Aller au contenu

Question a la c.. mais....


Messages recommandés

il y a une heure, capei a dit :

Salut.

C'est même super trompeur et j'en ai fait les frais en passant aux leds Bleues. Habitué aux sources de lumière plus "anciennes" J'ai cramé un paquet de boutures avant de m'y faire.... 

hello

 pourquoi a-tu cramé des boutures suite a passage  "en bleu" ??

 je suppose que c'est la réponse au sujet de mon post,  l'œil humain ne voyant pas trop bien cette longueur d'onde, ont pense que c'est insuffisamment éclairé et du coup ont pousse la puissance de la rampe..

 

Edit: quelle-était la T° de ces leds bleues ?

Modifié par calimero
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, calimero a dit :

hello

 pourquoi a-tu cramé des boutures suite a passage  "en bleu" ??

 je suppose que c'est la réponse au sujet de mon post,  l'œil humain ne voyant pas trop bien cette longueur d'onde, ont pense que c'est insuffisamment éclairé et du coup ont pousse la puissance de la rampe..

 

Edit: quelle-était la T° de ces leds bleues ?

Oui c'est exactement ça. J'ai poussé à fond pensant être sous eclairé. Ce sont les Bleus des rampes roleadro

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2/23/2021 à 8:26 PM, Julien20600 a dit :

Salut,

il paraîtra surtout moins bleu et plus naturel.

Oui et non, tout dépend de la quantité de bleu dont on parle :) 

A 1m sous la surface, OK, sauf que la plupart des récifs que l'on essaye de reproduire ou que l'on voit en plongée (donc où les coraux vivent), c'est davantage, 5, 10, 15, 20m sous la surface. Et selon la profondeur, ça peut être très, très bleu.

En tous cas ce qui est sûr c'est que la plupart des coraux s'adapte bien à une lumière très blanche comme très bleue.

Il faut juste rester cohérent à la fois avec la nature, et à la fois avec la quantité d'énergie dont ont besoin les coraux. Il faut avoir une lumière d'autant plus puissante qu'elle est blanche, ou inversement. Autrement dit, une lumière très blanche et sous-dimensionnée, ou une lumière très bleue et très puissante...on court à la catastrophe. Pour moi c'est surtout une question du biotope que l'on veut reproduire ! Soit très superficiel, soit plus profond.

Pour ma part je pense qu'avec un juste milieu on est pas mal, ni trop bleu ni trop blanc, ni trop puissant ni trop faible (pour les leds). Et pour l'oeil aussi, trop bleu et l'impression générale est un peu trop monochrome, trop blanc et le bac prend une couleur jaune/verte pas franchement esthétique !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aurais dû être plus précis, je parlais pour des leds, donc grosso modo autour de 0.5W/L (pour des constructeurs/leds qui ont fait leur preuve). C'est pas une science exacte, mais en général une base de 0.5W/L ou un peu plus, c'est une bonne base de départ.

Et le lux-mètre est loin d'être une méthode de référence si on ne maitrise pas le sujet. Puisque pour revenir au sujet, le lux-mètre mesure la lumière grosso modo telle qu'on la voit. Donc là encore, 50 000 lux à la surface de l'eau avec une lumière très blanche ou très bleue, ce n'est pas du tout le même impact sur les coraux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 3/1/2021 à 11:29 AM, Sam Dalembert a dit :

Pour ma part je pense qu'avec un juste milieu on est pas mal, ni trop bleu ni trop blanc, ni trop puissant ni trop faible (pour les leds). Et pour l'oeil aussi, trop bleu et l'impression générale est un peu trop monochrome, trop blanc et le bac prend une couleur jaune/verte pas franchement esthétique !

hello

tout a fait d'accord, mais pas évident ...

le quantumètre serait  utile pour  un réglage asse " correct", mais a ce jour  son prix reste exorbitant  surtout   si ont tient compte du temps d'utilisation....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien sûr, il y a les mesures "objectives" effectuées avec divers appareils (luxmètre, thermocolorimètre, etc, etc) et puis le subjectif, le rendu, l'aspect visuel... On pourrait parler de l'IRC, l'indice de rendu des couleurs, mais il n'aurait pas grand sens en récifal (dommage :D).

Je garde le souvenir que tout l'attirail amateur ou semi-pro d'analyse de spectres lumineux et les milliers de topiques et posts y afférents sur la toile sont soudainement apparus lors de l'avènement des sources leds (quand la plupart des bacs marins devenaient bleus et violets) :siffle

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, calimero a dit :

hello

tout a fait d'accord, mais pas évident ...

le quantumètre serait  utile pour  un réglage asse " correct", mais a ce jour  son prix reste exorbitant  surtout   si ont tient compte du temps d'utilisation....

Après comme je disais, si tu utilises un luxmètre et que tu sais ce que ça signifie, et que ta lumière est équilibrée (si elle est trop bleue ou trop blanche, ça fausse, car si mes souvenirs sont bons, chaque longueur d'onde a son propre "facteur de conversion" pour passer du lux au PAR) pour moi c'est suffisant. Il y a quand même beaucoup d'infos (scientifiques) sur internet. Par exemple j'avais trouvé -sur plusieurs sources- qu'en moyenne, à 5m de profondeur, avec un ensoleillement "normal", on était autour de 30000 lux. Plutôt 20000 si on prend en compte les nuages, sur une journée. 15000/10000 à 10m, 10000/6000 à 20m.

Après il ne faut pas oublier que bien souvent dans nos bacs, même si on a l'impression que l'eau est claire, elle ne l'est pas tant que ça.

/!\ attention /!\ certains vont hurler :D méthode pas du tout scientifique, mais je pense qu'elle n'est pas totalement naze non plus, une fois j'avais emballé mon Luxmètre dans un sac plastique transparent pour le plonger dans l'eau :D Et en gros, entre sous la surface, et le fond (50-60cm), l'intensité était divisée par 4 voire 5.  Et pareil, déjà entre sur la surface et sous la surface, il y a aussi une belle différence. Je crois que c'était en gros divisé par 2... donc divisé par 10 entre sur la surface et au fond.

Donc MEME en essayant de faire le truc le mieux possible, tu n'arriveras jamais exactement à savoir quelle quantité de lumière tu donnes à tes coraux. 

Il faut faire confiance aux constructeurs (en ceux qui la méritent !) et faire au mieux.

Donc pour récapituler (et si l'histoire du luxmètre sous l'eau est à peu près bonne), si tu as 50 000 lux à la surface, t'auras peut-être autour de 25 000 en-dessous, et 5 000 en bas. Si tu es sur une lumière équilibrée, tu simules en gros un tombant entre 5 et 20m de profondeur, pour moi c'est pas mal (même si on voit bien la limite du truc, entre 5 et 20, il y a une belle différence de couleur dans la nature, alors que nous, c'est la même couleur entre le haut et le bas). 

Si tu as 50 000 avec une lumière très bleue, tu seras sur une très forte intensité (car 50 000 en bleu >>> à 50 000 en blanc), très bleue, donc pas naturelle car pour cette intensité, normalement c'est moins bleu que ça. Et inversement, si tu as 50 000 en très blanc, tu simuleras une lumière blanche donc récif très peu profond, mais il te manquera de la puissance.

Pour ça que j'insiste sur le ni trop bleu ni trop blanc, car ça peut être vraiment le début des ennuis (bien sûr je ne dis pas qu'un bac avec une lumière très blanche ou très bleue va au crash assuré, si c'est maitrisé ça se fait sans problème).

 

Bon désolé pour le pavé c'est un sujet que j'adore et que j'avais beaucoup exploré il y a quelques temps :D de façon amateure bien sûr, donc s'il y a des spécialistes ils me corrigeront, mais je crois que pour notre utilisation c'est déjà une base.

 

 

PS : ceux qui ont une rampe Alpheus ont la valeur PAR affichée. Je regarderai tout à l'heure si je peux ;) 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Sam,

oui en effet le fameux petit tableau repris p.13 dans le volume 1 de l'Aquarium récifal donne des chiffres globalement équivalents : éclairement reçu moyen quotidien en surface 77 000 lux, 19 000 à 5 m, près de 11 000 à 10m et 6 200  à 20 m. Ces données tiennent compte de la nébulosité.

Je pense que tu dis juste : nos bacs ne se comportent certainement pas comme une tranche de récif même très "résumée", réduite : l'eau y est généralement beaucoup moins claire et translucide que dans la nature (surtout en Mer Rouge, ou dans le Pacifique central). Les 40 à 50 m de visi horizontale, comme disent les plongeurs, seraient très difficilement atteints en extrapolant nos aquariums...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici