Aller au contenu
Bubule

Le futur local technique à Bubule

Messages recommandés

Tu ne pense pas que ce soit disproportionner par rapport a la charge que tu va mettre dessus  300 kg ? :siffle

A moins que tu veuille faire un bunker recifal anti sismique ....:hihi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, dan a dit :

A moins que tu veuilles faire un bunker récifal anti sismique ....:hihi

 Peut-être :D, mais ça me parait plus simple à mettre en œuvre que d'assembler des éléments en bois et faire attention qu'ils n'évoluent pas avec l'ambiance humide saline (visserie, colle).

Et avec ses 35 mm d'épaisseur, cela prendra moins de place en hauteur que les bastaings en 160 de haut.

Il y a 12 heures, dan a dit :

Tu ne penses pas que ce soit disproportionné par rapport à la charge que tu vas mettre dessus  300 kg ? :siffle

b'en justement, je me demande si elles résisteront, puisque la charge est appliquée sur la face la moins épaisse.

Il y a 11 heures, Denisio a dit :

Il n'existe pas de doc technique pour ce matériau ?

Je n'arrive pas à trouver de documentation ou de fiche technique détaillée chez les fabricants Français. Je pourrais toujours leur poser la question puisque j'ai trouvé quelques coordonnées de fabricants sur le net.

ici ou

Finalement, çà se trouve assez facilement (exemple ici) à moins de 20€ la plaque en 35 mm d'épaisseur. Poids indiqué 76 Kg

 

Visiblement, à la lecture de çà :

Citation

Finition
Le béton étant un matériau naturel, l’humidité fonce sa couleur d’origine. (L’humidité par temps de pluie ou une température très froide peuvent vous empêcher d’apprécier la qualité définitive du produit). L’efflorescence est un phénomène naturel de formation d’une couche de calcite blanchâtre à la surface des produits de béton fabriqués avec du ciment. L’efflorescence disparaît d’elle-même après deux ou trois ans d’exposition aux intempéries. Cependant, il arrive que l’on désire s’en débarrasser plus rapidement. On doit alors nettoyer les produits de béton avec des détergents appropriés.

Le béton est poreux (rigolez pô, le béton c'est pas mon matériaux de prédilection). Je me dis qu'une couche de vernis pourrait lui éviter le contact destructeur du sel...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si tu a peur avec un panneaux d'agglo en 38 mm renforcer par un tasseaux de 40*60mm , colle deux agglo de 38mm ensemble avec une colle polymère( c'est plus simple a fabriquer ) . Avec 76mm de panneaux tu pourras sans probleme supporter la charge annoncé sur une porté de 2 m .

Après si esthétiquement tu préfère un effet blockhaus :D . C'est vrai qu'on a fêter les 100 ans de la première guerre mondial il n'y a pas longtemps...

Et je ne discuterais pas le coté esthétique ...:prosterne chacun ses gouts :hihi

Mais ces panneaux de béton ne font pas la largeur que tu souhaitais , il font 500 mm de large ...?

Et le poids d'un panneaux  n'est pas négligeable ....

Pour le vernis , il faudrait en mettre régulièrement ( tous les 2 a 3 ans )  pour que cela reste efficace ( genre vernis marin ) . Mais il doit y avoir des produits d’étanchéité pour le beton . Toutefois  je ne sais pas si ces produits ne peuvent pas se retrouver dans tes bacs avec  la condensation .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, dan a dit :

ces panneaux de béton ne font pas la largeur que tu souhaitais , il font 500 mm de large ...?

Je m'étais dit que cette largeur était suffisante. La décaler de 50 à 100 mm du mur arrière me permettait d'y passer les tuyauteries et autres raccordements.

 

Il y a 3 heures, dan a dit :

Après si esthétiquement tu préfères un effet blockhaus :D . C'est vrai qu'on a fêter les 100 ans de la première guerre mondial il n'y a pas longtemps... 

Et je ne discuterais pas le coté esthétique ...:prosterne chacun ses gouts :hihi

C'est vrai qu'avec ce qui s'est passé par chez nous (Vallée de la Marne), chacun sa façon de commémorer :-/

Le côté esthétique m'importe peu pour la partie technique. Il faut surtout que çà vieillisse bien et que ce soit pratique.

Il y a 3 heures, dan a dit :

Mais il doit y avoir des produits d’étanchéité pour le beton . Toutefois  je ne sais pas si ces produits ne peuvent pas se retrouver dans tes bacs avec  la condensation .

C'est vrai que je n'y avais pas pensé à celle-là. Et c'est rédhibitoire...

J'avais garni tout l'intérieur du meuble actuel d’un film adhésif transparent 'Vénilia®". Il est toujours en place après 16 ans et a bien protégé le meuble. Mais en coller sur du béton est presque impossible.

Il y a 3 heures, dan a dit :

colle deux agglo de 38mm ensemble avec une colle polymère( c'est plus simple a fabriquer ) . Avec 76mm de panneaux tu pourras sans probleme supporter la charge annoncé sur une porté de 2 m .

C'est une très bonne idée. Ne pas oublier qu'à l'arrière, le long du mur, je peux y fixer un tasseau pour éviter la flèche du plan. Il n'y a qu'à l'avant que le plan serait dans le vide sur sa longueur (Je peux aussi ajouter une jambe amovible au centre).
Une idée de l'endroit où je peux trouver ces plans suffisamment solides et peu onéreux ? Parce que du coup, il m'en faut 4 de 2m. Ça va commencer à chiffrer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien qu'armée de treillis, ces plaques ne sont pas faites pour résister à une charge. J'en ai utilisé simplement posée pour faire un abris pour mes 2 chiens. Il les ont cassé à sauter dessus… et ils ne pèsent pas 200kg...

Pour ta recherche, les meilleurs solutions sont souvent les plus simples.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, kleb72 a dit :

Bien qu'armée de treillis, ces plaques ne sont pas faites pour résister à une charge. J'en ai utilisé simplement posée pour faire un abris pour mes 2 chiens. Il les ont cassé à sauter dessus… et ils ne pèsent pas 200kg...

Pour ta recherche, les meilleurs solutions sont souvent les plus simples.

 

:bonjour

ces plaques bétons  ont une résistance faible quant elles sont posées a plat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, kleb72 a dit :

Bien qu'armée de treillis, ces plaques ne sont pas faites pour résister à une charge. J'en ai utilisé simplement posée pour faire un abris pour mes 2 chiens. Il les ont cassé à sauter dessus… et ils ne pèsent pas 200kg...

Encore un coup des colliers jaunes ou des black-crocs !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 4/19/2019 à 4:26 PM, kleb72 a dit :

Bien qu'armée de treillis, ces plaques ne sont pas faites pour résister à une charge. J'en ai utilisé simplement posée pour faire un abris pour mes 2 chiens. Il les ont cassé à sauter dessus… et ils ne pèsent pas 200kg...

Merci !!

Bon, et bien c'est clairement utile d'en parler sur le site... Je n'hésite plus. Ce ne sera pas du béton !
Ah ces colliers jaunes :D Z'ont beaux crocs !


Effectivement, le plus simple reste deux chevrons avec un plan de travail posé dessus.
Les chevrons arrière étant prévus fixés au mur sur leur longueur, ainsi qu'à leurs extrémités dans les cloisons (comme sur la première vue 3D en fait), ils ne devraient pas bouger. Reste la problématique des chevrons avant qui, sans renfort, pourraient fléchir.

Une jambe ou deux sous le chevron du plan du bas ne devraient pas me gêner hormis pour entrer ou sortir le bac du bas. Cela ne se fait pas fréquemment, mais le jour où .... Autant prévoir cette ou ces jambes démontables.
Par contre pour le plan du dessus, hormis la cloison intermédiaire (sans doute suffisante), pas d'autre renfort possible sans qu'il soit gênant  pour les entretiens réguliers (écumeur, réacteurs, ...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Retour sur le sujet : Les achats ont débuté.

Les panneaux de béton cellulaire sont arrivés (62 x 50 x 5 cm). Carrelage et colles aussi.

Le 4/18/2019 à 12:22 PM, dan a dit :

Si tu a peur avec un panneaux d'agglo en 38 mm renforcer par un tasseaux de 40*60mm , colle deux agglo de 38mm ensemble avec une colle polymère( c'est plus simple a fabriquer ) . Avec 76mm de panneaux tu pourras sans probleme supporter la charge annoncé sur une porté de 2 m .

Mon voisin m'a offert 5 tasseaux bois de 65 x 65 qui me semblent bien costauds.
Initialement, je pensais les utiliser, quitte à mettre une jambe de force au centre. Mais je me suis rendu compte que l'accès au bac inférieur était insuffisante.

Support-V1.jpg.c798d9ebc5fbaeb2cee09b64cdb8afdb.jpg

Et plutôt que de remonter tout l'ensemble, j'envisageais de reculer le tasseau avant vers le centre (le bac posé dessus ne fait que 40 cm de large). Mais plus possible de mettre un pied central sous ce tasseau.
Dans le même temps, j'ai fait le tour des enseignes de bricolage, et je me suis amusé à soulever un plan agglo en 38mm.
Quelle horreur !! Çà fléchit tout seul ! Aucune rigidité. C'est fait pour être posé, mais n'a aucune rigidité propre.

DSC_0054.thumb.JPG.73f179a8287594aaa5dea2626969d72a.JPG

DSC_0067_1.thumb.JPG.18222e1b6547ec2d6a708c508d74feb0.JPG
La nuit porte conseil, j'ai repris les écrits de Dan qui proposait une poutre de 60 x 180 fixée au centre du plan. Sans doute la solution. Mais quid du porte-à-faux latéral ? Et puis 180 de haut, c'est beaucoup alors que je fais mon maximum pour réduire les hauteurs.

Support-V3.jpg.6ea7fd093623c3ab162a63fa1e239ffd.jpg
Je me dit qu'une solution acier sera sans doute plus fine. Je vais aller voir ce que je trouve chez mon chaudronnier local.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Çà y est, c'est parti !

La première pierre est posée (enfin, les premiers carreaux de Sitporex®).

DSC_0008.thumb.JPG.3fc541af60ab73b278d08695baedf68c.JPG

La poutre en U de 30 x 60 en acier a été apprêtée d'une couche de stop-rouille en préventif. Suivie d'un coup de bombe de galvanisation à froid (95% de zinc).
S'en est suivi deux couches de résine polyester.
Le basting de bois (65 x 65) a également été apprêté des deux couches de résine polyester.
Me reste encore une couche de gelcoat polyester blanc à mettre sur ces deux supports, lorsque les températures seront remontées au dessus des 18°C...
J'espère ainsi que l'environnement marin n'aura pas raison de ces matériaux sensibles.

Afin d'éviter le poinçonnement de la poutre sur le béton cellulaire, j'ai inséré une lame acier de 5 mm d'épais, elle même apprêtée comme la poutre acier.
Je craignais que la faible surface d'appuis de la poutre (30 x 50 mm) ait vite fait de fragiliser le béton cellulaire.
 

Préparation des carreaux supérieurs

DSC_0010.thumb.JPG.8d025b8bf190ee62fe2960f351cec8a9.JPG
J'ai commencé la pose du carrelage, car celui-ci passe derrière la poutre en bois. Çà m'évite des coupes. Et si un jour je dois changer la hauteur des bacs ...

A suivre ...

Le 2/17/2020 à 1:34 AM, Denisio a dit :

Mais ne laisse pas ta main comme ça. Si tout tombe tu deviens manchot.

:horreur

Tant qu'il ne s'agit que de mon bras virtuel :p:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

tu n'as pas peur d'un amaigrissement du chevron, ou d'un comportement différencié de tes deux supports puisqu'ils sont de matériaux très différents ?

Très beau boulot, bien propre en tous cas.

bonne journée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, olivier26 a dit :

Les perçages au travers de la cloison tu les fait quand ?

En fait j'attends d'avoir presque fini le local technique. Le perçage qui laissera passer toutes les tuyauteries sera effectué au plafond du local (coté gauche) et au travers le sol du salon.
L'emplacement du perçage est prévu là où se trouve actuellement le 450 litres. J'envisage de le déplacer au dernier moment pour le mettre au milieu du séjour le temps de préparer le support du nouveau bac (environ 900 litres) et de percer la dalle.
Je vais donc anticiper au maximum les travaux avant de déplacer le bac actuel. La maison n'est pas très grande, et même si le CAF est très élevé, un bac au milieu du séjour n'est pas ce qu'il y a de plus propice pour le maintenir.
Je pense que je vais rencontrer des moments de poses et de réflexions au cours de la réalisation du projet, alors je préfère laisser le bac actuel en place le plus longtemps possible sans avoir à percer la dalle. Cela m'évitera d'avoir la pression de faire vite pour enlever le bac du milieu du séjour...

Il y a 5 heures, Emmanuel a dit :

Tu n'as pas peur d'un amaigrissement du chevron, ou d'un comportement différencié de tes deux supports puisqu'ils sont de matériaux très différents ?

Voilà un truc auquel je n'avais pas pensé... Merci :pouce
Essentiellement dues aux variations de température et d'hygrométrie. Même si je peux espérer une stabilité de ces paramètres (25°C, HR proche des 100%), quelles en seraient les conséquences ?
Les dilatations devraient être les plus marquantes sur les variations de longueur.
La poutre en bois est fixée par vis inox le long du mur (on les voit avant vissage sur les photos), les extrémités seront collées dans le mortier pour béton cellulaire lors de la pose des carreaux supérieurs.
J'imagine que la colle n'accrochera pas trop sur le gelcoat et que la poutre pourra glisser à sa convenance. Par contre si elle gonfle sous l'humidité, elle risque de pousser les cloisons latérales. Peut-être aurais-je intérêt à glisser une fine épaisseur de polystyrène entre les extrémités de la poutre et les murs latéraux (il reste actuellement 5 mm de chaque coté).
Pour la poutre acier, elle repose simplement sur ses extrémités sur les plaques de 5 x 50 x 300. Elle devrait également pouvoir glisser à sa convenance.

J'avais prévu de simplement poser le plan de travail sur ces poutres et de faire un joint silicone dans les 3 angles. Le plan de travail et les poutres auront la possibilité de glisser l'un sur l'autre.


Voyais-tu autre chose ou un autre risque qui m’échappe ?

 

Il y a 7 heures, olivier26 a dit :

Super c'est propre.

 

Il y a 5 heures, Emmanuel a dit :

Très beau boulot, bien propre en tous cas.


Les photos sont souvent trompeuses, et je ne suis pas très satisfait... Mais merci quand même :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, Bubule a dit :


Voyais-tu autre chose ou un autre risque qui m’échappe ?

J'ai aussi réfléchi à ce problème pour mon futur bac, du coup j'ai opté (le contexte est un peu différent) pour une dalle béton sur toute la surface de portance. Le verre n'a que très très peu de tolérance par rapport à une modification de la planéité et de la régularité du support, si il y a une déformation même minime, dans le temps, il y a toujours un risque (sans doute très faible dans ton cas). Bien sûr une plaque de polystyrène ou autre fait "tampon" mais à terme... Les comportements différenciés à la dilatation, à la déformation sont j'imagine, un truc à surveiller.Pourquoi n'as-tu pas placé une autre poutrelle métallique contre le mur ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, je pensais aussi que la feuille de polystyrène sous le bac pouvait compenser les variations possibles.

Mais bon, je pense que les dilatations ne seront pas significatives pour la géométrie du plan de pose. Par contre, le fléchissement différent des deux poutres pourrait bien être plus préjudiciable. Je ne pense pas que la poutre fixée au mur fléchisse du fait de sa fixation en plusieurs points au mur, mais celle en acier pourrait bien fléchir puisque juste fixée aux extrémités. Cela pourrait-il être un problème ?

 

Il y a 1 heure, Emmanuel a dit :

Pourquoi n'as-tu pas placé une autre poutrelle métallique contre le mur

Bah mon voisin m'avait offert 5 tasseaux en bois que je pensais initialement utiliser (4 sur les 5, vu qu'il y aura deux plans superposés). 

Et comme évoqué plus haut dans le topique, mes craintes m'ont orienté vers une poutre acier pour l'avant. Maintenant.... je ne sais plus... 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai confiance en ton installation, même si elle bougera un tant soit peu. 

Le verre est cristallin, donc rigide. Et pourtant il a une flexibilité non négligeable et peu fléchir sans que cela nuise à ses performances. J'en ai pour preuve, la traverse d'une cuve de 800 litres qui s'est décollée. La paroi s'était écartée d'un bon centimètre et elle a tenu. 
Ce qui compte, ce n'est pas l'ampleur des déformations mais les contraintes internes locales. J'ai vu une vitre trop collée bord à bord qui s'est brisée dans les angles. Les déformations y étaient faibles, mais les tensions extrêmes. Oui Il ne faut pas pour autant le solliciter inutilement et trop longtemps. La feuille de polystyrène compense les irrégularités locales, mais elle permet aussi de répartir les tensions. De la même manière, les tensions sont réparties si on colle avec une épaisseur de joint silicone suffisante ( 1 mm c'est bien). L'ensemble devient ainsi une structure déformable et pourtant très solide.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Denisio a dit :

 

J'ai confiance en ton installation, même si elle bougera un tant soit peu. 

 

Moi aussi ,même si deux U métallique aurai été plus sécur,le fait que le chevron soit boulonné au mur derrière(d’ailleurs ,c’est un mur ou une cloison?),les contraintes seront réparties. 
Meme si ça bouge ,ça ne sera pas énorme. 
Le polystyrène absorbera cette déformation. 
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci de me rassurer. 

Bon également un point favorable, c'est que les bacs ne font pas toute la longueur. 1,50m collés sur le côté droit. Les plans font presque 2m.

Le mur est en vrais parpaings. (pavillon de fin 70). Le bacs du salon sera à cheval dessus. 

Édit: c'est tout de même une cloison de séparation. (derrière, c'est la salle zic) 

 

Modifié par Bubule

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:bonjour

 perso j'aurais utilisé 2 IPE  de 120 .

pour celui plaqué au mur,  des entretoises  aux points de fixations.

pour celui de l'avant  ( pour  les paranoïaques de la flexion 😄 ) un plat de  50x10 souder par cordons de  6-7 cm de chaque cotés de l’âme de l'ipe.

il sont en quel bois tes tasseaux ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, c'est sûr que çà n'aurait pas la moindre chance de bouger. Les blockhaus sont toujours en place ...
Mais comme expliqué dans les messages précédents, :riencomple but de ce local est de me faciliter la vie. Si je ne veux pas avoir le plus haut bac à 3 m, avec nécessité de monter sur une échelle pour effectuer les opérations de maintenance, je me dois d'optimiser (réduire) les épaisseurs et de positionner les éléments le plus judicieusement possible. Surtout pas de surdimensionner inutilement.

Pour le type de bois, je n'en sais rien. Il n'est pas jeune (non plus :x), c'est sûr. Il est bien dur (je vous vois déjà venir :bananalolo). Ça ressemble à des piliers de clôtures ou de pergolas. Ça ne ressemble pas à du pin. (Édit: finalement au perçage, l'odeur est typique de celle du pin...) 
Dans le cas présent, il sera simplement sollicité en compression entre la surface d'appui du plan de pose et les vis de fixations au mur. Du coup, de simples équerres auraient suffit.
Mais comme c'est un généreux cadeau de mon voisin qui est également celui qui s'occupe du bac pendant nos absences, çà lui fera plaisir qu'elles soient utilisées.

Modifié par Bubule

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici