Aller au contenu

Algues supérieures / introduire Rhodophyceae ou Halymenia ?


Messages recommandés

Avant de remuer ciel et terre ET/OU de faire une boulette, je viens à la pêche aux infos : j'ai envie d'algues dans mon bac, parce que (dixit mon poissonnier), je reste encore coincée par ma vision d'aquariophile d'eau douce.
Alors, mauvaise idée (ça prend la place d'un corail / ça pompe du calcium) ou (comme je le suppose) plutôt une bonne idée du point de vue diversité et équilibre du biotope ?

Et quel type ? J'ai repéré des rouges (voir le titre) : ça tient en aquarium ? Ca envahit vraiment beaucoup ?

Et où en trouver (si confirmation que ce n'est pas une boulette) ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Non il n'y a pas de contradictions particulières. Les bacs à hippocampe sont souvent avec des algues supérieures, par contre tu ne peux pas mettre de poissons chirurgiens et il te faut un peu de nitrate. L'halymenia est une algue rouge qui se maintien facilement, et a la faculté de métaboliser une forme d'iode particulière le iodate que les autres organismes ne font pas (en cas d'ajout de lugol par exemple).

Certaines algues peuvent relarguer certains composés organiques qui peuvent colorer l'eau mais sans risques. Attention à certaines Caulerpes qui ont tendance à être envahissante, la prolifera est bien comme caulerpe.

Tu trouveras sur ce site certaines espèces : https://www.livealgae.co.uk/

olivier

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/3/2020 à 7:55 AM, olivier26 a dit :

Attention à certaines Caulerpes qui ont tendance à être envahissante, la prolifera est bien comme caulerpe.

J'en ai fait la cruelle expérience avec caulerpa racemosa. Un brin de 2/3 cm que j'ai amoureusement cultivée; s'en est suivi une bataille de presque un an pour me débarrasser de l'invasion ... 

Good luck ! 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu vas peut être avoir du mal a trouver des algues rouges.

J'en avais trouvé sur ebay, et pas mal de particuliers en vendent sur le bon coin; mais en général ce sont des variétés communes.

Ici, un particulier qui expédie d'Allemagne avec des chaufferettes :

Caulerpa brachypus eau de mer algues bactéries Classieux optimal pour vivant Roche | eBay

La, une algue rouge, vendue par un particulier aussi, mais sans détail sur l'envoi :

Vif Rouge bulles agressées-botoryocladia leptopoda-Circa 3 cm eau de mer | eBay

Modifié par ostrakow
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Virginie,

tu as aussi cela https://www.aquaterra-diffusion.fr/espece/rhodymenia-spp-algue-rouge/

C'est plutôt cher et il faut ajouter les frais de port assez élevés, mais tu peux au moins demander conseils et infos, le service client répond toujours de façon efficace et sérieuse.

La Caulerpa brachypus photographiée sur un des liens proposés par Ostrakow me semble étonnamment peu dentelée sur les bords des thalles. Mais il est vrai que ces algues sont très polymorphes en fonction des conditions locales.

Et je confirme aussi que la racemosa ou apparentée, est très très envahissante : elle ne pousse pas forcément très vite, du moins au départ, mais très cassante, chacun des morceaux peut repartir même dans des endroits très ombragés.

à bientôt

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les racemosa c'était un 'accident' je n'avais pas du tout réalisé ce dans quoi je me lançais. Ca c'est passé exactement comme le dit Emmanuel, au début ca végète, puis ca explose et quand tu veux t'en débarrasser, le moindre petit bout cassé s'enracine ...

Pour la deuxième tentative, c'était des caulerpa proliféra (?) ca s'enracine dans le sable, il faut les entretenir très régulièrement pour ne pas être débordé, bref pas mal de travail.

Il y a quand même des avantages, le visuel est sympa, beaucoup d'animaux y vivent et s'y reproduisent, c'est vivant !

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est ce qui me tente : le refuge pour la meiofaune, la diversité biologique aussi, et très accessoirement, la consommation de nitrates et de phosphates. Mais si c'est pour engager une lutte permanente, je ne sais pas si je signe...

Pour le moment, j'ai un peu d'Halimeda incrassata : elle n'a pas encore trouvé son rythme de croisière, mais normalement, elle est moins envahissante que la caulerpe, mais clairement, je retrouve (merci le globulus) des départs à des endroits incongrus de temps à autre.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

Pour les curieux ou les amateurs de végétal dans un récifal, suite au brexit, Livealgae.com ne livre plus en UE.

Mais j'ai trouvé un vendeur sur ebay (Hiralein2) en Allemagne qui a du codium, de l'halimeda opuntia et de l'halymenia rouge (et deux variétés de caulerpes + de la chaetomorpha).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/2/2020 à 5:48 PM, Virginie a dit :

Avant de remuer ciel et terre ET/OU de faire une boulette, je viens à la pêche aux infos : j'ai envie d'algues dans mon bac, parce que (dixit mon poissonnier), je reste encore coincée par ma vision d'aquariophile d'eau douce.
Alors, mauvaise idée (ça prend la place d'un corail / ça pompe du calcium) ou (comme je le suppose) plutôt une bonne idée du point de vue diversité et équilibre du biotope ?

Certainement une très bonne idée que de maintenir des algues supérieures mais, à mon avis, pas dans la même cuve.

Un bac récifal est déjà un sérieux compromis et tente de faire cohabiter des espèces vivantes issues de plusieurs zonations aux spécificités souvent très différentes :

Bref, on peut toujours trouver dans un aquarium de taille moyenne "un coin un peu plus calme" pour les animaux qui n'aiment pas trop un fort brassage, un autre très fortement éclairé pour les amateurs de fort ensoleillement (et généralement de brassages importants), voire beaucoup de brassage et peu de lumière, etc, le tout, distant de quelques dizaines de centimètres... mais même si nos zones de crête récifale ou de platier sont infiniment plus calmes que celles des récifs coralliens et s'apparentent finalement plus à un "lagon par endroits bien agité", il me semble difficile de maintenir à long terme dans le même bac, des SPS, des LPS, des coraux mous ET des algues supérieures. Pour les raisons déjà évoquées (envahissement) mais aussi pour les risques de lyses pour beaucoup d'espèces si la photopériode n'est pas beaucoup plus longue... Sans même parler de cohabitation peu harmonieuse dans certains cas :

Par contre, connecter un refuge de bonne taille au bac dit principal (qui le deviendra vite un peu moins tant un refuge est passionnant) est un plus indéniable pour un système récifal. D'une part parce que c'est un moyen d'héberger quantités d'animaux et de végétaux qui ne trouveraient que difficilement leur place dans le bac "principal" et c'est bien sûr un facteur important de stabilité de l'ensemble.

En conclusion, il suffit juste de faire un peu de place dans le salon pour raccorder à ton bac actuel une cuve de même taille (ou alors juste un peu plus petite) :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai toujours maintenu des algues supérieures avec des coraux (pour ma part principalement mous et LPS) sans constater de problèmes majeurs, mais peut-être parce que j'ai toujours un peu de charbon actif en fluidisé (?)

En plongée, on voit des algues partout jusqu'à 20m, mais elles se font brouter et n'ont pas la vie facile.

En aquarium, il y a plusieurs algues qu'on peut cultiver sans problème en cohabitation avec des coraux.

Un éclairage adapté est de mise, pas la peine d'espérer cultiver de l'Halimeda dans un bac éclairé à 80% en bleu ;)

Codium spongiosum, Kallymenia sp., Halimeda sp., Jana rubens, Ochtodes sp., Halymenia durvillei, ce sont les premières qui me viennent à l'esprit mais il y en a bien d'autres.

Le plus dur est de les trouver.

Il vaut mieux éviter les algues vertes communes dans un bac mixte, sauf éventuellement Caulerpa prolifera, comme citée plus haut.

Et comme le dit Dompail, respecter une certaine distance entre algues et coraux.

Un aquariophile d'eau douce passe son temps à tailler ici et là, d'autant plus dans des bacs typés "aquascape".

Là c'est un peu pareil, il faut aimer jardiner ;)

Il y en a quand même beaucoup d'algues et de coraux que l'on retrouve dans les premiers mètres d'eau, donc la cohabitation existe bien en milieu naturel (voir par ex. vidéos Raja Ampat et le refuge mixte de Julian Sprung sur Youtube)

Sinon, le plus facile (même si c'est esthétiquement discutable), c'est de les cultiver accrochées à un aimant sur une paroi du bac, cela évite d'enquiquiner les coraux.

Pour l'Halimeda, direct dans le sable d'aragonite, elle adore ça.

Après, c'est clair... selon l'eau du bac, il peut arriver qu'une algue devienne envahissante.

Dans ce cas-là, une petite pause dans les ajouts d'éléments trace (ou un changement de sel) calme souvent le jeu.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup pour vos avis éclairés et constructifs ! Pour le moment, l'astuce des aimants me semble plus facile à mettre en oeuvre qu'un refuge 😉

Je suis aquariophile d'eau douce, pas assez technique pour du landscaping (en fait, j'ai au robinet de l'eau tip-top pour mes discus, mais du coup, KH très, très (très) faible (genre à peine 1) => pH sensible, faut pas jouer avec = pas d'ajout de CO2, et à 28° pour les discus, le lanscaping, on oublie !). L'élagage, ça va, on ne rechigne pas  (j'suis pas "technique", mais ça pousse, on jette des brassées régulièrement).
C'est pas 3 algues dans le récifal qui devraient rajouter trop de charge, mais peut-être que les mains dans l'eau, ça par contre, c'est pas génial

Pour le moment, j'ai l'impression que mon bac sera plutôt pour des coraux à longs polypes, même si quelques SPS sont là.
Je vais voir si les algues que j'ai commandées se plaisent peu, ou trop. Sinon, des amateurs du coin seront peut-être heureux d'en récupérer.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, Piquepique a dit :

J'ai toujours maintenu des algues supérieures avec des coraux (pour ma part principalement mous et LPS) sans constater de problèmes majeurs, mais peut-être parce que j'ai toujours un peu de charbon actif en fluidisé (?)

En plongée, on voit des algues partout jusqu'à 20m, mais elles se font brouter et n'ont pas la vie facile.

Ah, tout de même !!! Je savais qu'il allait intervenir ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Pour la curiosité, j'ai isolé le chapitre sur les algues d'un doc trouvé sur le net qui s'appelle "partie 2, les récifs coralliens, un réservoir de vie". Je le mets ici, pour d'éventuelles autres personnes en questionnement. (y'a des infos, mais pas forcément de réponses, en fait)

Et si le codium que j'ai pris nous enquiquine, il parait que ça se mange...


 

algues de nouvelle caledonie.pdf

Modifié par Virginie
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, ostrakow a dit :

C'est une merveille ! Vous savez si le bac est présenté sur un site ou un forum ?

Le gars est sur Instagram, tigahboy.h2o 

Maintenant, et tout en appréciant beaucoup la diversité d'algues présentée, je reste dubitatif à la vue du du sable, autant vide de vie en dessus qu'en dessous, et les palétuviers qui vont tout déglinguer avec leurs racines dans les 6 mois qui suivent.

Que la photo ait été prise 3 jours après la mise en eau ne m'étonnerait guère, je ne donne pas cher de la cuve en 6mm sur la durée 😁

Le lecteur assidu de Cap remarquera la rampe d'éclairage (Twinstar) prévue pour l'eau douce, tout à fait adaptée aux algues marines 😜

 

Modifié par Piquepique
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici