bien compte si c'est à la portée du récifaliste de base, et si l'on peut gérer la fermentation en évitant que la soupe ne pourrisse...

Si oui, comment faire (procédure, temps de macération, contrôle de cette macération)?

Dosage des différents produits?

Peut-on y incorporer des conservateurs naturels?

Éventuels autres composants?

 

Mr Alain, vous êtes demandé au service après-vente :D

 

 

 

Piquepique, vote pour l’enchainage forcé du Dompail derrière la caméra en vue d'une reprise immédiate des OPTR

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

 

A un moment, Alain fait allusion à une préparation fermentée à base de coquillages et de Spiruline...

Il se trouve que j'ai chez moi de la spiruline bio sous forme sèche, et que je l'ai déjà par curiosité fait tremper dans l'eau jusqu'à ce que le cachet se dissolve, et que l'algue se retrouve en suspension comme dans n'importe quelle autre culture.

 

Bien que n'ayant aucune expérience dans la macération de la choucroute, je me demandais s'il ne serait pas possible de concocter soi-même ce genre de produit.

 

 

 

 

 

 

Piquepique, vote pour l’enchainage forcé du Dompail derrière la caméra en vue d'une reprise immédiate des OPTR

 

Trop violent, l'enchaînage! Invite plutôt Dompail à goûter ta choucroute maison façon Alain, si des polypes lui poussent sur la tête, on tournera nous même l'OP on the road n 40.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Uuups, ok, je ne savais pas qu'il vendait aussi cette mixture :timide:

 

C'est à dire que là, j'étais plutôt curieux de savoir comment la faire soi-même...

Mais du coup, j'ai probablement peu de chance d'obtenir une réponse, du moins de sa part! :D

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le kefir (le kefir d'eau) est un probiotique et une source de carbone, Alain en avais recommandé l'usage comme carburant à bactérie mais je doute que cela puisse servir à nourrir directement des ahermatypiques.

Sinon c'est très bon pour l'aquariophile. ;)

 

Pour ce qui est de popote et en avoir expérimenté l'usage, je reste à présent sur les oeufs de poissons que ma poissonnière me réserve gentiment. C'est naturel, les poissons planctophages en profitent et surtout les oeufs me semblent être des aliments à la taille des polypes.

La difficulté de la popote c'est d'avoir des petits morceaux et non pas de la soupe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'insite sur le fait que le Live Coral Food est une nourriture vivante qui me semble plus intéressante encore que le surgelé. C'est d'une taille plus petite que les oeufs de homard et parfaitement adapté à la taille des petits polypes.

 

 

"Live Coral Food 250 ml.

 

Nourriture vivante pour gorgones et coraux.

 

Culture de micro vers.

 

Pour la conservation des vers, prévoir un pot avec un couvercle percé pour laisser respirer la culture.

Aspirer en surface les vers avec le milieu de culture et injecter les dans l’eau de l’aquarium à raison de 1 à 2 ml / 100 L une à deux fois par semaine.

Pour de meilleurs résultats, ajouter une petite pointe de couteau de phytoplancton lyophilisé ou cyclope eeze sur la culture puis prélever les vers à cet endroit le lendemain puis répéter la même opération pour les fois suivantes."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A tout hasard quelqu'un aurait une photo de ces micorvers ? tout du moins du miieu contenant les microvers en surface?

 

Ca me rappel étrangement les microvers que l'on cultivé sur un milieu à base de purée de mousseline (en fin de culture ça sentait très très mauvais), et qui été utilisé pour démarrer les élevage de larve en eau douce.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ces micro-vers ont quelle taille ?

Oui, c'est particulièrement intéressant tout ça, car on va finir par maintenir les Aherma. Je pense qu'en associant différentes nourritures spécifiques et aidé du RAB qui fera à la fois fonction d'épurateur et de fabricant de bactérioplancton on s'approche petit à petit du verrou à faire sauter pour maintenir plus facilement ces animaux.

 

La méthode Pappone parait également apporter des possibilités.

 

A noter qu'Alain parle de nourriture vivante dans ses 2 présentations de produits.

Sur son site, il propose aussi un "Mélange pour Source de carbone Poly-alcool ( composition inédite ) ne favorisant pas la prolifération des cyanobactéries". Ce qui semble confirmer les constatations de plusieurs d'entre nous sur la multiplication des cyano sous RAB.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu pourrais préciser ta question Régis ?

Ca m'a intrigué et je n'ai rien trouvé sur la toile.

Je suppose qu'Alain met de l'acétone dans sa source de carbone ["75% de cette source de carbone n’est pas métabolisable par les cyanobactéries contrairement à l’alcool seul ( method “Vodka “ )"], d'où ta question.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

J'ai eu avant le crash de mon bac différente gorgones non symbiotique...

 

La première chose à regarder pour les nourrir correctement c'est la taille de leur polype plus ils sont petit, plus il faut mixer fin et inversement!!!

J'ai essayé pas mal de nourriture du commerce, et pour moi, celle qui à donner le plus de résultat, c'est à dire une croissance régulière de la gorgone, c'est des moules de je mixais...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour

 

Tu pourrais préciser ta question Régis ?

Ca m'a intrigué et je n'ai rien trouvé sur la toile.

Je suppose qu'Alain met de l'acétone dans sa source de carbone ["75% de cette source de carbone n’est pas métabolisable par les cyanobactéries contrairement à l’alcool seul ( method “Vodka “ )"], d'où ta question.

certains des produits KZ vendus comme nourriture de bactéries sentaient l'acétone, on en trouvait aussi dans certains produits fauna marin je crois (je mets tout ceci à l'imparfait parce que je ne sais pas ce qu'il en est maintenant). J'ai eu l'occasion de sentir la solution d'Alain, qui je trouve sent quelque chose qui ressemble à l'acétone. D'où ma question. Mais peut être que ce n'est pas de l'acétone mais un autre composé d'odeur proche, je ne sais pas. En fait je ne sais même pas pourquoi j'ai posé la question vu que ceci n'a plus pour moi aucune importance

:sort:

Régis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"ceci n'a plus pour moi aucune importance"

 

Ciel quelle définitive affirmation !

L'irrémédiable décision est elle donc prise ?

 

 

 

Ca veut dire qu'on va avoir droit aux photos ? :sort:

On pourrais façon greenpeace, monter une asso, faire des collectes de fonds, des sitting devant ta véranda, pour sauver ce légendaire et pourtant mystérieux recif français.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour

 

Tu pourrais préciser ta question Régis ?

Ca m'a intrigué et je n'ai rien trouvé sur la toile.

Je suppose qu'Alain met de l'acétone dans sa source de carbone ["75% de cette source de carbone n’est pas métabolisable par les cyanobactéries contrairement à l’alcool seul ( method “Vodka “ )"], d'où ta question.

certains des produits KZ vendus comme nourriture de bactéries sentaient l'acétone, on en trouvait aussi dans certains produits fauna marin je crois (je mets tout ceci à l'imparfait parce que je ne sais pas ce qu'il en est maintenant). J'ai eu l'occasion de sentir la solution d'Alain, qui je trouve sent quelque chose qui ressemble à l'acétone. D'où ma question. Mais peut être que ce n'est pas de l'acétone mais un autre composé d'odeur proche, je ne sais pas. En fait je ne sais même pas pourquoi j'ai posé la question vu que ceci n'a plus pour moi aucune importance

:sort:

Régis

Hello,

Tu ne confonds pas avec l'acide acétique ? Plusieurs produits dont tu parles sentent le vinaigre ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

re-

non je ne confonds pas avec l'acide acétique, l'acétone sent différemment. Et puis je suis sûr d'avoir lu, sur certaines étiquettes (était-ce fauna marin, je crois bien), la présence d'acétone dans la composition donnée.

Pas de conclusion hâtives Jean Yves : ça n'a plus d'importance pour moi tout simplement parce que je ne rajoute strictement plus rien dans mon bac (...pour lequel le compte à rebours a néanmoins commencé). Et puis c'est quoi cette histoire de photos avant la fin ? J'ai écrit ça quelque part moi ? Oh, le vilain menteur que je suis.

Régis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Ah zut j'ai lu trop vite, j'ai zappé la parenthèse.

Si l'on considère que tout cela c'est quand même une étrange maladie et bien quelque part cela veut peut être dire qu'arrêter son bac c'est guérir....

Donc félicitation pour ton bac splendide qu'on ne verras jamais, ta contribution au bien être de nos bébêtes et aussi et malgré tout pour cet arrêt qui à du être réfléchis.

 

 

(on pourrais peut être faire des menaces anonymes pour l'en dissuader, vous trouvez pas)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi pas mais ça fait peur.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ac%C3%A9tone

 

Si vous voulez j'ai 5 litres de Toluène... :timide:

La prochaine étape sera la marée noire.

 

Nos très cher pourront ainsi réintégrer leur milieu naturel. ;)

 

Intéressant déduction, comme toujours.

Seulement il doit y avoir différentes qualités (3 procédés sur Wiki), comme le pétrole, alcool à bruler.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La première chose à regarder pour les nourrir correctement c'est la taille de leur polype plus ils sont petit, plus il faut mixer fin et inversement!!!

 

Je n'ai pas encore observé (de visu sans loupe ou autre) de prédation ou d'alimentation directe...

A priori, je dirais que les polypes des gorgones que je possède ne sont pas très petits (mais je peux me tromper :D )

 

J'en profite pour vous soumettre un petit quiz spécial gorgone:

 

La première, qui se porte plutôt bien, est une bouture que j'ai reçu par la Poste.

Ici, elle est en partie fermée, mais quand c'est le cas, ça ne dure pas très longtemps, elle a très souvent les polypes dehors.

Je sèche complet pour l'identification de celle-ci...

piquepique_20121104234017-thumb.jpg

J'ai sauvé la seconde de la poubelle, mon poissonnier allait la jeter...

Elle avait encore un petit panache "plat", qui a presque complètement disparu excepté le tronc.

Par contre, il pousse quelque chose au pied:

piquepique_20121104234336-thumb.jpg

Pacifigorgia, peut-être?

Elle en avait le panache plat caractéristique...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour

 

...Donc félicitation ... aussi et malgré tout pour cet arrêt qui à du être réfléchis.

 

deux remarques : d'une part je n'ai pas dit à combien j'avais commencé le compte à rebours :D et d'autre part je n'ai jamais dit que j'arrêtais l'aquario.

Mais j'arrête là de pourrir ce post...

Bruno, je ne vois pas ce qui t'affole avec l'acétone, ce n'est rien d'autre qu'une petite molécule contenant carbone hydrogène et oxygène, tout comme l'éthanol et l'acide acétique, et j'imagine (mais je n'y connais rien) que les (ou certaines) bactéries savent très bien en tirer profit. Comme tout, c'est juste une question de dose. Par contre, le toluène, c'est complétement différent.

Régis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certains trouvent que les Cyano sentent l'acétone, notamment après les avoir tenues dans les doigts.

Donc sur un raisonnement au ras des paquerettes, on pourrait plutôt imaginer qu'elles (les Cyano, pas les paquerettes) aiment cet élément.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

  • Récemment ici   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici