Aller au contenu
Julien20600

Nouveau projet 700l - Julien20600

Messages recommandés

Le 3/20/2020 à 8:21 AM, fran a dit :

ben du coup on en revient au rôle premier d'un refuge qui est de prendre en charge les "résidus sédimentaires "  

Je ne suis pas sûr que c'est toujours ce que l'on attend d'un refuge. Mais peu importe et je te rejoins. 

Un compartiment qui recueille l'eau du bac récupérera toujours des sédiment, qu'on l'appelle refuge ou zone de décantation, il s'en fout. Si comme dans le cas de Julien il s'agit de récupérer les sédiments pour les extraire, alors je supprimerais tout ce qui empêche le siphonnage.

Quant à savoir si on doit extraire ces sédiments, je suis partagé : longtemps je l'ai fait (ma "décante" dispose d'un fond incliné qui concentre les sédiments, de fait accessibles). Et puis, par souci de simplicité de maintenance, après avoir définitivement supprimé le filtre mécanique, je n'ai plus siphonné. Paramètres RAS et meiofaune qui grouille au fond. Plus tard, face à une dérive de PO4, je l'ai régulièrement siphonné, également sans effet sur la dérive. Finalement non, je ne suis pas partagé : l'effet de cette "décante" a été non mesurable sur les paramètres. L'effet n'est peut-être pas aussi neutre sur la biodiversité et  l'équilibre du bac. Quoi que, isolé de la cuve !

Suivant la théorie d'Olivier, je suis surpris de constater combien la croyance est bien ancrée chez beaucoup, que des bestioles benthiques peuvent contribuer au nourrissage du bac. Mais suivant quel principe puisque ces animaux ne sont pas de pleine eau ? Ceci dit, ces organismes pondent et les larves sont peut-être emportées par le flux de l'eau, mais en quelle quantité. Alors, sauf à avoir un refuge blindé de ces animaux qui fasse 50% du volume du bac...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je te rejoins sur tous les points , jamais vu d'effet après un siphonnage sur les paramètres , j'ai arrêté depuis longtemps les filtrations type perlon ou micron bag , dans la décante  à l'endroit ou les sédiments s'accumulent la vie grouille mais le type de vie que l'on retrouve a cet endroit (copépodes , ophiures et organismes  tubicoles) ne se retrouve pas dans le bac (asterina et escargots)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Denisio a dit :

Si comme dans le cas de Julien il s'agit de récupérer les sédiments pour les extraire, alors je supprimerais tout ce qui empêche le siphonnage

Justement non.

J’envisage d’alimenter mon "refuge/annexe/compartiment à bestioles" appelez ça comme vous voulez, avec de l’eau dite "propre" car alimenté par la pompe de remontée, dans le but de concentrer les sédiments côté écumeur plutôt que dans ce compartiment où il y aura des pierres et autres qui rendront le siphonnage plus compliqué. 

Dans tout les cas, il y aura des sédiments dans ce compartiment de par la minéralisation comme l’a évoqué François, donc les bébêtes aurons quand même à manger. 

Mais je vais me laisser la possibilité de pouvoir l’alimenter aussi bien par la remontée que l’eau de descente. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans ce cas, pour ce "refuge/annexe/compartiment à bestioles" qui doit "'isoler la microfaune qui devrait être distribuée par trop plein pour ensuite passer par la pompe de remontée", pourquoi ne pas prélever l'eau en sortie de décante ? Elle sera moins épurée. Puis retour dans la zone variable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:bonjour

le choix et fonction d'un refuge :tapemur.

le seul truc   dont je suis certain.... faut qu'il soit asser dimensionné par rapport au volume du bac, pour avoir une réelle efficacité/utilité.

après, si ont veut un refuge qui se salit pas trop, effectivement le fait de l'alimenter par  débordement avec un débit  pas trop rapide, permet aux sédiments de se déposés avant.

si j'avais un local technique, je ferais une cuve d'au moins le meme volume que le bac, coupée en deux ( refuge algues et cryptique). mais  entrées et sorties  indépendantes ( pas en série ).

mais j'ai pas de local 😭

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, calimero a dit :

le seul truc   dont je suis certain.... faut qu'il soit asser dimensionné par rapport au volume du bac, pour avoir une réelle efficacité/utilité.

Je suis bien d’accords

il y a 17 minutes, calimero a dit :

mais j'ai pas de local 😭

Et bein moi non plus...😢😭🤣

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Cette notion de refuge a toujours été pour moi un objet fourre tout. Je préfères toujours mettre un objectif derrière à savoir ce que l'on cherche à faire de cette zone, de ce bac.

Effectivement, attendre que ce bac annexe puisse nourrir voir apporter de la nourriture est pour moi utopique. Même si il n'y a pas de prédateurs visibles il y a des cohortes de crustacés qui vont se prédater entre eux avec une prédominance pour la meiofaune benthique (peut être par endroit quelques mysis mais celle ci est en plus cannibales). Nos bacs sont dépourvus de meiofaunes pélagiques quelque soit le "refuge" que l'on mettra.

Dans ce cas, il n'y a pas d'autres choix que de l'apporter, et en plus on peut choisir sous quel forme on peut l'apporter. Il faut faire un élevage à part. Plutôt que de faire un "refuge" dans la zone technique si l'objectif est d'apporter de la meiofaune il est plus simple de fair un élevage d'artemia avec une bouteille à mettre au bain marin dans la décant. Cet apport quotidien àa un rendement incorparable avec n'importe quel nourriture sans parler que l'on peut l'enrichir.

La solution de crevettes en nombre élevé peut être également intéressant à développer.

Dernier point, je suis un adepte pour un turn over rapide au moins le même que le bac afin que le maximum d'eau passe dans ce bac annexe qui peut servir comme support pour des coraux mous, bien sûr cela pert du coup sa fonction de décantation si ce bac n'est pas de grandes dimensions.

olivier

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Bubule a dit :

Dommage d'y mettre des sédiments 😁

🤣😂😉

il y a 13 minutes, michell a dit :

bonjour

tu peux nous en dire un peut plus, var je comprend pas tout

 

Tu as tout le détail en page 1 😉

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, fran a dit :

 

tu vas mettre où le RAC (ou le système équivalent ) ?

 

En fait, le RAC sera dans la partie droite du meuble ,avec la bouteille de co2. 
 

Et au pire,il rentrerai même un RAC d’une embase de 25x30 en plus de l’écumeur dans le compartiment niveau constant. 

Modifié par Julien20600

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si tu regarde bien,j’ai l’emplacement pour quatre supports mais je ne me servirais que d’un seul sur le premier compartiment de descente,et encore...

Sur le deuxième compartiment ,je vais fabriquer un support micronbag avec un morceau de plaque pvc. La hauteur à laquelle je vais placer les médias de filtration sera en fonction du bruit généré (hors d’eau ou sous l’eau).Si micronbag, je pense que je n’aurais pas d’autre choix que de le placer sur la partie haute.A l’inverse, le perlon sera moins bruyant sous le niveau d’eau.

Voila pourquoi plusieurs niveaux. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te conseille de réduire Niagara à l'arrivée, c'est source de bruit, de brouillard salin… peut être avec une légère pente. A moins que ça ne te gêne pas (couvercle, CAF déjà au plus bas…)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui,

Je verrais à l’usage mais je pense que je devrais sortir les supports de la grille haute du deuxième compartiment. Lors de la mise à l’essai (1ère photo) j’ai vu ce problème de cascade bruyante...

En effet,je suis en train de réfléchir aussi à un couvercle qui limiterait les projections et le bruit. 

Pour le CAF, pour l’instant ça va!😄

A suivre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, j’ai collé et recouvert la surverse de silicone noir mais problème ,plus de silicone noir...
Si j’en recommande ,je risque de l’attendre un moment...

Pensez vous que je puisse mettre du mastique polymère noir pour terminer ?

https://fra.sika.com/dms/getdocument.get/e98150f7-a48e-33c5-9040-51fa1de00adc/fr_sikaflex_pro_11_fc_i_cure_nt517.pdf

Est ce risqué?

j’en ai à la maison.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

Il n'y a rien de stipulé pour le verre... Omis en fin de page 5 :

* Ne pas utiliser Sikaflex® PRO-11 FC: en joints de vitrage, en joints dans et autour de piscine, en joints soumis à une pression d’eau ou en immersion permanente dans l’eau, sur supports bitumineux, caoutchouc naturel, EPDM, Polystyrène expansé ou extrudé ou des matériaux de construction renfermant des huiles de ressuage, plastifiants ou solvants qui peuvent attaquer le mastic-colle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici