Aller au contenu

Présentation de mon reefer 170


Messages recommandés

Il y a 2 heures, capei a dit :

Ah Ben si tu as un peu de temps tu pourrais faire un petit détour chez moi pour m'en amener aussi stp ? ( 500 km de Grenoble 🤣🤣🤣

Désolé Capei, ça va être difficile... Après Grenoble, Dunand doit livrer le Pays Basque puis une commande de Krill pour Saint Pierre et Miquelon.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...
  • Réponses 88
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Ah Ben si tu as un peu de temps tu pourrais faire un petit détour chez moi pour m'en amener aussi stp ? ( 500 km de Grenoble 🤣🤣🤣) 

"Bernard" vous salue !

Désolé Capei, ça va être difficile... Après Grenoble, Dunand doit livrer le Pays Basque puis une commande de Krill pour Saint Pierre et Miquelon.

Posted Images

Le "petit dernier" a perdu sa place de chouchou du bac et a été supplanté par deux gorgones NPS. Je savais en les prenant que j'allais probablement au devant d'un échec, mais c'est ce qu'on m'avait annoncé pour le tubastréa (qui va bien), et pour mon premier gonio (qui va bien - et les suivants aussi), et pour mon alvéo (qui va bien), alors je me suis sentie capable... mais la capable stresse quand même, car tout va bien, certes, mais le bac est jeune.
Et ça y est, j'ai un pic de phosphates (avec étrangement des nitrates en hausse aussi, mais raisonnablement - j'ai pas encore compris trop le lien entre les deux). Je n'ai pas encore de boom algal = j'hésite à augmenter la fréquence des changements d'eau, mais je crains de déséquilibrer le bac : je continue à 20 L (sur les 130 + la décante) par semaine, ou je peux augmenter à 2 x 20 L ?

Une résine anti-phosphate pourrait filer un coup de main ?

En photo, "Chouchou" (goniopora) qui s'allonge gentiment et fait déjà de nouvelles têtes (entre deux bulles de valonia... le mythrax a l'air de toujours en laisser 2-3, en garde-manger ???), Bloups (Blue - Oups - mon anthogorgia) et Many (le mammouth dans L'Age de Glace - la Menella)

gonio_jaune_arrivée+5_mois_mai_2021.JPG

Anthogorgia arrivée + 1 semaine_1.JPG

Menella arrivée + 1 semaine.JPG

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

hello

je que je ferais ( pense )...

 les changements d'eau bien sur qu'ils réduisent la charge  de polluants, mais de façon assez " brutale ", et pas  de façon définitive si la source des polluants n'est pas identifiée est corrigée .ce qui fait  que les paramètres sont instables, ne connaissant rien aux NPS, mais si j'ai bien compris ils sont assez difficiles a maintenir, peut les perturber  ?

pour maintenir la paramètres de façon contrôlables avec un ajustement " doux", j'utiliserais le nopox de red sea .

 

 j'ai utilisé ce produit  les 2 deniers années de mon précédent bac, et sur le nouveau aussi.

certain(e)s diront que ce produit est nul ou trop efficace, chacun son point de vue. ce qui est sur c'est qu'il faut en maitriser l'utilisation, et le résultat  et top .

j'ai pas tout relu, je ne sait pas si ces NPS sont maintenus en bac spécifique, mais  je pense  que ca serait l'idéal pour eux. car déjà que l'ont mélange des SPS &LPS qui ont besoin de paramètres différents ( éclairage compris ) avec plus ou moins de bons résultats.. alors les NPS pour moi pas vraiment  bon en compatibilité bac sps/lps (LPS a la rigueur ) .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Virginie,
Le manque d’intervention ne reflète pas un manque d’intérêt de la part des deux ou trois fondus d’azoox qui parcourent encore ce forum… Au contraire même mais, malheureusement, rien de nouveau à ma connaissance en ce qui concerne leur(s) maintenance(s).
Je suis même surpris que les quelques sites US qui y consacraient quelques rubriques (ou qui leur était dédiés pour certains d’entre eux) n’affichent plus de nouveaux posts ou topiques depuis des lustres.
A noter toutefois qu’on y trouvait surtout de superbes photos présentant des bacs blindés de coraux non symbiotiques à un instant « T » et malheureusement bien peu de topiques sur la durée (et pour cause !).
Bien sûr, pas de difficultés majeures pour maintenir à long terme les Tubastrea (juste des soins attentifs) mais les gorgones, les Nephtheidae, etc, c’est une autre paire de manches.
Je suppose que tu as déjà jeté un œil sur les quelques sujets qui abordent cette thématique sur Cap, comme celui-là :

Malheureusement, beaucoup d’infos et de retours d’expériences ont disparu avec l’ancien site Océan-Passion (mais sans plus de réussite à moyen terme)…
Donc, impossible de te jeter la pierre (et encore poins une PV) quant à ton intérêt pour ces coraux extraordinaires mais impossible en ce qui me concerne de te délivrer des conseils probants quant à leur maintenance pour m’y être essayé patiemment durant des mois et des mois... sans succès :-[

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sites US : Je viens en effet de m'inscrire sur Ultimate Reef qui a une section Azoox active, mais active plutôt autour des éponges... pas trop sur mes deux nouveaux pensionnaires. J'ai pu y lire toutefois des échanges au sujet du nourrissage en continu via des pâtes qu'on collerait à proximité des bestioles, mais entre la partie en Espagnol et celle en Américain, j'ai encore besoin de décoder au calme (ma découverte date de ce matin entre 2 trucs à faire, j'ai juste survolé).

Calimero, je ne sais pas si ce sont vraiment les paramètres qui perturbent les gorgones - leur difficulté, c'est le nourrissage pour répondre à leurs besoins énergétiques quasi constants, et donc la pollution du bac. Dans mon bac, j'ai déjà un tubastrea dont le nourrissage contrecarre l'ajout de SPS sensibles ; je n'ai que quelques SPS résistants (seriato - hystrix et caliendrum- 1 stylophora vert, 1 pavona et 1 montipora), le reste est de la famille des LPS (gonios essentiellement) ou des mous qui ont l'air (plus les gonios que les mous) de se plaire dans cette eau relativement chargée. J'ai encore le nourrissage lourd (mais je m'améliore - enfin, je crois)

Après, et je ne sais pas si c'est un réel critère, mes deux colonies de gorgones NPS sont petites : quelques branches à peine - mon Anthogorgia fait quoi ? 6 cm de hauteur et 3 de large ? Ca fait pas la même masse à nourrir qu'une colonie de 25 cm sur 30 ! Idem ma Menella : 3 brins, dont le plus long doit faire 10 cm. Ce sont des boutures, peut-être (??? la fille qui veut se rassurer...) que c'est gérable à nourrir si je trouve à leur apporter ce dont elles ont besoin.

J'ai vu passer le conseil de donner du Fauna Marin "SeaFan", ou "Clam", mais je ne trouve pas ces références. Disparues ? Remplacées ?
 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 52 minutes, Virginie a dit :

J'ai vu passer le conseil de donner du Fauna Marin "SeaFan", ou "Clam", mais je ne trouve pas ces références. Disparues ? Remplacées ?
 

Je crains que "la qualité" des aliments distribués ne soit qu'une partie du problème. Qu'il s'agisse des nutriments apportés par les upwellings ou de ceux plus "propres aux récifs", pas de grand mystère sur leurs compositions et finalement pas trop de difficultés à trouver ou créer des ersatz acceptables. J'ai pu tester (et très certainement mon Compère Denisio également) des palanquées de nourritures différentes allant de préparations fraiches et fermentées passant par du vivant sous forme de micro-vers, des mélanges variés de phyto et zooplancton, divers AA pour déclencher l'ouverture des polypes, etc, etc... Reste juste à trouver et comprendre les fréquences de distribution, les dimensions de proies qui soient adaptées à la tailles des polypes de chasse propres à chaque colonie d'animaux et surtout d'inciter à leur capture (et qu'elles ne soient pas régurgitées dans la foulée). Le brassage a certainement beaucoup d'importance car il permet en fonction de sa puissance de favoriser les captures mais aussi, à d'autres moments, de débarrasser les colonies des surplus de nutriments et des déchets divers qui, à défaut, s'y accumuleraient risquant d'engendrer des infections.

On pourrait aussi adjoindre le paramètre "quantité/diversité" alors qu'on ne maintient dans un bac récifal, au mieux, que trois ou quatre coraux NPS. Et certainement encore bien d'autres éléments encore comme la température. Finalement peu d'inconnues mais tellement de paramètres que l'équation peine à s'équilibrer.

Et puis aussi, très probablement le hasard. Le hasard qui fera qu'un beau jour, un individu de telle ou telle famille, espèce, souche, réputée inmaintenable, sera plus particulièrement à même de résister à la phase d'adaptation à la captivité (du fait de son lieu de capture, de sa zonation particulière ?).

Mais tu gagnerais à mettre en eau à court terme un petit bac dédié (connecté ou non au grand), de façon à mieux gérer la pollution mais aussi les spécificités de maintenance de tes protégés (lumière, brassage, température).

Que la Force soit avec toi ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La t° en effet me semble un point négatif : je pense que mon bac est trop chaud (25°, thermostat éteint) si on tient compte que ces espèces vivent plus profond donc plus frais que les coraux de surface.
Pour le brassage, c'est compliqué : si ça brasse trop, ben... la bouffe se tire ailleurs ! et si ça ne brasse pas assez, ça ne va pas non plus.
On rajoute les crevettes qui viennent se servir sur les polypes...

Pour le moment, j'ai pas de souci d'ouverture des polypes, même si, pour les avoir revus au magasin, les boutures restées sur place semblent avoir des polypes plus ouverts que ceux de mon anthogorgia. Mais bon, elle a le réflexe de s'ouvrir quand je nourris. Elle est dans une grotte, à l'envers (pour moi) collée au plafond. La lumière ne la touche pas, ou juste au bout d'une branche.

Au final, la question, ça va être de savoir quand arrêter d'insister, pour ne pas perdre le reste du bac par une pollution incontrôlée 😢

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Dompail a dit :

Mais tu gagnerais à mettre en eau à court terme un petit bac dédié (connecté ou non au grand), de façon à mieux gérer la pollution mais aussi les spécificités de maintenance de tes protégés (lumière, brassage, température).

Que la Force soit avec toi ;)

Quand tu écris "petit bac", tu penses à quel volume ? (non parce que mon bac principal, c'est déjà un petit bac, en vrai...)

J'ai un 25 L avec un filtre Dennerle récupéré d'occasion (un filtre qui aspire par le dessus, je n'en sais plus le nom) et une maxijet de récup aussi, avec mes essais d'algues supérieures : en coupant la lumière (parce que là, c'est plein d'algues gluantes) et en trouvant comment refroidir ce bac, tu penses que ça irait ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La maintenance des NPS reste un graal pour beaucoup d'entre nous.

De mes "expériences" (je n'aime pas ce mot s'agissant d'un amateur qui agit sur des animaux), et pour s'en tenir aux coraux, un premier critère est la taille des proies. Un Tubastrea n'a rien à voir avec une gorgone Menella qui reste plus maintenable qu'une autre Acantho ou Anthogorgia aux minuscules polypes. Puis vient la qualité de la nourriture : le vivant étant préférable au frais lui même préférable au lyophilisé. Mais le lyophylisé reste jouable surtout si on a pris le soin de le réhydrater avec des AA, vitamines et autres adjuvants énergétiques. Enfin, la nature de la nourriture entre phyto, zoo, bactérioplancton ou matières dissoutes. Et puis la densité de nourriture dans l'eau (sa flottabilité, le temps de contact avant filtration...), c'est en ce sens qu'un petit volume dédié est plus facile à aménager et observer. Pour autant, la dimension biologique me parait une source de réussite : un bac plus gros, plus biodiversifié apportera plus facilement les substances dissoutes, bactéries et larves à capturer. C'est la voie prise par mon Compère Dompail dont le refuge dépassait presque la taille du bac avec une diversité incroyable.

Je n'ai pas besoin d'étouffer ta joie, tu sais ce qu'il va arriver à 100% de certitude. Mais je suis comme toi, on espère à tester une solution impossible avant, une nourriture, un mode de distribution, et on avance, au moins dans ses concvictions. Fort heureusement ces animaux quasi impossibles, ne sont pas en voie de disparition et leur prèlèvement n'impacte en rien l'écosystème.

Quant aux site dédiés, US, néerlandais ou d'ailleurs, malheureusement la surenchère avec photos de spécimens tout juste arrivés d'import est fréquente et nuit à la compréhension. Je pourrais citer nombre d'exemples de bacs superbes et puis pfffff bizarrement plus rien, plus de réponse, plus de photo. Le m'as-tu-vu s'est dégonflé, avec ses coraux.

Alors, j'attends tes retours avec grand interêt ;) 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me fais l'impression, sur ce sujet, d'être la Petite Chèvre de M. Seguin, qui dans son combat contre le loup, sait qu'elle va perdre, mais persiste juste pour voir si elle tiendra aussi longtemps que la Renaude...
Le 25 L tourne (enfin, y'a des algues et des gammares...), on verra si j'y mets une branche. Pour l'instant, l'anthogorgia reste dans sa grotte en mode chauve-souris.
J'espère le bac diversifié : j'avais compté les espèces introduites, et elles sont une cinquantaine (un peu plus - ça m'a étonnée d'en avoir mises autant) sans compter les petits trucs type gammares, copepodes, mini-ophiures, hydraires, vers tubicoles et divers (pas verts, c'est dommage, c'aurait rigolo, divers vers verts - pardon, c'est les nerfs)... ni les algues (de la chaeto, des caulerpes prolifera et  racemosa, une halimeda dont j'ai oublié le nom - mais elle lyse, celle-ci ; et une rouge... halymenia kekchoz). Y'a des éponges aussi, enfin, ce que je crois être des éponges : des masses gluantes avec des trous tubulaires.
Bref, il y a de quoi passer des heures à regarder les petits machins bizarres ici ou là... Je ne sais pas si ça va aider l'anthogorgia (que c'est longuet à écrire) et la menella à tenir plus longtemps.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A propos de diversité dans nos bacs, voici mes zyeutages du week-end :
- des vers tubicoles de sable, que j'avais déjà vu mais dans leur tube (siponcles ?) - là, pris en flag de nourrissage, ça a des sortes de tentacules.
- sous ma colonie de tubastrea, ce qui serait deux huitres : la plus grosse dont on voit comme un pied jaune "tuba" se ferme si on souffle dessus à la pipette = c'est bien vivant.
- et au même endroit, une masse que j'appelle éponge mais en est-ce une ?

Et question existentielle : les tubas font-ils caca jaune canari ? Parce que si n'est point du caca, qu'est-ce donc ?

IMG_5004.JPG

caca de tuba ? .JPG

huitre_jaune_?_.JPG

pour identification.JPG

huître_?_.JPG

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle belle photo ce ver. Je ne saurais l'identifier. As-tu cherché dans la base de donnée Reeflex ?

Sur le Tubastrea, non ce ne sont pas des déjections. Je pencherais pour un bourgeonnement. C'est le printemps :) 

Eponge : oui et puis, huite (ou moule, à suivre) bien vivante. 

J'adore ce petit monde. Mais sera-ce suffisant ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Denisio a dit :

As-tu cherché dans la base de donnée Reeflex ?

J'ai fait un tour suite à ta suggestion, mais la pêche n'a pas été bonne, à part "sipunculus", qui colle peut-être le mieux à l'aspect fermé de la bestiole.

Il y a 11 heures, Denisio a dit :

Sur le Tubastrea, non ce ne sont pas des déjections. Je pencherais pour un bourgeonnement. C'est le printemps :)

Je ne suis pas certaine : ce n'est pas pérenne, le lendemain, les "bidouilles" sont différentes, ailleurs. Parfois en grappe, parfois juste un point. J'ai craint un moment que ce ne soit un prédateur, mais la colonie a l'air de bien se porter.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Virginie a dit :

Je ne suis pas certaine : ce n'est pas pérenne, le lendemain, les "bidouilles" sont différentes, ailleurs. Parfois en grappe, parfois juste un point. J'ai craint un moment que ce ne soit un prédateur, mais la colonie a l'air de bien se porter.

A tout hasard, fais une recherche sur "Phestilla melanobrachia" (ou "Tenellia melanobrachia"), un nudibranche prédateur de Tubastrea (dont je te laisse deviner la couleur et l'apparence !).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien vu Compère. Peut etre mêm bien plusieurs individus avec une ponte blanche au centre. Il faudrait que Virginie nous en dise plus avec une belle macro et attrape le monstre pour mieux l'observer. 

Si ca se confirme un traitement par immersion s'imposera.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 33 minutes, Dompail a dit :

A tout hasard, fais une recherche sur "Phestilla melanobrachia" (ou "Tenellia melanobrachia"), un nudibranche prédateur de Tubastrea (dont je te laisse deviner la couleur et l'apparence !).

Oui, c'était ma crainte initiale il y a plusieurs mois, quand ces zigouigouis sont apparus, mais non, ça n'a vraiment pas l'air d'être ça.

  • d'une part, ça ne se déplace pas : c'est là, et puis le lendemain, ce n'est plus là. Ce n'est pas là tout le temps (ou pas visible).
  • ça a l'air de dépendre du nourrissage (en ce moment, avec les gorgones NPS, je nourris à nouveau davantage, les "trucs" reviennent)
  • c'est de taille très variable : du petit grain (grain de lin) au petit tas de vermicules (d'une taille entre une lentille et un petit pois).
  • il peut y en avoir aucun (parfois pendant des semaines) ou un seul, ou au contraire, plein un peu partout (de tailles variables)
  • et puis surtout, je n'ai pas l'impression qu'il manque des polypes, au contraire. Même le petit "nouveau" né à la maison en octobre est encore là, alors qu'il serait sans doute au menu en priorité des melano-bidules.
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bon, vous m'avez mis le doute : j'y suis allée à la pipette en mode "succion" : c'est accroché, et surtout, l'aspiration en fait sortir d'autres en fins filaments qui se tortillent, là où il n'y avait rien, directement du tissu orange du tube du polype.
Ca fait "sang solide" (jaune), je ne sais pas si je suis claire ?
Je n'ai pas insisté, j'ai eu peur de blesser le tubastrea

D'où l'impression de déjections, de cacas...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des déjections sorties de la bouche et qui s'accumuleraient uniquement là... elles seraient parties avec un peu de courant. Alors peut-être une lésion traversante et il en sortirait des filaments mésentériques. Dans ce cas je suppose que ca va cicatriser puisque le corail semble sain et l'eau aussi. Il faudrait alors savoir ce qui a pu la provoquer.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Back to "Bloups", l'anthogorgia : voici plusieurs jours qu'elle ne s'ouvre pas des masses. Peut-être la petite pompe de brassage (pompe de fontaine à eau...) qui a bougé, ou s'est encrassée... mais c'est trop compliqué de la nettoyer.
J'ai appelé le mag d'où elle vient : les leurs se portent très bien (je verrai sur place la semaine prochaine, j'aurai une commande de nourritures vivantes à récupérer), on m'a conseillé de changer mes boutures de place, dont acte.
La voici maintenant sur un bricolage aimanté, ça me permettra de la déplacer plus aisément au besoin.

 

IMG_5056.JPG

IMG_5055.JPG

Modifié par Virginie
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Virginie a dit :

Back to "Bloups", l'anthogorgia : voici plusieurs jours qu'elle ne s'ouvre pas des masses.

Elle semble en pleine lumière... Je sais que les Tubastrea n'en sont pas incommodés mais n'en ai aucune idée à propos des gorgones azoox comme l'Anthogorgia.

Pour l'inciter à ré-ouvrir ses polypes, tu devrais essayer les AA avant les distributions de nourriture. J'utilisais (de mémoire !) "Aminos" de Reef-Star mais je crois que cela n'existe plus. Mais je suppose qu'une des brutes, parmi la bande qui fréquente ce site, devrait être en mesure de t'indiquer une référence d'un composé d'acides aminés libres :D

Mais malheureusement pas de miracle, l'ouverture des polypes, voire même les captures de proies, ne signifie pas pour autant qu'il y ait ingestion...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elle était à l'ombre complète, mais ne s'ouvrait plus. Là, elle est sur le coté, à l'arrière : pas à l'ombre, certes. Je peux pivoter la pierre pour la mettre tête en bas, moins à la lumière, mais elle perdra en brassage.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

hello

dans mon acien bac, je  mettait coraux et poissons un peu a la diète, cause  un taux de po4 haut stabilisé a coups de résine ferrique. mais bon tout le monde se portait quant meme bien.

dans le nouveaux bac, c'est le contraire, je nourris a gogo coraux et poissons , po4 et no3 qui titillent le zéro pointé.....

mais ce que j'ai constaté sur le nourrissage des coraux:

  nourrissage  environ une heure avant le début de l'extinction.

nourrissage ciblé des sps, puis je verse le restant dans le bac. eau  asser trouble avec la quantité de nourriture , arret du brassage une heure, arrêt écumeur toute la nuit..

 

alors je ne sait pas si c'est ces  arrêts du matos, ou la quantité de nourriture ou les deux..??

mais coraux au top et paramètres impec. sans doute que  cela permet aux coraux et a la micro faune  d'avoir du temps pour leur repas ..."éponges " ( c'est pas le nom je zappé, les boules jaunes qui y ressemble" vers tubicole de partout, micro faune en pagaille ...

comme il est dit plus haut ( denisio je croit ) la quantité ,diversité ,temps de présence de cette nourriture  et bien plus important dans le milieu naturel que dans nos milieux clos.

j'ai remarque que  des coraux chassent quelques secondes après la distribution, d'autres  environ 20 minutes...d'ou la " déduction", plus le temps de présence de cette nourriture est long, mieux c'est.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci. J'ai trouvé un autre endroit, ça a l'air de convenir : elle est dans le cône d'ombre du rejet de la remontée d'eau, assez proche du flux d'une pompe de brassage. Elle est un peu plus ouverte aujourd'hui : à voir si ça reste dans la journée.

 

Côté paramètres, mes PO4 sont redescendus à 0,02, et j'ai quasiment rien en NO3. Pourtant, j'ai l'impression d'avoir la main lourde en nourrissage, mais le NOPOX (en place depuis plusieurs mois) et une résine (alu, je crois - seachem, PhosGuard) en place depuis 3 semaines semblent compenser.

IMG_3467.JPG

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici