Aller au contenu

Anthogorgia sp., Acanthogorgia sp.


Messages recommandés

  • Réponses 58
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Question nourrissage, ce n'est pas simple de vérifier que les polypes captent de la nourriture. Après quelques semaines j'ai enfin pu vérifier que la nourriture à base de Fauna marin : Ultra min F + U

Posted Images

  • 11 months later...

Bonjour à tous !
Je voulais savoir si vous avez déjà maintenu une acalycigorgia, et si vous avez des conseils concernant sa maintenance, la difficulté ?
Et quelle est la différence entre une acalycigorgia et une acalycigorgia pourpre ? Car dans mon magasin il propose une acalycigorgia pourpre...
Merci !
 
post-2302-0-46012000-1454864995.jpg
 
 
Modération : message combiné avec ce sujet initial

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme précisé au début de ce topique, Acalycigorgia est l'ancien nom de genre de Acanthogorgia. Les habitudes sont parfois tenaces et on peut parier que les listes d'import n'évolueront pas de sitôt.

 

Très difficile aussi de différencier Acanthogorgia d'Anthogorgia sauf à analyser les sclérites en différents endroits.

 

Acanthogorgia a des couleurs vives : jaune, orange, rose, rouge ou pourpre foncé. Les colonies sont souvent multicolores. La couleur des polypes peut contraster avec celle du cœnenchyme (le tissu entre les polypes).

 

Anthogorgia peut être : rouge, brune, bleue, rose, jaune, parfois avec des sclérites colorés. Comme ci-dessus, la couleur des polypes peut contraster avec celle du cœnenchyme.

 

Et quelle est la différence entre une acalycigorgia et une acalycigorgia pourpre ? Car dans mon magasin il propose une acalycigorgia pourpre...

 

Il est fort probable que cette gorgone soit appelée pourpre du fait de sa couleur pourpre, ce qui est assez judicieux puisque ça la différencie plutôt bien de la jaune, orange, rose ou bien de la rouge ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça veut dire que le corps est pourpre et que les polypes restent malgrés les gros polypes bleus ?

 

 Le morphe le plus fréquent : tiges plutôt orangées et polypes bleus, de foncés à clairs selon le spécimen.

 

Et est elle maintenable ?

 

En milieu clos : pas à ma connaissance, ou tout juste le temps de dépérir lentement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

Bonsoir, voilà, j'en ai trouvé une, j'ai prix la plus petite, toute fermée au magasin, elle s'est ouverte dans l'heure après son introduction, elle est superbe, je la nourris avec une mixture faite maison, je mélange des cubes congelés achetés au po (congelé spéciale pour animaux filtreurs, micro plancton, oeufs de poissons et plancton rouge), elle mange bien, je surveille à chaque nourrissage, ouverte toute la journée sauf la nuit et le matin, je crois les doigts !

post-2302-0-73862600-1459026841_thumb.jpg

post-2302-0-45498500-1459026852_thumb.jpg

post-2302-0-28290400-1459026863_thumb.jpg

 

On peut voir sur ces deux photos les polypes qui mangent:

post-2302-0-95999800-1459026870_thumb.jpg

post-2302-0-86433000-1459026878_thumb.jpg

 

post-2302-0-41059400-1459026894_thumb.jpg

post-2302-0-03962900-1459026914_thumb.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...
  • 2 months later...

Petit retour en arrière...

 

Je dispose de 3 pieds d'A(ca)nthogorgia. Deux récents, depuis janvier 2016, qui dépérissent lentement. Mais un autre attire mon attention. Je l'avais déclaré mort,  4 mois après son arrivée. Déjà mal en point, les branches ont continué à se dégarnir. Et pourtant, je ne l'ai pas jeté, il restait quelques zones bleues de tissus et surtout, il a servi d'appui à une colonie plus grosse, plus récente. Finalement, il reste encore aujourd'hui des zones bleues.

 

z1.jpg

 

Mais plus remarquable, il reste 3 ou 4 polypes, dont deux qui se déploient encore vaillamment. La colonie a été acquise le 13/11/2014... Eh oui, les deux polypes ci-dessous ont 1 an et 7 mois de maintenance ! C'est beaucoup pour cette espèce et assez rare pour le signaler.

 

z2.jpg

 

Qu'en penser ? Ce n'est pas une victoire, bien sûr, quand on constate l'état général de la colonie. Mais si deux polypes ont survécu tout ce temps et semblent vivaces, pourquoi pas 10, 50 ou 100, ou la colonie entière ? Depuis 2014, la colonie a subi des moments d'égarements de ma part qui ont chaque fois été payés cash par le corail. Depuis quelques mois, je suis plus assidu, j'ai revu la fiabilité de mon matériel. Ce petit signe positif correspond aussi à ma surprise de voir les deux colonies plus récentes, certes péricliter depuis 5 mois, mais à une vitesse moindre que supposée. A ce stade, cette espèce de corail est en général moribonde. Je vais donc suivre de près ces deux polypes, voir si leur lutte est couronné de succès avec d'autres signes positifs.

 

Au delà de la situation de ces deux polypes, se posent d'autres questions, plus  métaphysiques celles là. En effet, j'ai toujours cru qu'en tant que coloniaux, les coraux aidaient les plus faibles à résister. Ici, rien de tel tant la différence est importante. Non, ceux là on su préserver leur forces au détriment de la colonie et ils s'y sont préparés depuis bien longtemps. Preuve d'un maque calculé de relations sociales ? Le polype serait-il pourvu d'une conscience individuelle qui le pousse à revoir ses choix de vie communautaire ? Le polype, à l'instar de l'homme, serait-il un loup pour son frère ?

 

Tout cela m'interpelle.

Et vous ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le polype serait-il pourvu d'une conscience individuelle qui le pousse à revoir ses choix de vie communautaire ?

 

Quelle question !

 

Plus sérieusement je pense que tu as totalement raison (après dire qu'ils ont une conscience..) car j'observe la même chose chez moi, des zones, beaucoup de zones mortes, mais quelques polypes qui résistent et que je continue de nourrir malgré l'état de la gorgone, je pensais couper ces parties et les isoler sur une pierre, pour mieux observer l'évolution, penses tu que ce soit une bonne idée ?

post-2302-0-67151700-1467042460_thumb.jpg

 

Par contre, ma toute première qui date de mars va aussi bien qu'au début, alors qu'elle est plus vieille que l'autre qui meurt... Je n'y comprends rien, l'emplacement est il meilleur peut être ?

post-2302-0-24287400-1467042539_thumb.jpg

post-2302-0-01469300-1467042550_thumb.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 years later...

Bonjour à vous, qui avez vaillamment essayé de maintenir cette gorgone.
Question très orientée : qu'ont donné vos essais avec le recul de plusieurs années depuis ce post ? Est-il toujours aussi compliqué de maintenir cette espèce ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui, c'est une Menella. A priori, si j'arrive (...) à tenir l'anthogorgia, ça devrait le faire aussi pour la Menella. L'inverse serait moins vrai. (vous connaissez la blague du parachutiste dont la toile est en torche : "jusqu'ici, tout va bien" ? Ben pareil : "jusqu'ici, tout va bien")

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 6/27/2016 à 5:49 PM, titi59 a dit :

Par contre, ma toute première qui date de mars va aussi bien qu'au début, alors qu'elle est plus vieille que l'autre qui meurt... Je n'y comprends rien, l'emplacement est il meilleur peut être ?

 

post-2302-0-01469300-1467042550_thumb.jpg

Si Titi59 passe sur le post, comment ça s'est passé au final pour cette gorgone ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crains que Titi ne puisse pas nous donner des suites réjouissantes.

De mon côté c'est pareil. Autant je pense qu'il est possible de maintenir des gorgones non symbiotiques à gros polypes moyennant une maintenance très orientée et suivie, autant celle des Acanthogorgia me semble un rêve encore irréalisable pour quelque temps.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, eh bien "crotte" 😢  J'aurais pas du, j'aurais pas du, j'aurais pas du... J'avais trouvé pas mal de témoignages de gens qui semblaient tenir cet animal, mais comme le soulignait Dompail sur le fil de mon bac, les témoignages se taisent passés 6-8 mois... et c'est peu probable que ce soit parce que tout roule...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Virginie a dit :

Bon, eh bien "crotte" 😢  J'aurais pas du, j'aurais pas du, j'aurais pas du...

Et tu ne seras pas la première :D

Mais il faut aussi relativiser... Durant toute ma période Azoox, mes quelques "veilles" m'alertaient lorsqu'elles recevaient des coraux non-symbiotiques. Dans la majorité des cas, ils ne faisaient pas partie des animaux commandés par le magasin mais étaient ajoutés dans les cartons de l'arrivage (ou étaient mal identifiés).

Bref, soit ils restaient à péricliter quelques semaines (jours) dans un bac de présentation ou bien repartaient avec un acheteur pas du tout au fait de leurs difficultés de maintenance. Tes soins attentifs leur donneront une chance supplémentaire de survie ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La perte à terme de cette gorgone est actée. En attendant, exercice d'équilibriste entre la nourrir autant que faire se peut, et ne pas pourrir la vie des autres coraux.

Je continue mes changements d'eau au même rythme (20 L sur les 170 annoncés par le constructeur du bac) pour ne pas toucher à une eau qui n'est pas encore hyper stable (trop de changements d'eau, sur un bac jeune, j'ai l'impression que ça n'a pas été ma meilleure idée pour stabiliser Ca et Mg).
Je réduis la part de "gros" morceaux (que j'envoie au tubastrea et aux crevettes pour qu'elles fichent la paix aux autres habitants) pour donner plutôt du haché menu et des liquides (fauna marin Mins, redsea AB+, divers zoo/phytoplancton et boosters)
Et de l'autre côté, une résine anti-phosphate et du NoPox (si je l'arrête, le NoPox, ça ne va pas, les algues reviennent et des coraux se ferment, donc j'ai appris, je laisse). Mes coraux sont alcooliques...

Question : comment je sais si ça va (pour la gorgone) ? qu'est-ce qui est bon signe ? ou au contraire, signe que ça ne va pas ?
Hier par ex, elle est restée pas mal fermée, mais aujourd'hui, elle s'ouvre bien = est-ce qu'elle se ferme pour digérer (et ce n'est pas mauvais signe), et s'ouvre pour chasser quand elle a faim (et finalement, c'est pas forcément bon signe, si elle a faim tout le temps...), ou au contraire, elle s'ouvre tant qu'elle trouve à manger (et donc ça va pour elle) et se ferme quand y'a disette ? Qui parle "le gorgonian" assez bien pour m'aider à la comprendre ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas où tu en es avec ta petite cuve annexe ?

Si tu comptes l'utiliser, il serait intéressant qu'elle soit connectée (et déconnectable à loisir) au grand bac.

Je m'explique, pour que tes gorgones s'ouvrent, elles ont souvent besoin d'être enveloppée d'un nuage de nutriments ou de les "sentir passer" un certain temps... ce qui revient à polluer l'ensemble de l'eau du circuit juste pour deux gorgones de quelques centimètres. Mais de façon contradictoire, les NPS comme les autres coraux, ont besoin d'une eau de qualité et supportent aussi mal que les dits "symbiotiques" une eau en permanence (sur)chargée en NO3, PO4, etc...

Si cette petite cuve était reliée au système, tu pourrais la déconnecter durant les phases d'alimentation. D'une part, un minimum de nutriments seraient nécessaires (quelle que soit leur forme) pour en saturer l'eau, en tout cas infiniment moins qu'il ne t'en faut actuellement pour obtenir un "effet nuage" dans 170 litres. Cette petite cuve pourra être reconnectée au bac principal une heure ou plus après que tes gorgones soient passées à table (si elles mangent !).

Bref, à terme et même si ce n'est pas idéal, beaucoup moins de pollution du circuit général.

Par ailleurs et pour info, tu gagneras à nourrir tes NPS à heure fixe (et à une fréquence qui restera à définir). Une demi-heure avant les nourrissages, tu déconnecteras le petit bac du grand et si les gorgones restent fermées, tu pourrais essayer d'introduire une ou deux gouttes d'un complexe d'acides aminées ce qui devrait favoriser l'ouverture des polypes.

Reste après à observer attentivement quelles sont les nourritures acceptées (pas forcément les mêmes pour les deux gorgones !) et surtout si après capture de nutriments si ces derniers sont ingérés ou rejetés.

Il te faudra également une ou deux petites pompes de brassage pour ce petit bac...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Virginie a dit :

Je continue mes changements d'eau au même rythme (20 L sur les 170 annoncés par le constructeur du bac) pour ne pas toucher à une eau qui n'est pas encore hyper stable (trop de changements d'eau, sur un bac jeune, j'ai l'impression que ça n'a pas été ma meilleure idée pour stabiliser Ca et Mg).

Mieux vaudrait peut-être changer 40 litres une fois par mois (et même un peu plus si nécessaire) que 20 litres toutes les semaines, avec un sel de grande qualité et une eau osmosée parfaitement pure. Avec 20 litres par semaine, tu ne fais que diluer les pollutions (d'environ 10%) et fais chuter le potentiel redox du système qui prendra plusieurs jours à revenir à la norme... avant de re-chuter quelques jours plus tard au changement d'eau suivant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle taille, le petit bac ? J'ai du 25/30 litres dispo (bacs à combattant), mais je ne vois pas trop comment en installer un en circuit sur le bac principal. J'ai déjà converti le plus petit en pico-récifal (juste pour accueillir du pumping que je n'arrive pas à jeter...), il tourne depuis janvier, mais c'est une "poubelle", avec juste du sable, des algues (un peu de supérieures et des gluantes), les pumpings (là j'ai pu les donner, donc ils n'y sont plus) et des gammares... Il est équipé avec de la récup d'occaz "dennerle marinus" (espèce de pompe interne qui prend l'eau de la surface + lampe) + une vieille maxi jet.
Mais le bac n'est pas viable à long terme : dès les chaleurs de l'été, il faudra l'arrêter car ça va monter à 35°...

Rhoo, je sais !!! Je vire l'enceinte hifi de Monsieur, je récupère le pied, je mets le bac dessus, et je connecte le petit bac sur le tuyau avant le refroidisseur (parce qu'il y a une pompe de remontée qui envoie l'eau au refroidisseur)... (et hop, le petit bac déborde, sans parler de la soupe à la grimace de Monsieur)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici