Aller au contenu

identification montipora


gael85

Messages recommandés

mais où est passé notre expert identification?? Denis, SOS! :)

 

Expert est un bien grand titre surtout concernant les Montipora que je ne connais pas plus que ça. Mais je veux bien m'y coller :

 

C'est certain que le la couleur n'apporte rien à l'identification scientifique, seuls l'agencement du squelette et la génétique le peuvent. M. danae, M. undata, pourquoi-pas. Il faudrait savoir comment se développe une grosse colonie de ce mystic, sunrise inverse sunset mooblack pink lollipop (Ces Etatsuniens sont fous ! ). Ce Monti est il massif, à dominante encroûtante ou part-il en plateaux et produit-il des excroissances verticales... ?

 

M. undata : ce n'est pas mon impression : on distingue bien ici quelques petits murs formés sur le cœnosteum, mais selon Veron, M. undata appartient au groupe 3 des espèces dotées de tubercules très proéminents, avec des murs  qui rendent les coralites beaucoup plus  enclavés que ce que montre la photo.

 

Je crois qu’il faut chercher dans le groupe 8 qui regroupe les espèces avec des murs larges, plus adoucis. Ici, les murs du spécimen n’ont pas d’arrangement particulier, ils ne sont pas non-plus uniformes comme M. verruculosus ou M. verrucosa, ce qui élimine quelques espèces du groupe. Les coralites ne sont pas très grands comme M. taiwanensis, ni très profonds comme M. palawanensis, et la densité de murs pas très importante comme M. meandreina, autant de critères qui caractérisent ces espèces. La colonie ne semble pas vouloir développer de belles coupelles régulières comme M. mactanensis,  ni partir en buissons comme M. setosa et pas plus former des branches comme M. capitata. Il en reste finalement peu.

 

La photo montre quelques excroissances larges, peu élevées entre des coralites plutôt petits. Elles forment des dômes assez lisses parfois soudés en murs, ce qui colle pas mal au descriptif de  M. danae. Si les espèces sont majoritairement décrites comme brunes et pâles, il est écrit que M. danae  possède souvent des polypes de couleurs vives. Ce qui confirmerait les variétés observées dans le commerce.

 

Désolé, tout cela est bien moins poétique qu'un coucher de soleil mystique :(

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Moi je ne vois pas vraiment de ressemblance entre le spécimen de Gael et cette photo.

 

"Voir ici"... c'est donner beaucoup de crédit à ce site commercial pour s'en servir de référence. Le problème, c'est que, quand bien même ils le nomment "True undata", ce genre de site n'a aucune fiabilité.  Je ne dis pas qu'ils se trompent toujours, il arrive que ce qu'ils annoncent soit juste, mais quand il s'agit d'identifier, il vaut mieux sélectionner ses sources. Il y a bien longtemps que je ne m'intéresse plus à ce genre de photos, j'ai pu constater tant d'erreurs grossières sur les sites VPC.

Et sur ce coup, je pense que ce site annonce n'importe quoi. Fait donc un tour sur la base d'AIMS, un peu plus sérieuse tu en conviendras, et tu verras que le spécimen montré par ce commerçant, n'a rien à voir avec M. undata. Observe de vrais  Montipora undata et explique moi ou tu vois, sur cette photo,  les fameux tubercules caractéristiques de l'espèce ?

 

Perso, j'irais plutôt "voir ailleurs".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici