Aller au contenu
Talibo

Fish Only Cuve Acier 2000L

Messages recommandés

Le 6/5/2019 à 11:10 PM, Poisson chat a dit :

Bonjour,

J'avais un peu étudié le sujet onduleur il y a quelque temps. Globalement, un onduleur reste un matériel cher, et plus approprié pour délivrer des puissances assez élevées sur un temps assez court qu'une puissance faible dans la durée. Sans compter une vraie composante "nettoyage de la tension", qui est importante pour du matériel informatique mais peut-être moins pour une pompe de brassage (composante qui fait partie de l'équipement donc de son prix, alors que l'on en n'a pas nécessairement besoin)

Une meilleure approche me semble être un ensemble chargeur de batterie + batterie de voiture.

Pour 40€, on trouve des batteries 50AH (neuves), donc capable d'alimenter nos pompes 12V pendant une dizaine d'heures. Doubler l'autonomie se fait très simplement, simplement en rajoutant une seconde batterie identique en parallèle de la première. De plus, ça se trouve partout, et en cas de grosse galère (panne de courant de plusieurs jours) on peut toujours les recharger en faisant tourner la voiture.

Compter un bon 100€ pour un chargeur de batterie "pur sinus" ("pur sinus" indispensable car il y a quand même un peu d'électronique derrière, un simple "sinus" renvoie une tension vraiment très sale), et pour 200€ on sait assurer 24h de back-up.

Merci pour ta réponse Poisson chat.

Je pense que quand tu parles de "chargeur de batterie" tu veux parler d'un chargeur/convertisseur 12V/230V pur sinus?

Je comprends que ce matériel peut à la fois charger la batterie (en présence du secteur) et convertir le 12V de la batterie en 230V "pur sinus" pour alimenter la pompe.

ce type de modèle conviendrait? https://helloenergie.com/convertisseur-chargeur-500w-12v-220v-pure-sinus-kosun.html

personne d'autre sur ce post n'utilise d'onduleur pour alimenter une/des pompe(s) en mode secouru?

Merci! Talibo

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Talibo a dit :

personne d'autre sur ce post n'utilise d'onduleur pour alimenter une/des pompe(s) en mode secouru?

Pas d'onduleur pour moi mais un système batterie + convertisseur chargeur pur sinus comme poisson chat.

Pour la batterie, je n'ai pas une batterie de voiture mais une batterie gel qui supporte plus de cycles et qui surtout est tolérante à la décharge profonde. Je te laisse juger de ces éventuels avantages car le prix des batteries gel est quand même nettement plus élevé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci ghrec pour ta réponse! en effet, ce choix semble le plus judicieux en terme d'autonomie..

 

Bonjour dunand, oui, vinylester par infusion (sous vide) sur fibre de verre, finition gelcoat spécial reservoirs d'eau douce; appliqué par un constructeur de pirogues à voiles.

Mais je ferai bientôt un post détaillé avec photos; c'est presque terminé!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:bonjour

 

Citation

Une meilleure approche me semble être un ensemble chargeur de batterie + batterie de voiture

 oui, mais un chargeur/convertisseur est préférable. il charge la batterie et l'entretien et surtout bascule en mode 12 v instantanément lors d'une coupure ( comme un onduleur ). le gros avantage l'autonomie  des batteries et le choix de la puissance de la partie convertisseur.

et comme dit plus haut, si la batterie est vide avant le retour du courant, 15 minutes  brancher sur la voiture et elle est rechargée.

j'utilise ce système depuis mes débuts en récifal.  je voudrait bien être dans les iles, mais  même en métropole  ce secours m'as bien souvent sauvé le bac. grace aux installions pourries d'edf coupures fréquentes et relativement longues ( surtout si orage ).

pour moi les onduleurs informatique ne sont pas pour de multiples raisons adaptés  a ce type d'usage .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 8/8/2019 à 10:05 PM, Denisio a dit :

Quel chargeur-convertisseur  conseillez-vous ? Qu'est ce qui conditionne la durée d'utilisation ? Quelle batterie gel choisir ?

;)

ça tombe bien, venant justement de m'équiper je couche ci-dessous le résultat de ce que j'ai appris sur ce sujet:

- Chargeur/Convertisseur:

     * L'idéal est de prendre un "combiné chargeur/convertisseur", appareil qui, comme son nom l'indique, permet à la fois i) la charge de la batterie et ii) la bascule automatique sur celle-ci en cas de coupure de courant pour générer via la partie convertisseur un 230V AC. Le souci est que ces équipements sont surtout taillés pour les installations solaires, et donc disponibles pour des puissances assez élevées (plusieurs kW, alors que notre besoin se limite à une centaine de W). Qui peut le plus peut le moins, mais cela signifie que l'on se retrouve en pratique avec des équipements valant à minima 400-500€ et sur-dimensionnés.

On trouve en fouillant un peu des combinés à des puissances plus intéressantes pour nous (300W , 500W) et donc moins chers, mais il s'agit essentiellement i) de matériel chinois, ii) très peu de modèles disponibles et iii) souvent en rupture de stock.

     * L'autre solution est d'acheter séparément i) un chargeur de batterie, ii) un convertisseur, et iii) un relais. On a alors largement le choix, toutes les puissances et les gammes sont disponibles.

Le montage est alors 230V AC => chargeur => batterie => convertisseur => relais => pompe

Le relais est un simple relais monostable 2 RT (type Finder 55, que j'achète chez gotronic), avec bobine alimentée directement par le 230V du réseau. En fonctionnement normal le relais est activé et la pompe alimentée directement par le réseau. En cas de panne de courant le relais tombe et la pompe est reliée à la sortie du convertisseur, qui débite depuis la batterie.

Le grand avantage de cette solution est la liberté de choisir chaque composant, et l'offre très large existante. Les inconvénients sont un peu de câblage à faire (même si ça reste basique) et que ça prend un peu plus de place.

2 remarques importantes:

- Chargeur de batterie: les modèles entrée de gamme (30€-40€) ne gèrent pas le maintien en charge de la batterie, élément clé pour nous (sauf panne de courant, la batterie est en charge en permanence). Il faut bien prendre un modèle assurant cette fonction (70€-80€ typiquement) sinon la durée de vie de la batterie sera très fortement réduite.

- Prendre un convertisseur "pur sinus" et pas uniquement "sinus", autrement cela risque d'impacter l'électronique des pompes.

 

La batterie:

3 technologies sont généralement envisagées:

- Batterie de voiture (premier réflexe): ne convient pas à notre besoin. Ces batteries sont faites pour produire un courant important durant un temps court (démarrage du véhicule typiquement) et ne supportent pas une décharge significative. A éviter.

- Batterie gel: la Rolls Royce des batteries. Supporte sans broncher des centaines de cycle jusqu'à 70%-80% de décharge, voire même (au prix d'une réduction de la durée de vie) des décharges totales. Inconvénient: très cher (compter 250€ pour une batterie 90Ah).

- Batterie "décharge lente": intermédiaire entre la batterie de voiture et une batterie gel. Supporte des centaines de cycles à 50%-60% de décharge, et même des décharges jusqu'à 70%-80% au prix d'une réduction de la durée de vie. Nettement moins cher que la batterie gel (100€-120€ pour une 90Ah).

Je suis personnellement parti sur une batterie "décharge lente", car dans notre utilisation le nombre de cycle charge/décharge est normalement assez limité (les quelques coupures ponctuelles de courant). Si on a le budget, une gel est encore mieux.

Dans mon cas, pour alimenter ma gyre (conso estimée 20W) en intégrant une décharge max de 60% et un coefficient du convertisseur de 85%, cela me donne une autonomie (batterie 90 Ah) de (90 * 0,6) / (20/12) * 0.85 =  27h.

Donc j'ai 27h pour remettre le courant avant d'endommager la batterie: cela me semble suffisant pour acheter une "décharge lente" et pas une "gel" (quand nous nous absentons plus de 24h, il y a de toute manière une personne qui doit passer pour nourrir les chats, donc je n'ai besoin d'assurer que 24h de back-up. En acceptant d'endommager la batterie - 80% de décharge - alors l'autonomie atteint même les 36h).

A noter pour être exhaustif qu'il est recommandé dans tous les cas de couper l'alimentation de la pompe de brassage quelques heures par mois afin de l'alimenter durant cette période par la batterie, afin de solliciter cette dernière. Effectuer ainsi des décharges / charges partielles régulières impacte positivement la durée de vie de la batterie.

Modifié par Poisson chat

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

  • Récemment ici   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici